Test PES 2012

Le par  |  1 commentaire(s)

SI l'IA des joueurs restent globalement un point sur lequel Konami a bien du mal, l'éditeur a su se défaire d'autres défauts de la licence. C'est du côté de l'ambiance générale du jeu que l'on appréciera l'évolution de ce PES 2012. Plus vivant, le titre l'est au niveau des stades, qui ont gagné en réalisme. Pas seulement en termes de détails, mais la pelouse s'anime, comme si l'éditeur avait recruté un nouveau personnel pour faire vivre ces matchs. Photographes au bord de la pelouse, jardiniers qui réparent quelques mauvais coups de crampons ou des glissades malheureuses, la sécurité faisant son job, il y a désormais du monde dans ce PES 2012. Même les coachs s'agitent devant leur banc, c'est dire s'il y a du changement ! Des points positifs qui permettront d'édulcorer quelque peu une ambiance sonore pas franchement au point. Le stade n'est pas en harmonie avec l'action du terrain et les commentateurs, le fidèle duo Dugarry et Margotton peinent toujours autant à nous immerger. Cela fait déjà des années que l'on reproche au duo son manque d'implication et de crédibilité et Konami ne fait rien à ce sujet. C'est agaçant au possible.

PES 2012 (5) PES 2012 (4)

Ce PES version 2012 intègre pour la toute première fois le réseau social facebook. MyPES, s'il est discutable car tous les joueurs ne disposent pas forcément d'un compte FB, a tout de même quelques avantage. Il stimulera les parties en ligne en permettant notamment l'organisation de tournois, de compétitions, des groupes de joueurs pourront ainsi se former et monter au firmament des classements. S'il fallait un but aux parties en ligne, le voilà tout trouvé. Les challenges seront sans doute un peu plus nombreux, mais encore une fois, tous les joueurs ne seront sans doute pas concernés par cette partie du jeu. Heureusement que le mode multijoueurs en ligne de PES 2012 se montre toujours efficace, d'autant plus que cette année, il gagne même en lisibilité.

 

 

Dans le même style
  • Test PES 2011 - Pro Evolution Soccer PS3
    La simulation de foot chérie de Konami s'est sérieusement remise en question cette année pour conserver ses courageux adeptes de la saison dernière. PES 2011 a-t-il néanmoins vraiment tout d'un grand alors que son rival de toujours ...
  • Test PES 2010 - Pro Evolution Soccer
    Un peu trop facilement donné perdant par ses détracteurs, PES 2010 pourrait en effet être la défaite de trop qui conduirait alors la série à la relégation, dans une division qui ternirait fatalement son image de marque, déjà ...
Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #845371
Graphiquement ça reste plus beau que le concurrent ( et ce depuis le 2010 ), par contre ce que je ne comprend pas ( que ce soit sur ce site et d'autres aussi ). C'est au niveau de la "durée de vie", comment peut-ons mettre seulement un 6/10 ?

Parceque sans prendre en compte le online, y'a déjà les matchs exhebition, mode league et coupe, champions league, copa libertadores, le mode deviens une légende ( entre le début et la retraite y'a de quoi faire ), mode entraineur, mode Boss et au final la Master league. Sans oublier communauté pour des matchs entre potes. Si ça mérite un 6/10 je ne comprend toujours pas ( surtout quand je viens certains jeux d'autres genres qui ont un solo de 6/8h ce tapent des 8/10 )

Si tous ça ne suffit pas, il y'a le online, master league online mode "normal" et mode entraineur, online normal, online à travers communauté ou on peux accepter de faire des cmpétitions entre communautés.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]