Photographies des plats sur les réseaux sociaux : les chefs français s'insurgent

Le par  |  9 commentaire(s) Source : AFP
gilles goujon

C'est un véritable phénomène né avec les réseaux sociaux : de plus en plus de gourmets ne peuvent s'empêcher de photographier leurs plats au restaurant dans le but de les partager avec leurs contacts ou d'alimenter des blogs. Une tendance qui agace les chefs étoilés.

Plusieurs chefs étoilés se soulèvent actuellement contre les abus liés au partage de photos de leurs menus ou plats sur les réseaux sociaux et autres blogs en ligne. Ainsi, ils sont de plus en plus nombreux à installer des pancartes interdisant l'utilisation de quelque forme d'appareil photo dans leur établissement depuis quelques semaines.

food Gilles Goujon, chef de l'Auberge du vieux puits à Fontjoncousse dans l'Aude, titulaire de trois étoiles cite ainsi l'exemple de son oeuf de poule " pourri " de truffes : " Si les gens le prennent en photo coupé et l'envoient sur les réseaux sociaux, ça enlève la surprise."

" On enlève aussi un peu ma propriété intellectuelle, on peut être copié" ajoute le chef, ajoutant que la " Photo prise avec un smartphone pas terrible est rarement bonne." " Ça ne donne pas la meilleure image de notre travail. C'est embêtant."

Plus globalement, c'est la critique amateur et la multiplication des blogs souvent assassins qui perturbent la profession. Le chef revient ainsi sur la critique difficile d'une blogueuse qui reprochait la cuisson de son pigeon, mais ne présentait aucune photo du met découpé : " Donc on ne voyait pas la cuisson du pigeon ! " visiblement agacé par la situation.

La situation est loin d'être exclusive à la France, puisque de plus en plus d'établissements à travers le monde interdisent désormais la photographie dans leur enceinte.

"Avant, ils faisaient des photos de famille, de la grand-mère, et maintenant on fait des photos de plat" partage Alexandre Gauthier, autre chef à se soulever contre cette pratique. " C'est gratifiant, mais nous sommes une maison où il y a peu d'éclairage, donc il faut le flash. On tweete, on like, on commente, on répond. Et le plat est froid."

Malgré tout, si les chefs s'insurgent contre les dérives, ils reconnaissent tout de même que ce type de partage met en valeur leur travail et leur fait de la publicité à moindres frais : " On ne va pas cracher dans la soupe. On est conscients de ce que ça apporte.". Un avis partagé par Stéphane Riss, du blog Cuisinier en Ligne : " Les chefs, plus on parle d'eux, mieux c'est. Les photos, c'est un accélérateur de visibilité et donc de chiffre d'affaires. Les réseaux sociaux sont une publicité gratuite pour les chefs."

Complément d'information
  • Euro 2016 France-Allemagne : les réseaux sociaux explosent
    Certains sujets ont le vent en poupe sur les réseaux sociaux... Et si depuis quelques mois, la politique et les débats sur la loi El Khomri tenaient le top des sujets de discussion, depuis hier, c'est la rencontre France-Allemagne de ...
  • Carte mondiale des réseaux sociaux dominants
    Beaucoup de bleu foncé et donc de Facebook sur la dernière édition de la carte mondiale des réseaux sociaux. Le produit de Mark Zuckerberg est en position dominante dans 130 pays sur 137.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1657852
Ben quoi? il à peur que les gens s'aperçoivent que c'est du surgelé?
Le #1657862
Vite une lois et un organisme d'état pour contrôler tous ça.
Le #1657872
Copier une recette à partir d'une simple photo ... Faut du talent,beaucoup de talent ...

A part juste se plaindre de leur notoriété je vois pas trop là
Le #1657932
jeanlucesi a écrit :

vite une lois et un organisme d'état pour contrôler tous ça.


T'as oublié la taxe qui va avec.
Le #1657942
Joe987 a écrit :

Copier une recette à partir d'une simple photo ... Faut du talent,beaucoup de talent ...

A part juste se plaindre de leur notoriété je vois pas trop là


T'as quand même d'autres cuisiniers moins inspirés qui sont capables de faire "à peu près" le même plat, probablement en beaucoup moins bon, .... mais c'est évident que cela diminue la surprise de la découverte pour les clients ! Or, c'est évidemment "l'exclusivité", l'originalité de la recette que les chefs étoilés te vendent (cher) !
Le #1657962
zozolebo a écrit :

jeanlucesi a écrit :

vite une lois et un organisme d'état pour contrôler tous ça.


T'as oublié la taxe qui va avec.


Je suis impardonnable!
Le #1658142
C'est sûr que si on commence par dire que dans certains restaurant le prix payé est plus que déraisonnable... ça ne va pas les avantager.
Le #1658252
Ils n’acceptent que les bonnes critiques les mauvaises ils n'en veulent pas car ça tue leur égaux et image.
Le #1658512
on va se marrer un de ces quatre,quand transit fini et sortie effectuée le gus prendra une photo du défunt repas pour la mettre sur ces fameux réseau (du même nom d'ailleurs que la chose digérée)........


si si y'a bien un couillon qui le fera(à moins que ce soit déjà fait)


 
Y'avait pas une invention qui permettait de diffuser des odeurs depuis le pc ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]