Biométrie : reconnaissance de l'iris pour appareils mobiles

Le par  |  1 commentaire(s)
Identification iris Oki Electric Industry

Regardez-moi dans les yeuxLes appareils mobiles deviennent de plus en plus performants et serviront bientôt régulièrement à effectuer des achats.

Regardez-moi dans les yeux
Les appareils mobiles deviennent de plus en plus performants et serviront bientôt régulièrement à effectuer des achats. Un système fiable d'identification de l'utilisateur sera alors nécessaire.

La société japonaise Oki Electric Industry a développé un algorithme de reconnaissance de l'iris qui pourrait être intégré dans des PDAs ou des téléphones portables.

Oki propose déjà des équipements utilisant cette technologie à des agences gouvernementales, des institutions financières et des sociétés au Japon et dans d'autres pays.

Le système présenté lors du salon ITU Telecom World 2006 est une version utilisable avec un simple APN de mobile au lieu du système infrarouge utilisé dans les équipements professionnels.


Identification iris oki electric industry


Simple à mettre en place
La technologie a été spécialement adaptée pour permettre une identification suffisamment rapide tout en préservant les ressources du processeur mobile.

Cette technique biométrique peut servir à authentifier des transactions mais aussi à protéger des données en cas de vol ou de perte. Plus besoin de retenir des codes compliqués, l'oeil fait office de clé, et la complexité des motifs de l'iris assure un bon niveau de sécurité.

Ce n'est pas la première fois que des systèmes biométriques sont intégrés à des téléphones portables (au Japon notamment) ou à des PDAs (HP s'y était essayé sur certains modèles de ses Pocket PC iPAQs), sans que la tendance se soit généralisée.

Oki Electric Industry prévoit de commercialiser son procédé biométrique au cours du premier trimestre 2007.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #145036
genial!!!!

Avant, pour prendre le code d'une personne, il fallait la faire parler. Pas tès sûr, long, avec des résultats sans garanties. Maintenant il suffira d'arracher les yeux de sa victime (les 2 pour être sûr de ne pas se tromper).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]