Oracle : le prix de HP pour Autonomy est une blague

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Reuters
Oracle Larry Ellison logo pro

Près de 12 milliards de dollars pour racheter Autonomy ? Larry Ellison, patron d'Oracle, se moque de HP en affirmant que sa société avait refusé de racheter l'éditeur quelques mois auparavant, estimant sa valorisation à 6 milliards de dollars était déjà excessive.

Oracle LogoParmi les mesures du grand virage stratégique proposé par Leo Apotheker, ex-CEO de HP, et qui lui ont coûté son poste, il y a l'acquisition de l'éditeur logiciel britannique Autonomy pour presque 12 milliards de dollars, qui reste d'actualité sous la direction de la nouvelle CEO Meg Whitman.

Un montant jugé plutôt élevé par les observateurs et les analystes, et qui suggère l'importance stratégique de la transition vers une activité logicielle renforcée pour HP, tandis que son activité de fabricant de PC serait découplée pour être vendue ou transformée en entité indépendante.

Larry Ellison, patron de l'éditeur Oracle et qui voit d'un mauvais oeil ce projet de transformation de HP qui conduirait à une concurrence frontale, alors que les frictions entre les deux sociétés sont déjà patentes, n'a pas manqué de commenter l'opération.

Il a affirmé qu' Oracle avait reçu une proposition de rachat d' Autonomy plusieurs mois avant l'annonce de l'acquisition par HP, mais que le montant demandé avait été considéré comme trop élevé, justifiant son commentaire sur le prix proposé par HP.


C'est celui qui dit qui est ?
Aussitôt, Mike Lynch, CEO d' Autonomy, a démenti avoir démarché Oracle pour tenter de s'y adosser. La réponse d' Oracle ne s'est pas faite attendre, dans un communiqué cinglant :

" Soit M. Lynch a la mémoire courte soit il ment. [...] La vérité est que M. Lynch est venu chez Oracle, avec un investisseur, Frank Quattrone, et a rencontré le responsable M&A ( Fusion et Acquisition ) d'Oracle, Douglas Kehring, et le président d'Oracle Mark Hurd (ndlr : numéro deux d'Oracle, ami de longue date de Larry Ellison et ancien CEO de HP) à 11 heures le 1er avril 2011. Après avoir écouté la présentation de M. Lynch pour céder Autonomy à Oracle, Messieurs Kehring et Hurd ont dit à M. Lynch qu'avec une valorisation de 6 milliards de dollars, Autonomy était déjà largement surestimée. La rencontre de Lynch à Oracle est facile à vérifier. Nous avons toujours la présentation PowerPoint. "

Depuis, Mike Lynch a bien confirmé avoir rencontré des dirigeants d' Oracle mais qu'à aucun moment il n'avait été question de vendre Autonomy et que le but de la rencontre portait sur les technologies de bases de données.

Ce qui a permis à Oracle d'en rajouter une couche : " Intéressant, mais faux. " Et de mettre en ligne la présentation PowerPoint en question. Réponse de Lynch et Quattrone : cette présentation, envoyée en janvier 2011, n'est pas liée à la rencontre d'avril qui avait un sujet purement technique.

On peut penser que la guerre des déclarations n'en restera pas là. Et Oracle n'en est pas à son coup d'essai en matière de phrases assassines pour déstabiliser HP. Il y a quelques mois, l'abandon du support des processeurs Intel  Itanium ( utilisés dans une gamme de serveurs HP ), au motif que HP et Intel cachaient à leurs clients la suspension prochaine de cette plate-forme, a conduit au dépôt de plaintes entre HP et Oracle, HP accusant l'éditeur de lancer de fausses rumeurs pour mieux vendre ses propres serveurs aux dépens de ses concurrents.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]