Interview de Phil Hester, CTO d'AMD

Le par  |  1 commentaire(s) Source : News.com
AMD

Lors d'une interview accordée au site CNET News, Phil Hester nous explique la stratégie marketing adoptée par AMD et nous livre quelques détails sur les prochains processeurs de la marque.

Lors d'une interview accordée au site CNET News, Phil Hester nous explique la stratégie marketing adoptée par AMD et nous livre quelques détails sur les prochains processeurs de la marque.


AmdAvant d'avoir été choisi en septembre dernier pour occuper le poste de chef exécutif chez AMD ( Advanced Micro Device ), prenant  au passage la place de Fred Weber, père de l'Opteron, Phil Hester a servi pendant plus de 20 ans chez IBM et fondé la marque de serveurs Newisys. Il voit son nouveau poste comme un vrai challenge.

Dernièrement, il a accepté de répondre aux questions du site CNET News, abordant le sujet du processeur quadruple-coeur, l'évolutivité des processeurs et du code source de leurs instructions, sa vision de la prochaine génération d'Opteron et de processeurs Athlon, mais également la nouvelle manière de fonctionner de l'entreprise qui consistera à breveter une partie de ses technologies.


CNET News : Est-il vrai qu'AMD cherche à breveter une partie de son architecture '

P. Hester : L'idée planait depuis quelques temps, mais elle consiste plutôt à comprendre ce que nos clients directs et les clients finaux veulent faire. L'idée consiste à breveter sélectivement la technologie efficace HyperTransport ( une interconnexion puce à puce supportée par AMD et principalement utilisée au sein des ordinateurs lorsque la distance entre celles-ci dépasse les 24 pouces ( ndlr : plus de 60 cm).
 

Ne serait-ce pas la technologie que vous vantez depuis des années comme étant une meilleure alternative que la technologie de systèmes de bus à front montant d'Intel ou une amélioration des Common System Interconnect '

Exactement.


Et allez-vous vendre la licence à d'autres personnes '

Bien sûr. L'exemple que je pourrais vous donner est celui d'une surface tactile haute performance, là où les gens aiment Cray ( ndlr : un fabricant de supercalculateurs à architecture vectorielle ) et d'autres préfèrent faire des machines utilisant la virgule flottante.

Etre capable de faire cela requiert un co-processeur, ou différents processeurs dédiés, qu'il faudrait rélier dans un système standard. Nous n'avons pas encore défini nos plans, mais si vous regardez de plus près les programmes fonctionnant sur un serveur de données, vous commencerez par voir des applications où, si vous pouvez accélérer le XML et le Java, un nombre d'applications verticales verraient les performances accrues de manière significative. Donc, au lieu d'essayer de mettre au point une machine qui ne fait que s'attarder sur des programmes, vous pouvez penser au processeur dédié ou co-processeur qui travaille en coopération avec notre architecture AMD64 dans le but d'accélérer ces programmes.


A quoi pourrait ressembler plus concrètement la carte mère '


La manière la plus simple de l'imaginer est de penser à un système multiprocesseurs à 8 canaux symétriques basé sur des processeurs AMD64 comme des Opterons. Pensez à la possibilité de remplacer chacun d'entre eux par une machine spécifique. Cette puce serait réellement destinée au fonctionnement d'un programme spécifique, comme le procédé de virgule flottante ou XML ou Java.


Cette technique est-elle aujourd’hui concevable sans avoir accès aux connaissances d'AMD concernant l'utilisation de l'HyperTransport'


Non, vous devez avoir une connaissance précise fournie sous la forme d'une licence pour utiliser efficacement la technologie HyperTransport.


Comment cela pourrait être un avantage dans la stratégie d'AMD '


Ceci est le concept d'un fonctionnement en coopération, car aujourd'hui, si vous voulez mettre au point un système spécifique, vous devez le concevoir de A à Z. Plutôt que la mise au point de toute la structure matérielle et de toute la structure logicielle qui va avec, l'idée est qu'il est beaucoup moins coûteux en développement, selon moi, et beaucoup plus facile de séparer en différents paliers l'infrastructure logicielle standard, comme c'est le cas ici.


Est-ce un changement radical dans la stratégie d'AMD '


Oui et non. Le bon côté dans tout ça est que la conception des processeurs AMD64 est fiable et qu'elle est multi-plateformes. L'architecture est prête et entièrement compatible avec les logiciels Linux et Microsoft, entres autres. Elle ne pose pas non plus de problèmes lors d'une migration éventuelle. Ce qui n'est pas le cas avec les Itanium, par exemple (ndlr : processeurs d'Intel).

