Orange Fab : après la Silicon Valley, l'accélérateur de startup arrive en France

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Orange Fab
Orange-logo

Après les bons retour de l'Orange Fab lancé dans la Silicon Valley, l'opérateur lance la même initiative d'incubateur / accélérateur de startup en France.

C'était l'une des annonces de l'événement Hello! d'Orange la semaine dernière : l'incubateur / accélérateur de startup Orange Fab dans la Silicon Valley (Californie) fait des petits et va se déployer aussi en France, en Asie du Sud-Est (au Japon) et en Pologne (ouverture en 2014).

logo OrangeL'idée est de faciliter le développement des jeunes sociétés prometteuses en leur apportant un cadre qui soulage certaines contraintes, apporte une précieuse expertise pour passer le cap du démarrage vers sa réalisation industrielle et s'appuie sur un réseau de contacts et de décideurs.

Il concerne bien sûr toutes les idées en cours de maturation concernant les réseaux fixes et mobiles et qui permettront de tirer parti des atouts de la fibre optique et de la 4G. Ouvert ce 8 novembre, Orange Fab France est déjà en quête des 4 à 6 startups qui constitueront sa première promotion, avec des dossiers pouvant être déposés jusqu'au 31 décembre 2013 et dont la sélection sera connue en février 2014.

Orange Fab France

A la clé, c'est un accompagnement de trois mois qui sera fourni aux jeunes entreprises, par la mise en relation avec des ingénieurs, entrepreneurs et designers d'Orange et appuyé par les avis des dirigeants d'Orange (qui feront office de mentors) et de plusieurs sociétés du CAC 40, ainsi qu'avec les lauréats de la première promotion Orange Fab Silicon Valley.

Les jeunes pousses disposeront d'espaces de travail au sein d'Orange et d'un accès au Technocentre du groupe. Deux Demo Days sont prévus, l'un à Paris en avril 2014 et l'autre à San Francisco en mai 2014. Pour accéder à cet accompagnement au sein de l'accélérateur Orange Fab France, les start-ups doivent déjà avoir un projet solide avec un produit lancé ou en phase beta avancée et, idéalement, ne pas avoir encore effectué de levées de fonds auprès d'investisseurs institutionnels.

Complément d'information
  • Orange Horizons : rendre visible Orange en dehors de ses marchés
    Orange veut faire connaître sa marque même sur les marchés dans lesquels il n'est pas présent en tant qu'opérateur en lançant une filiale Orange Horizons chargée de développer des projets spécifiques en fonction des pays.
  • Lenteurs MegaUpload : pas d'infraction d'Orange
    L'Autorité de la concurrence donne raison à Orange dans un litige qui l'oppose à Cogent sur l'interconnexion des réseaux. Une affaire qui avait été déclenchée suite à des ralentissements avec feu MegaUpload. Orange s'engage ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1556662
Pas moyen d'embaucher un pauver externe, tous les salaires serrés ricrac (enfin, pour les mecs d'en bas hein), mais à côté de ça, chez Orange, on se la joue business angel...
Le #1556872
Dans ces grand groupe il y a toujours du frics pour les actionnaires et le rachat d'autre boite mais jamais pour le petit salarier qui bosse souvent très dur.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]