Pékin : la pollution vue de l'espace

Le par  |  12 commentaire(s) Source : The Verge
pékin 1

L'observatoire terrestre de la NASA offre souvent de somptueuses images de notre planète qu'il s'agisse de paysages vu de l'espace de jour comme de nuit. Et pourtant quelques fois, la magie cède la place aux excès de l'homme.

Ainsi, l'observatoire a pu capturer des clichés présentant un énorme pic de pollution localisé sur la ville de Pékin le 14 janvier dernier. Les autorités chinoises ont rapporté quelques jours assez difficiles dans la capitale du fait d'une forte augmentation de la pollution de l'air.

Lors de la réalisation du cliché ci-dessous, l'indexe de qualité de l'air était de 341, alors qu'il est considéré qu'au-delà d'un indice supérieur à 300, l'air est toxique et entraine des maladies et séquelles chez l'homme. Malheureusement, le 14 janvier n'aura pas été le pic de l'épisode de pollution puisque l'indice de qualité de l'air a dépassé les 775 le 12 décembre, soit deux fois plus que la limite potentiellement dangereuse.

La NASA a proposé un outil dédiée permettant de faire la comparaison, la vue étant localisée sur la même zone avec 11 jours d'écart, avant et pendant le pic de pollution. Et bien que la ville souffre d'un voile nuageux en temps normal, le pic de pollution montre clairement un nuage épais grisâtre au-dessus de la ville, dont la couleur caractéristique se détache largement des nuages naturels.

pékin 

Par le passé, le gouvernement chinois n'a jamais été très en clin à avouer souffrir de la pollution et les autorités n'ont finalement commencé à communiquer des mesures de la qualité de l'air qu'à partir de l'année dernière. Et si des solutions visant à limiter l'émission de gaz à effet de serre sont actuellement déployées, il faudra un réel effort du pays tout entier pour éviter d'intoxiquer sa propre population.

À la façon des images-chocs présentes sur les paquets de cigarettes, la NASA tient là quelques clichés qui pourraient bousculer les consciences sur l'urgence de la situation mondiale en matière de pollution.

Complément d'information
  • Une aurore polaire vue de l'espace
    C'est presque une coutume pour les astronautes à bord de la Station spatiale internationale qui nous offrent le spectacle d'aurores polaires sur Terre.
  • Star Citizen : vidéo en vue FPS dans l'espace
    Le studio Cloud Imperium Games a récemment publié un nouveau trailer de Star Citizen qui met en évidence des transitions en sortie extra-véhiculaire, affichant des actions en vue à la première personne.

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1153962
"À la façon des images-chocs présentes sur les paquets de cigarettes, la NASA tient là quelques clichés qui pourraient bousculer les consciences sur l'urgence de la situation mondiale en matière de pollution."

Ceux qui fument, lisent ça ou regarder l'image sur un paquet et diront qu'ils ont rien à foutre...

Seul l'augmentation du prix, les fumeurs auront du mal à se décider et réfléchir pour freiner ou arrêter mais les images ne changent à rien du tout. Comme si les images sont comme un film et un montage.
Le #1153972
ça laisse à réfléchir quand on se pollu soit-même. C'est quand même plus chiant, comme au Québec, quand nos rivières nous arrivent déjà pollué des US. Bon on n'est pas le seul endroit qui a se problème mais certains gouvernements se fou un peu quand les impact sont chez le voisin.

Dans le cas de Pékin, j'ai de la misère à comprendre pourquoi leur propre gouvernement ne réagis pas plus rapidement
Anonyme
Le #1154022
La pollution ne vient pas que du tabac, mais bien d'autres problèmes de pollution.
Les voitures, les déchets, les usines à fumer, les bateaux (qui polluent la mer et la rivière) etc...

Pourquoi à la fin, ça parle que de fumeurs et même pas penser à autre chose

Et si le tabac n'existait pas, la pollution sera toujours là par d'autres moyens
Mais je comprend qu'en France, sur les quais de la gare SNCF et Transilien, il y a des mégots en masse sur les rails.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1154082
waxime a écrit :

ça laisse à réfléchir quand on se pollu soit-même. C'est quand même plus chiant, comme au Québec, quand nos rivières nous arrivent déjà pollué des US. Bon on n'est pas le seul endroit qui a se problème mais certains gouvernements se fou un peu quand les impact sont chez le voisin.

