Les ondes gravitationnelles observées pour la deuxième fois

Le par  |  7 commentaire(s)
trou noir M60 UCD1

La première observation datait du 14 septembre 2015 : des ondes gravitationnelles ont été détectées par les physiciens de l'observatoire Ligo.

C'est la deuxième fois que les physiciens observent des ondes gravitationnelles, des ondes qui résultent de la fusion de deux trous noirs situés à 1,4 milliard d'années-lumière de la Terre.

On estime la masse de ces trous noirs à 8 et 14 fois celle de notre soleil, les ondes ont voyagé pendant 1,4 milliard d'années avant de nous parvenir et d'être détectées par les instruments du laboratoire Ligo. Lors de leur rapprochement, les deux trous noirs ont généré des vibrations de l'espace, tel que le décrivait Albert Einstein de son époque.

Trou-noir-representation-artistique

L'observation n'aura duré qu'une seconde, puis les deux trous noirs ont formé un astre unique dont la masse est équivalente à 20,8 fois celle de notre soleil. Elle confirme ainsi les résultats obtenus par le passé et permet aux scientifiques d'établir que la fusion de trous noirs n'est pas un phénomène rare dans l'univers.

Les ondes gravitationnelles devraient prochainement être plus facilement observées, notamment grâce à l'ESA et à son outil, la sonde LISA qui sera déployée d'ici une dizaine d'années. En attendant, d'autres modules qui précéderont la sonde pourront également prendre des mesures et observer le phénomène.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1904429
"On estime la masse de ces trous noirs à 8 et 14 fois celle de notre soleil"

euh, vous êtes sûr de ça? la lumiere peut s'échapper sans problème d'une gravitation d'un objet 14x plus lourd que le soleil.
Le #1904443
a écrit :

"On estime la masse de ces trous noirs à 8 et 14 fois celle de notre soleil"

euh, vous êtes sûr de ça? la lumiere peut s'échapper sans problème d'une gravitation d'un objet 14x plus lourd que le soleil.


Je crois qu’effectivement il y a une erreur sur les chiffres. Il y a des géantes rouges qui sont de 1500 à 1700 fois plus grosses que le soleil et... Pourtant bien visibles

PS : Petite rectification, XTE J1650-500 est un trou noir de 4 masses solaires. Mais la taille de ce trou noir est très petite (pas plus grande que l'Ile-de-France).... Donc ce n'est pas impossible finalement

https://en.wikipedia.org/wiki/XTE_J1650-500
Le #1904444
Ulysse2K a écrit :

a écrit :

"On estime la masse de ces trous noirs à 8 et 14 fois celle de notre soleil"

euh, vous êtes sûr de ça? la lumiere peut s'échapper sans problème d'une gravitation d'un objet 14x plus lourd que le soleil.


Je crois qu’effectivement il y a une erreur sur les chiffres. Il y a des géantes rouges qui sont de 1500 à 1700 fois plus grosses que le soleil et... Pourtant bien visibles


surtout qu'n dessous de la photo ils en remettent une couche o_O

"les deux trous noirs ont formé un astre unique dont la masse est équivalente à 20,8 fois celle de notre soleil."
Le #1904451

PS : Petite rectification, XTE J1650-500 est un trou noir de 4 masses solaires. Mais la taille de ce trou noir est très petite (pas plus grande que l'Ile-de-France).... Donc ce n'est pas impossible finalement


https://en.wikipedia.org/wiki/XTE_J1650-500

comment une gravitation aussi "faible" peut retenir la lumière alors que des astres bien plus lourds ne le peuvent pas?
Le #1904478
a écrit :


PS : Petite rectification, XTE J1650-500 est un trou noir de 4 masses solaires. Mais la taille de ce trou noir est très petite (pas plus grande que l'Ile-de-France).... Donc ce n'est pas impossible finalement


https://en.wikipedia.org/wiki/XTE_J1650-500

comment une gravitation aussi "faible" peut retenir la lumière alors que des astres bien plus lourds ne le peuvent pas?


Ca m'a étonné aussi. Je me renseigne car là, je t'avoue que je suis aussi étonné. Mon hypothèse est que "l'étoile" a brûlé son combustible nucléaire et en s'effondrant (pour avoir une aussi petite taille) n’émettrait plus dans le spectre visible. Maintenant, il faudrait vérifier pour les autres longueurs d'ondes si quelque chose en sort. Je n'en sais rien, je vais regarder cela ce WE car ça m'intéresse.
Le #1904517
Vous mélangez la masse pure et la compacité...
La gravité décroit en R^2 et il y a trou noir quand la vitesse de libération dépasse la vitesse de la lumière (cette limite correspond en gros à ce qu'on appelle l'horizon du trou noir). Donc, tout ce qui est sous l'horizon ne s'en échappe pas.
Notre soleil pourrait devenir un trou si sa masse tenait grosso modo dans une sphere d'un rayon inférieur à 3km.
Idem pour la Terre si on la faisait tenir dans une sphère d'environ 1cm de rayon... Mais on voit que dans le cas de la Terre par exemple, l'horizon étant très faible, même un rayon lumineux passant à 2 cm ne serait pas absorbé.

Le #1904664
ah ouiiiiiiiiiii, j'avais oublié cette formule g = GM / r²

merci, j'étais complètement perdu!!

bien joué
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]