Pilote de drone : un métier sans avenir pour beaucoup de recrues.

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Gizmodo
pilote drone

Cela fait des années que la technologie est mise au service des armées. Dernière a particulièrement faire parler d’elle, les drones de combat présentés comme l’avenir des armées du monde, et pourtant tout ne serait pas aussi simple.

Les drones de combat sont devenus de véritables atouts pour les unités militaires du monde. Qu’il s’agisse de module de reconnaissance ou spécialisé dans les frappes, ces aéronefs non habités pilotés à distance permettent aux armées de limiter leurs pertes à la dimension matérielle dans les conflits.

bilde Des armes du futur qui se heurtent pourtant à une réalité humaine aux États-Unis, souvent présentée comme disposant de l’une des armées les plus puissantes, mais aussi les plus modernes.

Le colonel de l’armée de l’air US Bradley Hoagland a récemment publié une note dans laquelle il met en avant les difficultés de l’air force à trouver suffisamment de pilotes pour réaliser les missions impliquant des drones sans cesse plus nombreuses.

L’année dernière, l’Air Force cherchait à recruter 150 pilotes pour manœuvrer ses drones Predator, Reaper et Global Hawk, mais n’a pas été en mesure de trouver suffisamment de volontaires. Dans un même temps, le nombre des missions augmente plus rapidement que l’Air Force n’est en mesure de former ces pilotes spécialisés. Le bilan est sévère, les pilotes de drones se verraient confier trois fois plus de missions que les pilotes traditionnels.

La cause de ce manque d’intérêt pour la profession ? Deux univers qui s’entrechoquent : L’US Airforce souhaite moderniser les conflits en limitant les pertes par l’usage de modules non habités contrôlés à distance, tandis que pour les soldats, le poste est considéré comme une voie de garage ne proposant aucune évolution possible au sein du corps d’armée.

Le poste à pourvoir ne laisserait pas suffisamment de place à l’évolution en grade et en promotion pour attirer suffisamment de recrues. Avec beaucoup trop de missions allouées par pilote, le temps laissé aux formations ou aux examens permettant de monter en grade est réduit à peau de chagrin, et les pilotes de drone ont actuellement 13% moins de chance de devenir majors que n’importe quel autre soldat de l’armée américaine.

Le Pentagone a bien créé une médaille spécifique ainsi qu’un ensemble de récompenses pour reconnaitre les activités de ces pilotes restant dans l’ombre. Des récompenses qui ne suffisent pas à motiver les troupes.

Actuellement, l’US Airf Force est dans l’impasse et n’a aucun plan pour accélérer son recrutement. D’autant que pour l’instant, il n’est pas encore question de laisser des drones de combat décider seuls d’opérer des frappes.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1465152
C'est sûr, ça n'a pas d'avenir, parce que, tôt ou tard, ces pilotes de drones se feront remplacer par des robots
Le #1465712
Le delire bien fais pour eux l'armée va connaitre aussi les emplois de merde , comme l'informatique en service déporté, les plateau et le SMIC pour personne qualifiés et en plus c'est des ricain qui ce plaigne , c'est con c'est leur model économique
Le #1465902
Disons que c'est mieux que rien, mais sans plus !
Le #1474572
"permettent aux armées de limiter leurs pertes à la dimension matérielle dans les conflits."

Pardon ??? Euh... Les riches-qui-ont-de-quoi-se-payer-ces-joujoux oui, ils limitent un peu les pertes humaines (quoi que... vu qu'en réponse les "terroristes" se vengent sur leurs populations...). En revanche, les drônes ils sont quand même là pour tuer (ou prendre de l'information qui permettra de tuer "mieux" ou plus) dans l'"armée" d'en face (quand je dis "mieux", c'est parce que soit-disant ces drône permettraient de mieux cibler "l'homme à abattre" et éviter les autres, mais en fait on le voit tous les jours, il existe de nombreuses "pertes colatérales") ...

Les deux chefs d'états qui jouent à mario-kart pour savoir qui est le plus fort et qui a le droit d'occuper le territoire et piller les ressources de l'autre, c'est pas encore pour aujourd'hui...

Aujourd'hui une guerre ça consite encore et tjs à tuer un max de gens...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]