Test Persona 4

Le par  |  0 commentaire(s)

Si dans le monde réel, l'enquête concernant les disparition tend à piétiner, vos premières expériences avec la Midnight Channel vous offrent des indices de choix quant aux victimes qui ont été déclarées disparues quelques jours plus tôt. Ce n'est qu'au cours d'une excursion à Junes - centre commercial au cœur des attentions de la ville - que votre trio tombera dans le mode parallèle en passant directement par l'écran d'un téléviseur d'une galerie marchande. Sur place, les lieux regorgent de brouillard et votre avancée en dit long sur les raisons de ces meurtres. Ce n'est qu'après avoir rencontré Teddie, l'étrange et unique résident de ce lieu lugubre, que vous jugerez l'implication que vous aurez dans cette sombre affaire. C'est armé de paires de lunettes améliorant l'acuité visuelle que vous ferez vos premiers pas dans l'envers du décor, le lieu où les victimes sont confrontées aux Shadows, des ennemis qui se tapissent dans l'ombre de chaque individu.

Contrairement à Persona 3, le monde parallèle ne se résumera aucunement à l'immense tour du Tartarus, mais à divers donjons comportant un nombre d'étages somme toute assez faibles. Chaque environnement sera différent puisqu'il est directement lié à la nature de la victime. Ainsi, il faudra retrouver cette dernière au sein de ses lieux habituels du monde réel. Comme le monde parallèle agit comme un miroir, il ne sera pas difficile de retrouver le lieu à investir. Ce n'est qu'en y pénétrant que le cheminement prend une toute autre tournure. En effet, le jeu passe ainsi en mode combat, affichant aléatoirement les étages et les Shadows. À l'instar de Persona 3, il sera nécessaire de bien visiter les niveaux afin de dégotter des trésors, tout en augmentant son niveau en combattant les ennemis. S'il est toujours possible de prendre l'initiative du combat afin d'avoir un avantage certain dans les tours de jeu, sachez qu'il est nettement moins aisé de parvenir à surprendre les ombres. L'angle de vue plus rapproché offrant une appréciation des distances bien moindre, il ne sera pas rare d'entamer des affrontements en sérieux désavantage.

Persona 4 - 5 Persona 4 - 6

Si à terme des sessions, il faudra se confronter aux Shadows des victimes - en tant que boss -, il faut prendre en compte les bases placées par Atlus dans le système de combats. Si ce dernier se présente de façon globalement classique de prime abord, il est important de bien discerner que les fonctions de résistances et de faiblesses forment le cœur de l'issue du jeu. En effet, chaque ennemi rencontré dispose d'une ou plusieurs faiblesses. Tantôt élémentaires, tantôt physiques, ces dernières devront être découvertes afin de mener un affrontement sans se diriger vers un irrémédiable casse-pipe. S'il était possible de procéder à une détection rapide des caractéristiques ennemies dans Persona 3, il faudra désormais faire des tests aléatoires afin de discerner les points faibles, quitte à se casser les dents face à une absorption ou un effet miroir. Ce trait permet notamment de rehausser la difficulté par rapport à l'opus précédent, jugé bien aisé dans sa globalité. Si assurer l'attaque des points faibles des ennemis découlent sur des dégâts significatifs, ils permettent de les faire chuter de façon temporaire, offrant un coup supplémentaire à votre personnage. Il faudra donc user de cette fonctionnalité afin de déstabiliser tous les Shadows à l'écran afin de déclencher une « All-Out Attack », à savoir une charge globale de l'équipe qui entraînera de très lourds dommages.

Évidemment, l'utilisation des pouvoirs des personas est indispensable pour parvenir à remporter les combats. Si vous ne disposez que d'une seule carte au début de l'aventure, vous en glanerez rapidement au fil des combats. Tout comme dans les autres opus de la série, il faudra ensuite passer par la Velvet Room pour qu'Igor puisse procéder à la fusion de vos personas dûment remportées, afin d'en créer de plus puissantes. Il faut néanmoins garder un détail en tête avant de jouer de la fusion : veillez à gardez au moins un persona de chaque attribut élémentaire et ce, afin de faire face à tout type d'ennemis. Comme il est possible de changer de persona une fois par tour, la disposition de chaque élément permettra de ne pas se retrouver le bec dans l'eau dans certaines situations. Le compendium est d'ailleurs toujours présent afin de racheter des cartes déjà acquises par le passé. Quoi qu'il en soit, le principe de fusions se veut nettement mieux expliqué que dans Persona 3, ce qui n'est pas un luxe pour les novices à la série.

Persona 4 - 7 Persona 4 - 8

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]