Parallels Desktop supporte désormais Vista et Leopard

Le par  |  0 commentaire(s)
Windows Vista sur Parallels Desktop for Mac (Small)

La course continue entre Apple et son Boot Camp d'un côté, et Parallels et sa machine virtuelle Desktop for Mac de l'autre.

La course continue entre Apple et son Boot Camp d'un côté, et Parallels et sa machine virtuelle Desktop for Mac de l'autre. Tous deux semblent vouloir courtiser les utilisateurs de Windows, et faciliter leur transition vers Macintosh, mais qui a le plus de bénéfice à tirer d'une telle manoeuvre '


Il n'y a pas que le physique, dans la vie...
Apple vient à peine de mettre à jour son logiciel Boot Camp, destiné à faciliter l'installation d'une copie (légale, si possible...) de Windows XP Service Pack 2, et maintenant de Windows Vista, sur ses MacBook et MacBook Pro à technologie Intel, que Parallels, éditeur des machines virtuelles Desktop for Mac lui répond du tac au tac. La firme de Renton, près de Seattle, vient en effet de mettre à jour son programme, qui supporte désormais, non seulement Windows Vista sous sa dernière forme en date (Release Candidate 1 build 5600), mais également la future déclinaison de MacOS X, la version 10.5 "Leopard" (sans accent, s'il vous plaît). En d'autres termes, lorsque les actuels possesseurs de Mac à processeurs Intel voudront à la fois migrer vers la nouvelle mouture de MacOS X et installer Windows Vista en machine virtuelle, ils pourront le faire. Mais tout, hélas, ne sera pas aussi simple...


Oups...
N'écoutant que son courage (ou son inconscience), votre serviteur a installé la mise à jour (expérimentale, rappelons-le) de Parallels Desktop, puis a tenté d'ajouter Windows Vista à sa petite collection de machines virtuelles. L'installation elle-même se déroule sans problème, et prendrait même moins de temps qu'une implantation physique sur un PC, mais on n'est pas sorti de l'auberge pour autant. Dès l'affichage du Bureau, on note une résolution d'écran minimale pour un MacBook Pro (lequel est pourtant réputé pour sa clarté d'affichage). Un détour par les propriétés d'affichage permet de résoudre le problème, mais le résultat n'est jamais totalement satisfaisant : à la résolution maximale, les caractères s'affichent avec une clarté impeccable, mais la Barre de Tâches de Windows est masquée. On trouve un compromis acceptable aux alentours de 1280 x 800 pixels, mais avec un affichage moins tranchant et agréable que sur un PC sous Vista... ou un MacBook Pro sous MacOS X. N'ayant pas testé l'installation de Vista par le biais de Boot Camp (en dual-boot, donc), je ne pourrai faire de parallèle (sans jeu de mots...) entre les deux, mais il faut reconnaître que le premier contact avec Vista sous Parallels Desktop est un peu décevant. Ce n'est malheureusement pas la dernière mauvaise surprise.

Windows vista parallels desktop for mac small Windows vista parallels desktop for mac small
Windows vista parallels desktop for mac small Windows vista parallels desktop for mac small


Mais où est le WiFi...'
Windows vista parallels desktop for mac smallLa création d'une machine virtuelle permettant d'abriter Windows XP Service Pack 2 sur un Mac est d'une simplicité enfantine, et, cerise sur le gâteau, tout fonctionne dès le démarrage : la connexion à Internet sans fil Airport qui équipe les MacBook, Pro ou non, est immédiatement reconnue, et on peut tout de suite se connecter sur Internet, pour, par exemple, mettre à jour sa copie de Windows XP. Avec Vista, rien de tout cela, en tout cas sur mon MacBook Pro : impossible de trouver un réseau sans fil, ni même d'en créer un. Il ne reste qu'à retrouver le bon vieux câble Ethernet dont on ne s'est pas servi depuis des lustres, le dépoussiérer, et le brancher. Si vous comptiez surfer depuis toutes les pièces de votre domicile (ou de votre bureau), tintin...


Voir plus loin
On pourrait penser, à la lecture de ce qui précède, que cette mise à jour de Parallels Desktop for Mac est un coup d'épée dans l'eau. Il n'en est rien, car la création d'une machine virtuelle de Windows Vista sur un Mac est en fait une sorte de bonus : l'essentiel était de rendre l'application compatible avec la future déclinaison de MacOS X, "Leopard", mais aussi avec les plus récentes améliorations matérielles apportées à la gamme Apple. Desktop for Mac supporte en effet les nouveaux Mac Pro de bureau à processeurs Intel Core 2 Duo.

Parallels Desktop for Mac est proposé au prix d'environ 86 euros TTC, et la dernière mise à jour évoquée ici, qui n'est, rappelons-le, qu'une Release Candidate, est gratuite pour les titulaires d'une licence. Parallels fait également évoluer son logiciel Workstation, qui permet, lui, de faire tourner de nombreux systèmes d'exploitation (toutes les versions de Windows, de nombreuses distributions Linux, Solaris, FreeBSD, etc...) sur un PC sous Windows ou Linux. Cette version 2.2 Release Candidate (décidément !) de Parallels Workstation supporte notamment les dernières évolutions en date des plate-formes Intel et AMD, et peut aussi accueillir Windows Vista si le coeur vous en dit. Son évaluation est gratuite pendant deux semaines, cap après lequel il vous en coûtera environ 50 euros TTC pour l'adopter définitivement.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]