Des ombrelles pour restaurer les calottes glacières

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Evolo
polar umbrella 1

Pour lutter contre le réchauffement de la planète et la fonte de la banquise, toutes les solutions sont bonnes à prendre, y compris les plus étranges.

Frank Gehry et Zaha Hadid ont déjà démontré qu'il était possible de faire entrer l'architecture futuriste dans le monde réel avec la conception du dernier stade olympique japonais prévu pour 2020.

polar umbrella Aujourd'hui, c'est un projet fou proposé lors du concours annuel d'architecture du magazine Evolo qui fait sensation.

Proposé par Derek Pirozzi, le « Polar Umbrella », littéralement « ombrelle polaire » a remporté le concours d'architecture en proposant un bâtiment à la fois esthétiquement surprenant, mais participant également à la sauvegarde et la restauration des calottes glacières.

polar umbrella 2 La superstructure devrait ainsi aider l'environnement tout en permettant de développer le tourisme. Le bâtiment abriterait ainsi des stations de désalinisation et des générateurs permettant de produire de l'énergie depuis l'eau de mer.

Une partie de cette énergie serait utilisée pour refroidir l'eau environnante, et favoriser la création de glace. Le Polar Umbrella serait une station flottante qui se déplacerait ainsi au besoin pour colmater les diverses brèches de la banquise.

Son dôme servirait également à collecter l'énergie et à protéger la surface de la banquise des rayons UV pour stabiliser leur température lors du processus de refroidissement de l'eau.

Impossible de dire actuellement si le projet trouvera une application réelle, ni si les techniques proposées peuvent effectivement participer à la restauration des banquises. Toujours est-il qu'il s'agit là d'une des rares solutions proposées à ce jour pour, si ce n'est répondre totalement au problème, contenir la détérioration des banquises.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1226072
Digne de Jules Verne mais en moins réaliste
Le #1226312
Je vois bien ce genre d'ouvrage résister à des vents de 200 km/h et plus.
Le #1226612
Heu....
Ont ils pensé qu'une fois le trous bouché, que dès qu'il déplaceront cette énormité
que aussitot ce sera détruit par le déplacement de ce truc démesuré.

finalement le remède serait pire que le mal
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]