Je pense qu'AMD est aujourd'hui devenu très performant pour tout ce qui est matériel, et la question pour nous aujourd'hui est, « D'accord, vous avez une plateforme performante; maintenant qu'est-ce vous voulez faire' » A cela je réponds en partie une fois que vous avec la plateforme de base, vous voulez faire en sorte que tout soit aussi rapide à tous les niveaux. Ce sont ces éléments et les technologies matérielles de ces différents niveaux qui seront licenciés par HyperTransport. Il y aura des projets avec les communautés Microsoft et Linux afin de mettre en place des couches simples et efficaces et le partitionnement virtuel. Mais selon moi, c'est un autre échelon de l'industrie, bien au-delà de la couche de silicium brute.



Parlons maintenant du stade concernant la couche silicium d'AMD ' Les architectures Opteron et Athlon sont basées sur votre K8, anciennement appelé " Hammer ". Est-il question de K9 – ou Hammer 2 – dans vos travaux'


Votre question concerne deux choses bien distinctes. Une est la partie logicielle / jeu d'instructions de l'architecture, c'est à dire l'ISA. La seconde chose est l'architecture interne incluse dans le silicium, et ce sont là deux choses totalement indépendantes.

Laissez-moi vous donner quelques exemples. Si vous regardez ce que nous proposons en ce qui concerne la virtualisation et la sécurité dans Pacifica
( qui permet aux ordinateurs de  faire fonctionner plusieurs systèmes d'exploitations ) et Presidio ( une technologie de sécurité qui assure la séparation des processus afin qu'ils ne puissent interférer entre eux ), ceux-ci sont des extensions du jeux d'instructions ( ISA ). Manifestement, des modifications  matérielles nécessitent leur implémentation dans les couches supérieures, mais il y a ceux qui l'ont déjà été dans l'optique de ce qui existe aujourd'hui. Les processeurs d'AMD sont revus à chaque fois que nous avons un transistor plus performant, et vous pouvez en quelques sortes conserver la majorité du code ou y ajouter les améliorations nécessaires pour toute nouvelle technologie. Mais, la structure de ce code reste grossièrement la même.

Quand il ya un nouveau coeur qui est conçu, il doit être entièrement rétro-compatible avec le jeu d'instructions de l'ancienne architecture. Vous pourrez toujours décider d'introduire un nouveau jeu d'instruction plus tard. De cette manière, vous avez un coeur qui dure – suivant la marché visé – deux à quatre ans, et ce jusqu'au moment où vous souhaitiez l'intégration d'un nouveau coeur avec les changements majeurs nécessaires au niveau du système.


A ce sujet, vous pourriez observer des choses similaires du côté des mémoires de nouvelles génération. Il y aura des cas où vous voudrez introduire une nouvelle génération de coeurs accompagnée d'une nouvelle technologie de mémoire. Il y aura des cas où, par exemple – et c'est un cas concret dont beaucoup de gens ont parlé –, ils voudront conserver la même conception de base, mais passer à la DDR2 ( Double Data Rate Ram ) c'est comme être opposé à la FB-DIMMs d'Intel ( Fully-Buffered Dual Inline Memory Module ). Ceci est vraiment le genre de détails du marché sur lesquels nous accordons le plus d'importance lors de la préparation de notre feuille de route.

Il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire en mieux ensemble, et  qui plus,  sur les nouveaux coeurs, c'est l'objet de discussions. Maintenant, notre opinion est qu'au cours de l'année 2007, l'utilisation de nouvelles implémentations dans le code actuel avec des extensions et des technologies de mémoire est la vraie réponse. Quand, rigoureusement en 2007, nous verrons l'introduction d'une ligne de processeurs conçus indépendamment des couches supérieures.



Cette planification inclut-elle les processeurs quadri-coeurs pour 2007'


Oui.


Il semble qu'Intel a beaucoup de produits qui devraient sortir en 2006 alors que – et c'est ce que perçoivent les analystes – AMD mettra au point la même technologie un an plus tard.


J'accorde à Intel le crédit d'avoir crée un mythe ( rires ).

Ils ont fait beaucoup de bruit sur beaucoup de projets qu'ils ont achevés. Ce que j'ai entendu, c'est une autre homme qui montre son truc, qu'ils ne lanceront pas avant 6 à 9 mois, et qui le compare à notre truc au moment où il lance. Ce que nous avons montré lors d'une rencontre à but d'étude était une feuille de route qui disait : « Regarde, nous avons une piste intéressante qui permettrait d'améliorer les performances d'au moins 25% ». Et donc, si ils montrent un truc qui sort 6 à 9 mois plus tard, cela représente 2 ou 3 mois pour nous. Ils ont donc 6 ou 9 mois pour comparer leur truc et dire que c'est en quelques sortes de la compétition, mais avec le temps qui passe, le fossé se ressert et revient à l'état initial. Donc Intel, j'attends de voir ce que tu comptes faire pour changer cela.


Un autre point que les analystes montrent du doigt est qu'Intel a l'avantage concernant les processus technologiques pour la gravure en 65 nanomètres sur le marché des semiconducteurs.


