Philips: tests sanguins instantanés

Le par  |  8 commentaire(s) Source : Reuters

Philips présente deux projets destinés à faire reculer des maladies comme le paludisme dans le Tiers-Monde.

Philips présente deux projets destinés à faire reculer des maladies comme le paludisme dans le Tiers-Monde.

A l'occasion d'un rassemblement autour de l'innovation technologique qui s'est tenu à Eindhoven, aux Pays-Bas, la firme néerlandaise Philips a présenté deux projets visant à éradiquer les maladies qui frappent les pays émergents.

Le premier de ces projets se présente sous la forme d'un protoype de bio-capteur permettant de réaliser des tests sanguins en quelques minutes, et de repérer la présence ou l'absence de différents virus et bactéries.

Ce capteur, dont Philips envisage la production en série d'ici trois à cinq ans, éliminerait ainsi la nécessité d'acheminer les prélèvements sanguins vers un laboratoire pour analyse, puisque toute la manipulation se ferait in situ; le gain en temps et en efficacité saute immédiatement aux yeux.

Le second projet s'adresse directement à une maladie qui fait des ravages dans le Tiers-Monde, le paludisme. Songez en effet que 500 millions de personnes en sont victimes à travers le monde, et que deux à trois millions d'entre elles en meurent chaque année. 90% des malades se trouvent en Afrique sub-Saharienne.

Selon une statistique des Nations Unies, un enfant africain meurt toutes les trente secondes du paludisme. L'organisation internationale espère diminuer de moitié le nombre de ces jeunes victimes d'ici 2010. Des remèdes existent pour limiter la portée de la maladie, mais ils ne peuvent totalement éradiquer le parasite qui en est la cause.

Jusqu'ici, le seul moyen d'idenfier la présence dudit parasite sans pratiquer d'analyse poussée consistait à placer une goutte de sang sur une bandelette enduite d'un réactif chimique. Le système est fiable, mais étant donné qu'il est souvent pratiqué dans des zones géographiques où humidité et chaleur sont très élevées, ces bandelettes ont une durée de vie limitée.

L'idée de Philips dans ce domaine est d'illuminer à l'aide d'un laser une goutte de sang; le parasite du paludisme réfracte la lumière émise par le rayon lumineux sous une longueur d'onde spécifique, permettant d'identifier sa présence en quelques minutes seulement.

Selon le Fond International de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme, combattre ses trois maladies coûterait à l'échelle de la planète 3 milliards de dollars par an. Ce Fond a reçu en tout et pour tout 1,2 milliard de dollars de la part des pays développés qui l'alimentent au cours des deux dernières années...

Philips, qui entrevoit autour de ces deux projets des débouchés commerciaux supérieurs à ceux générés par ses activités de fonderie de processeurs et de fabrication d'appareils électroniques, recevra de la part du Ministère néerlandais de l'Economie et de l'Union Européenne des fonds afin de financer ses travaux.


Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #63162
C'est pas beau ca '''
Une boite privée, qui va pouvoir faire de la recherche avec des fonds public, pour creer un produit commercial, "...qui entrevoit autour de ces deux projets des débouchés commerciaux supérieurs à ceux générés par ses activités de fonderie de processeurs et de fabrication d'appareils électroniques..."
Moi je dis, chapeau...
Le #63171
Sans tomber dans le cynisme, il faut reconnaître que Philips cherche à se diversifier (il le fait en réalité depuis longtemps): il n'est qu'à voir ses campagnes de publicité récente (IRM ouverte, lampes à faible consommation sur la Tour Eiffel, etc...).

Que ses recherces soient financées par des organismes publics est plus une garantie qu'autre chose, puisque ces démarches s'inscrivent directement dans l'agenda des Nations Unies. Si on arrive un jour à éradiquer le paludisme comme on l'a fait avec la variole, peu importe qui aura financé, ni même à hauteur de combien...
Le #63189
D'accord avec toi Ange Gabriel !
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5898 points
Le #63217
+1 AngeGabriel

Et enfin un appareil qui sert vraiment à quelque chose !
Anonyme
Le - Editer #63224
Moi aussi j'fais des tests sans gain
Le #63238
sacre Thon, il vaut mieux que les flics n'en fassent parce qu'ils vont halluciner sur le taux d'alcoolemie de Thon sang
Le #63242
Moi je suis plus inquiet par un chiffre donné ... 1,2 milliards fournis par les pays développés sur les 3 milliards nécessaires pour essayer de contrer des maladies comme le SIDA, le palud et la tuberculose ...

Et pendant ce temps, l'enveloppe nationnale pour l'armée est de 50 Milliards ... joli ... chapeau bas les pays développés ...
Le #63284
Le truc, AngeGabriel, c'est que effectivement, c'est tres bien ce genre de demarche et je suis d'accord avec toi sur le fond. Mais la ou je doute serieusement, c'est que les solutions trouver et developper grace aux fonds public soit disponible gratuitement...Une entreprise commerciale comme Philips...C'est sur ce point que mon precedent commentaire portait, et que je n'ai pas su exprimer correctement.
Si effectivement les technologies developpées sont mise a dispositions, gratuitement a l'ensemble du monde, alors je dit oui. Peut importe qui finance, et combien.
Mais je ne sais pas pourquoi, j'ai un doute...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]