Piratage : les données de 112 000 policiers en fuite

Le par  |  21 commentaire(s)
caméra embarquée police France

La base de données de la Mutuelle Générale de la Police aurait récemment fait l'objet d'un acte frauduleux motivé par une vengeance.

Selon RTL, ce sont les données de plus de 112 000 fonctionnaires de police ainsi que de leurs proches qui ont été subtilisées et diffusées sur Internet. En cause, un acte malveillant au niveau de la base de données de la Mutuelle Générale de la Police.

police nationale

Un acte qui serait motivé par la vengeance selon l'organisme lui même. Un employé de la Mutuelle serait à l'origine de la récupération des données : "Le piratage remonte au 2 juin dernier, lorsqu'un responsable d'agence de la mutuelle, installé à Limoges, décide de copier le fichier des adhérents pour le télécharger sur le cloud de Google. En clair, les adresses et numéros de téléphone de 112000 policiers, actifs et retraités, se retrouvent alors sur un support non sécurisé, protégé par un simple mot de passe. La direction de la mutuelle, qui a mis à pied l'employé indélicat, a mis trois semaines pour découvrir l'étendue des dégâts" précise RTL.

Nicolas Conte, secrétaire général adjoint du syndicat Unite SGP Police-FO a appelé à un renforcement de la sécurité. De son côté, Google a été saisi et procéderait à l'effacement des données stockées sur le cloud.

"Si la Mutuelle Générale de la Police avait surveillé le trafic Cloud, elle aurait pu détecter le transfert de données au moment où il quittait l'organisation, au lieu de s'en apercevoir des semaines plus tard. Beaucoup d'organisations négligent encore ce que l'on appelle la menace interne" déplore Joël Mollo, Directeur EMEA de Skyhigh Networks.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1906882
C'est pas la première fois donc bon...
Le #1906883
Il faut quand même suivre la trace de ces données, dernièrement deux policiers ont subi un triste sort. Il ne faudrait pas que ces informations servent pour les mêmes motivations ...
Le #1906884
Sinon ya aussi les données de plus de 600k patients qui se baladent aux enchères sur TheRealDeal
Le #1906891
J'aurais préféré qu'ils piratent la base de la CGT et qu'ils la publient
Le #1906893
skynet a écrit :

J'aurais préféré qu'ils piratent la base de la CGT et qu'ils la publient


Ahah ! Tu m'étonnes
Le #1906898
Sécurité externe vis à vis des pirates potentiels pouvant soutirer des données sensibles à des fins dangereuses ...
Mais, sécurité interne, vis à vis du personnel ayant accès à ces informations ....
j'imagine la pression parmi les salariés des services informatiques, au boulot tout le monde devient suspect, y compris les chefs ou responsables ... bonjour l'ambiance
Le #1906911
Sale histoire
Le #1906931
skynet a écrit :

J'aurais préféré qu'ils piratent la base de la CGT et qu'ils la publient


Ah oui ? Et pour quel raison ?
Le #1906980
fox10 a écrit :

skynet a écrit :

J'aurais préféré qu'ils piratent la base de la CGT et qu'ils la publient


Ah oui ? Et pour quel raison ?


parce que !
Le #1907016
skynet a écrit :

fox10 a écrit :

skynet a écrit :

J'aurais préféré qu'ils piratent la base de la CGT et qu'ils la publient


Ah oui ? Et pour quel raison ?


parce que !


Tu es pour perdre la démocratie alors?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]