Piles à combustible : avancée en vue '

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Information Week

La technologie des piles à combustible se perfectionne de jour en jour.

La technologie des piles à combustible se perfectionne de jour en jour. La commercialisation auprès du grand public des premiers exemplaires n'est pas encore pour demain, mais elle approche.

La firme californienne PolyFuel Inc. présente un nouveau type de membrane ultra-fine pour les piles à combustible de type DMFC (Direct Methanol Fuel Cell) qui, selon ses concepteurs, devrait améliorer de 33% la production d'électricité à taille égale.

Epaisse de seulement 45 micromètres (45 millièmes de millimètre), cette membrane reprend les principales qualités de son prédécesseur de 62 micromètres, à savoir la résistance au passage des divers composants chimiques d'un côté ou de l'autre de cette séparation indispensable au bon fonctionnement d'une pile à combustible.

A 40°C, cette nouvelle unité offre 80 milliwatts par centimètre carré de membrane pour une tension de 0,28 volt, ce qui demeure trop faible dans l'optique d'une utilisation courante, mais améliore sensiblement la performance relevée avec la membrane de 62 micromètres (60 mW/cm2). Le gain, estimé à 33%, serait une conséquence directe de la réduction de 27% de l'épaisseur de la membrane.

Cette nouveauté technologique intéresse au premier chef les nombreux industriels qui travaillent sur les piles à combustibles, dont les firmes japonaises NEC (Nippon Electric Corporation) et Sanyo. Cependant, tout le monde a déjà les yeux rivés sur la prochaine génération de membranes, épaisses de seulement 45 micromètres.

Différents experts estiment que d'ici 2007, les besoins en électricité de nos appareils portables seront quatre fois plus élevés que la capacité actuelle des meilleures batteries disponibles sur le marché, et deux fois et demi plus importants que les meilleures projections des fabricants desdites batteries en terme de performances futures. Autrement dit, la technologie actuelle ne permettra jamais de compenser  la hausse de la consommation énergétique des appareils de dernière génération, et les batteries telles que nous les connaissons sont déjà de l'histoire ancienne.

L'avenir serait donc aux piles à combustible d'un format compatible avec les matériels mobiles qui devraient apparaître dans le courant de l'année prochaine, dont les premiers téléphones de 4ème génération. Le chiffre 4 est d'ailleurs judicieusement choisi ici, puisque leur consommation électrique est estimée à quatre fois celle des appareils actuels! Avec les technologies existantes, ils offiraient seulement 30 minutes d'autonomie en conversation entre deux recharges, soit deux fois moins que les actuels téléphones de 3ème génération les moins performants.

La technologie des batteries ion-lithium semble être arrivée à une nouvelle barrière technique, et les piles à combustible sont tout indiquées pour prendre le relais. A condition toutefois que quelqu'un se décide enfin à les commercialiser...



Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]