PGP NetShare, toujours aussi sûr et en réseau

Le par  |  0 commentaire(s)
PGP Pretty Good Privacy logo

PGP, ou Pretty Good Privacy, s'est fait une spécialité de la protection de données sensibles sur les ordinateurs des entreprises et des particuliers, mais il lui manquait un produit permettant à plusieurs postes reliés en réseau de partager en toute sécurité des fichiers protégés par chiffrement.

PGP, ou Pretty Good Privacy, s'est fait une spécialité de la protection de données sensibles sur les ordinateurs des entreprises et des particuliers, mais il lui manquait un produit permettant à plusieurs postes reliés en réseau de partager en toute sécurité des fichiers protégés par chiffrement. Cette lacune est aujourd'hui réparée.


Partager ses secrets
Pgp pretty good privacy logoPGP, également connu sous le nom de Pretty Good Privacy (même si d'autres significations sont parfois évoquées pour justifier cet acronyme), va donc lancer le produit qui manquait dans sa--petite--panoplie de logiciels de protection de données. Jusqu'ici, le fleuron existant, PGP Universal, pouvait certes protéger par chiffrement toutes sortes de fichiers, y compris le contenus de courriers électroniques ou la teneur de discussions sous messagerie instantanée, mails son usage devait se faire poste par poste. Avec PGP NetShare, le nouveau venu dans la gamme, tous les ordinateurs d'un réseau pourront accéder aux données protégées de chaque poste de travail, à condition d'y avoir au préalable été autorisés par l'administrateur du réseau.

Le chiffrement, une fois associé à un fichier, lui restera attaché quel que soit le chemin assigné au fichier en question : s'il est transféré d'un disque dur à un autre, voire vers un support mobile (CD, DVD, clé USB, etc...), il demeurera protégé. Les opérations de verrouillage et déverrouillage du contenu du fichier concerné devront être conduites sur un poste de travail par la personne qui l'a créé, modifié ou lu, et non sur le serveur de l'entreprise, dont les performances sont ainsi sauvegardées.

L'un des principaux points forts de PGP NetShare, outre le fait qu'il permet plus librement le partage de données protégées au sein d'une entreprise, tient au fait que les personnes non autorisées à accéder au contenu des dossiers chiffrés, peuvent quand même se livrer à des opérations de maintenance basiques les concernant : un administrateur de réseau d'entreprise n'a pas besoin de savoir tout ce qui se trouve dans la masse de données qu'il a la charge de gérer, mais il doit pouvoir opérer des sauvegardes en toute liberté, et peut être amené dans certains cas à déplacer, temporairement ou définitivement, des fichiers d'un répertoire vers un autre. Si un dossier est protégé, tant en lecture qu'en écriture, son déplacement peut parfois être annoncé par le système d'exploitation comme "impossible", car l'opérateur ne jouit pas de droits suffisants pour y accéder. Avec PGP NetShare, cette contrainte disparaît, puisque seul l'accès au contenu des fichiers et dossiers protégés est réglementé.

Autre fonctionnalité fort appréciable, en cas de départ d'un employé vers d'autres cieux, il existe une sorte de clé-maîtresse de chiffrement, connue seulement des responsables de l'entreprise, et qui permet de déverrouiller un dossier ou fichier dont on ignore la clé de chiffrement originelle et/ou le mot de passe. Cette super-clé impose le plus souvent la présence de plusieurs des membres dirigeants, afin d'éviter un éventuel pillage de données.


La protection a un prix...
PGP, qui compte de par le monde plus de 30.000 clients, professionnels dans l'immense majorité, s'enorgueillit de fournir 80 des 100 plus grandes entreprises américaines en dispositifs de protection de données. Les revendeurs qui écoulent les produits PGP ont en outre la possibilité de les personnaliser au goût du client, et d'en faire de véritables solutions sur mesure. Ils en assurent aussi le suivi et la maintenance. PGP NetShare ajoutera une corde à leur arc, et entamera une période de bêta-testing vers la fin de ce mois de juin. Il devrait être commercialisé sous sa forme définitive en fin d'année. Son prix devrait avoisiner les 150 dollars US par utilisateur.



Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]