OpenOffice ralentit faute de développeur

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Le Monde

  Nous vous avions déjà parlé il y a peu, que Firefox, le navigateur de la Fondation Mozilla, risquerait de voir freiner son développement faute de développeurs.

  Nous vous avions déjà parlé il y a peu, que Firefox, le navigateur de la Fondation Mozilla, risquerait de voir freiner son développement faute de développeurs.

Cette fois-ci, OpenOffice se trouverait aussi dans cette même situation et pourrait souffrir dans son développement.

OpenOffice alternative à Office de Microsoft, développée par SUN, souffrirait de deux maux majeurs.

  • Complexité du code très monolithique qui comporte pas moins de 10 millions de lignes.
  • Trop forte présence de développeurs maison, qui nuit à l'indépendance du produit.

On se rappellera que OpenOffice est le dérivé gratuit de Star Office développé par SUN.

Il y a 50 développeurs SUN pour seulement 4 développeurs indépendants et 10 chez Novell.

Bien sûr SUN affirme, accepter d'autres développeurs étrangers et souligne que IBM utilise OpenOffice mais n'y participe pas.

Il ne fait aucun doute que le manque cruel de développeurs risquent à terme de peser lourd dans la sortie d'OpenOffice deuxième du nom que nous attendons normalment pour juin ou juillet 2005.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #41732
Hélas totalement exact.

Quelques précisions cependant : La faute en incombe essentiellement à Sun.

Le processus de développement de Sun a une tendance certaine à la rigidité, et de fait de nombreuses contributions ont été refusées. Ce qui est fort domage (indpéndament de la qualité des contribution) : les personnes qui contribuent s'intègrent rapidement dans le sujet et participent d'autant plus... Sauf si on les éjecte trop facilement.

Sun est coutumier du fait : Solaris, Java, OOo.
Hors du process de production de Sun, point de salut. Il est vrai que ce process vise à la qualité, mais force est de constaté que dans le cadre de l'opensource:
*Ce processus élimine de nombreux participant
*D'autres processus de productions une qualité au moins égale en acceptant plus de développeurs (KDE, par exemple).

Enfin, il faut remarquer que Sun pleure sur les développeurs indépendants peu présents, mais
*Dans la plus part des projet opensource de grande envergure ces intervenants sont peu nombreux
*Sun a refusé les contributions de nombreuses entreprises avant de pleurer pour obtenir celle de IBM...

En maintenant cette politique gageons que KOffice gagnera du terrain.
Le #41742
hum c'est pas gagné d'office sans vouloir faire de jeux de mots
Anonyme
Le - Editer #41743
OpenOffice est dèjà arrivé quasiment au niveau de Microsoft Office
Cette suite bureautique est suffisamment développée pour assurer tout ce qu'on peut raisonnablement attendre d'un tel produit
Si son développement s'arrêtait là ce ne serait pas une catastrophe et elle serait utilisable pour longtemps encore
Ne pas oublier que la grande majorité des gens n'utilisent pas plus de 10% des fonctions des suites bureautiques
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]