Il y a deux éléments qui expliquent cette situation. La première est qu'Intel a été le premier à se lancer dans la technologie 65 nanomètres. La seconde concerne la promesse d'Intel quant à la livraison des puces et leurs volumes. La philosophie d'AMD est fondamentalement différente de celle d'Intel. AMD n'essaie pas de vendre une nouvelle technologie avec le moins de retard possible sur la date initiale. Nous essayons de vendre la technologie avec un retard ridicule. Les moyens qu'ils mettent en place sont focalisés autour de ce qu'ils appellent la précision robotique. Ce qui leur permet de lancer les processus de fabrication plus rapidement qu'en lançant une nouvelle chaîne de silicium traditionnelle.

Maintenant si vous regardez les livraisons en termes de temps, qui correspond au moment où vous commencez à produire la technologie jusqu'à l'arrivée usines de livraisons sous-traitantes, notre temps bien est plus rapide que celui de n'importe quel autre fabricant. Pour moi, la question n'est pas nécessairement le moment où vous introduisez la technologie. Je veux dire que si vous voulez la lancer lorsque vous avez des volumes vraiment réduits, c'est un choix. L'autre choix est celui de la technologie livrée de manière homogène sur le marché.

Dans cette perspective, je pense que nous avons la position que nous devons avoir; nous sommes bons. D'ailleurs, ces derniers temps j'ai remarqué que les gens n'achètent pas des nanomètres, ils achètent des performances finales.



L'homme que vous remplacez en tant que chef exécutif, Fred Weber, est appelé par beaucoup de gens " le père de l'Opteron ". De quoi avez-vous parlé tous les deux avant qu'il ne s'en aille, et quel conseil vous a-t-il donné'

Fred et moi nous nous connaissons depuis quelques temps déjà, ce n'est pas une surprise qu'il soit parti pour s'occuper d'autres choses dans l'entreprise. Mais sa pensée est que je peux continuer ce qu'il a commencé à bâtir.


Vous at-il pris dans ses bras en vous disant quelque chose du genre " Bon fiston, j'ai travaillé dur pour ça. Ne mets pas tout parterre, hein ' "

Fred a fait un énorme boulot. Je ne vais pas tout réduire à néant. ( rires )


Que pouvez-vous changer dans vos nouvelles puces – Opteron ou Athlon ou éventuellement Turion – qui pourrait faire changer d'avis le président excécutif de Dell, Kevin Rollins '

Je n'en ai aucune idée. Je pense que la décision de Kevin concernant AMD est une décision marketing, non une décision technique. C'est mon opinion personnelle.


Supposons que Dell adopte les puces AMD en volumes importants. Avez-vous une opinion personnelle sur la manière d'être prêt à fournir cette nouvelle vague de clientèle' Concernant votre fabrication fixe, vous ne seriez pas prêts à produire assez, comme ça a déjà été le cas.

Je pense que tout ceci est du passé. Nous avons interrogé les analystes à propos de notre capacité fixe et de notre capacité variable de production, afin de fournir les volumes que nous espérons.



Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #78785
Franchement la traduction (automatique ') laisse à désirer (pour ne pas dire plus) : elle est pleine de contresens et de bêtises.

Quelques exemples :

Q: Is it true that AMD is looking at licensing parts of its architecture'

Devient chez GNT :

CNET News : Est-il vrai qu'AMD cherche à breveter une partie de son architecture ' (Ce qui est absurde en soit !)


Q: And you're going to license that to other people'
Hester: Right. So the example I'd give you is in the high-performance tactical computing area, where people like Cray and others would like to do vector floating-point units.

Devient chez GNT :

Et allez-vous vendre la licence à d'autres personnes '

Bien sûr. L'exemple que je pourrais vous donner est celui d'une surface tactile haute performance, là où les gens aiment Cray ( ndlr : un fabricant de supercalculateurs à architecture vectorielle ) et d'autres préfèrent faire des machines utilisant la virgule flottante.

(Même pas le niveau collège.)


Q: Suppose Dell adopts AMD chips in volume amounts. Do you have a personal opinion about being able to supply this new wave of customers' There was some concern before Fab 36 in Dresden opened that you weren't going to be able to make enough.
Hester: I think that concern is gone. We've talked to analysts about both our fab capacity and our flexible capacity to stay on top of the volumes that we expect.

Devient chez GNT :

Supposons que Dell adopte les puces AMD en volumes importants. Avez-vous une opinion personnelle sur la manière d'être prêt à fournir cette nouvelle vague de clientèle' Concernant votre fabrication fixe, vous ne seriez pas prêts à produire assez, comme ça a déjà été le cas.

Je pense que tout ceci est du passé. Nous avons interrogé les analystes à propos de notre capacité fixe et de notre capacité variable de production, afin de fournir les volumes que nous espérons.

Dimitri de NANCY : 0/20 en anglais

Traduction à revoir intégralement.

http://news.com.com/On+beyond+Opteron/2008-1006_3-6012186.html


Analyse de Ars Technica suite à l'interview de Phil Hester :
http://arstechnica.com/news.ars/post/20060106-5920.html
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]