Piratage punitif : OurMine vandalise BuzzFeed

Le par  |  0 commentaire(s)
OurMine

Le site BuzzFeed a été la victime d'un piratage après la publication d'un article sur l'identité d'un membre présumé du groupe OurMine.

Mercredi, le site BuzzFeed a été piraté à la suite de ce qui semble être une action de représailles du groupe OurMine. Plusieurs publications du site ont été vandalisées pour afficher un titre Hacked by OurMine et un avertissement doublé d'une menace : " Ne partagez plus jamais de fausses informations sur nous, nous avons votre base de données. La prochaine fois, elle sera publiée. "

La veille, BuzzFeed avait publié un article dévoilant l'identité d'un membre présumé du groupe OurMine. De nouveau disponible, celui-ci évoque un lycéen vivant en Arabie Saoudite et " obsédé par le football " qui serait probablement derrière le piratage de dizaines de comptes de patrons de la high-tech et de célébrités.

OurMine a démenti cette information en indiquant qu'il ne s'agissait pas d'un membre du groupe mais d'un fan. Le démenti a donc fini par prendre la forme d'un piratage. Quant à la menace sur la base de données dérobée, elle contiendrait des adresses email, hashes de mots de passe et noms d'utilisateur.

" Nous avons piraté BuzzFeed parce qu'ils rapportent de fausses informations sur nous ". OurMine ajoute avoir désormais dans ses rangs quatre membres et non plus trois.

Depuis juin dernier, OurMine s'est fait connaître par la compromission de comptes sur les réseaux sociaux de Mark Zuckerberg (patron de Facebook ; le fameux mot de passe dadada de son compte Twitter peu utilisé), Sundar Pichai (Google), Jack Dorsey (Twitter), John Hanke (Niantic), Daniel Ek (Spotify), Marissa Mayer (Yahoo) ou encore de Jimmy Wales (fondateur de Wikipédia). Le plus souvent, ces piratages médiatiques s'appuient sur des techniques qui ne sont pas avancées.

Outre des comptes de célébrités, le site TechChrunch a aussi eu la visite de OurMine. Le groupe se livre parfois à quelques facéties dans ses actes de cybervandalisme mais généralement son message tourne autour d'un test de la sécurité de ses cibles. OurMine fait ainsi sa promotion pour des audits de sécurité payants. Avec le piratage de BuzzFeed, il s'agissait davantage d'un piratage punitif.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]