Dans le cas de Pékin, j'ai de la misère à comprendre pourquoi leur propre gouvernement ne réagis pas plus rapidement


Ils sont trop occupés à développer leur industrie le plus vite possible et le moins cher possible... Et donc sans se soucier de l'impact environnemental, surtout que hop un coup de vent et la pollution dégage chez les voisins (nous!).
Le #1154102
patheticcockroach a écrit :

waxime a écrit :

ça laisse à réfléchir quand on se pollu soit-même. C'est quand même plus chiant, comme au Québec, quand nos rivières nous arrivent déjà pollué des US. Bon on n'est pas le seul endroit qui a se problème mais certains gouvernements se fou un peu quand les impact sont chez le voisin.

Dans le cas de Pékin, j'ai de la misère à comprendre pourquoi leur propre gouvernement ne réagis pas plus rapidement


Ils sont trop occupés à développer leur industrie le plus vite possible et le moins cher possible... Et donc sans se soucier de l'impact environnemental, surtout que hop un coup de vent et la pollution dégage chez les voisins (nous!).


avec les vents, le voisin c'est pas plutôt à l'est, donc la Corée puis le Japon. Puisque les vents le ¾ du temps vont de ouest vers l'est à cause de la rotation de la Terre. Mais j’avoue que je n'aurais pas très confiance à avoir ça comme voisin

J'avais déjà entendu parlé qu'au Japon, à cause de la population, les bâtiments n'avaient qu'une durée de vie de genre 10 ans. Je ne sais pas, mais à la place du Gouvernement, je verrais bien qu'à long terme, le développement est ralentie. Mais bon, ça implique de voir à long terme
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1154152
waxime a écrit :

patheticcockroach a écrit :

waxime a écrit :

ça laisse à réfléchir quand on se pollu soit-même. C'est quand même plus chiant, comme au Québec, quand nos rivières nous arrivent déjà pollué des US. Bon on n'est pas le seul endroit qui a se problème mais certains gouvernements se fou un peu quand les impact sont chez le voisin.

Dans le cas de Pékin, j'ai de la misère à comprendre pourquoi leur propre gouvernement ne réagis pas plus rapidement


Ils sont trop occupés à développer leur industrie le plus vite possible et le moins cher possible... Et donc sans se soucier de l'impact environnemental, surtout que hop un coup de vent et la pollution dégage chez les voisins (nous!).


avec les vents, le voisin c'est pas plutôt à l'est, donc la Corée puis le Japon. Puisque les vents le ¾ du temps vont de ouest vers l'est à cause de la rotation de la Terre. Mais j’avoue que je n'aurais pas très confiance à avoir ça comme voisin

J'avais déjà entendu parlé qu'au Japon, à cause de la population, les bâtiments n'avaient qu'une durée de vie de genre 10 ans. Je ne sais pas, mais à la place du Gouvernement, je verrais bien qu'à long terme, le développement est ralentie. Mais bon, ça implique de voir à long terme


En fait c'était un euphémisme pour dire qu'ils étouffent la planète entière ; on est tous voisins après tout
Le #1154202
L'humain et vraiment l?être le plus intelligent de la terre ?
Je connait pas beaucoup de bestioles qui bousille sont nie quand elle en a encore besoin

Vous inquiétez pas si un jour ça rapporte des sous de s'occuper de la planète ou aura la plus belle planète de la Voie Lactée
Anonyme
Le #1154502
Si on retourne à la vie préhistoire sans pollution
Le #1154832
Le pire n'est pas la ville Pékin. Ou si elle est la pire des villes du monde. Il y a plus inquiétant.

Crier sur la pollution chinoise est à la mode et pour cause c'est le pays le plus pollueur au monde.
Malheureusement. Et c'est pas pour défendre la Chine. Mais la pollution/habitant, qui est bien plus représentatif de la pollution moyenne d'une population est bien plus élevé aux Etats-Unis.

Pékin reste une grande ville et la pollution est très localisé en Chine, et c'est au final qu'une partie du pays qui en subit les conséquences (la plus importante en l?occurrence).

Mais le jour ou les chinois polluerons plus que les français en moyenne, et même plus que les "américains" en moyenne. Alors on pourra s'inquiéter. Pauvre terre.
Le #1157992
Les américains pourraient prendre quelques photos de leur pays. Elles seraient aussi réussies que celle de la Chine.
Il ne manquent pas d'air... tout du moins pour le moment ;-)(

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]