Le pirate de la NASA bientôt extradé aux USA '

Le par  |  17 commentaire(s)
Drapeau pirate

Gary McKinnon, qui avait été arrêté en 2002 après s'être introduit l'année précédente dans 97 ordinateurs du gouvernement des Etats-Unis - notamment le Pentagone, l'US Navy, l'US Army et le réseau informatique de la NASA, avait causé 700 000 dollars de dommages, selon les plaignants.

Gary McKinnon, qui avait été arrêté en 2002 après s'être introduit l'année précédente dans 97 ordinateurs du gouvernement des Etats-Unis - notamment le Pentagone, l'US Navy, l'US Army et le réseau informatique de la NASA, avait causé 700 000 dollars de dommages, selon les plaignants.


Une extradition douteuse '
Suite à la demande d'extradition des Etats-Unis dont nous vous parlions précédemment, McKinnon avait décidé de faire appel en justice d'une décision antérieure autorisant l'extradition. Sa requête a finalement été rejetée par la justice britannique. D'après les propos de Maurice Kay, un des juges chargé de cette affaire : " La conduite de Mr McKinnon était intentionnelle et calculée de manière à influencer et affecter le gouvernement états-unien par l'intimidation et la force ".

" En conséquence de cette conduite, des dommages furent causés aux ordinateurs en altérant leur intégrité physique, leur fonctionnement et la bonne opération des applications, systèmes, informations et données sur ces machines, les rendant inutilisables " a t-il ajouté.

La défense de McKinnon a de son côté argué du fait qu'envoyer le pirate informatique aux Etats-Unis pourrait nuire à ses droits en tant qu'être humain et que ceci ne devrait pas être permis car cette extradition repose fondamentalement " sur une volonté de le poursuivre pour sa nationalité ou ses opinons politiques ". Le pirate a avoué s'être introduit dans ces systèmes informatiques mais a en revanche nié avoir causé des dommages aux ordinateurs.

Si McKinnon est jugé coupable aux Etats-Unis, il pourrait encourir 70 ans de prison et des amendes portant jusque 1,75 million de dollars. Il a indiqué qu'il allait recourir à la Chambre des Lords, plus haute instance judiciaire britannique, de manière à annuler le verdict de ce jour. Affaire à suivre.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #163923
ca devient compliquer d avoir un visa pour aller aux states
je me demande s il va avoir un passeport biometrique
Le #163925
moi je dit ils sont trop bete a leur place je lui donnerai un poste car il peu bien etre utile et il a l'air d'etre tres baleze
Le #163927
Avec son talent moi j'aurais tout de suite cherché des traces sur un quelquonque dossier parlant de vie extraterrestre, je comprend pas pourquoi les pirates de cet envergure n'y pense pas...
Le #163928
News précédente sur GNT ( lien dans la news ) :

" On se souvient que le pirate dont l?ego n?a d?égal que sa maîtrise de l?outil informatique avait affirmé à nos confrères de ZDNet UK avoir pénétré les réseaux susmentionnés dans le but de « trouver des preuves de l?existence de la vie extraterrestre » (sic). En mai 2006, un juge britannique estima que McKinnon devrait être extradé vers les USA. "
Le #163939
Et on le reverra plus jamais
Le #163941
alala les vieux mythes ont la vie dure, genre dès qu'on écrit un virus ou qu'on hack une bécane forcément on est un petit génie de l'informatique doublé d'un l33t h4ck3rz.

Vites !! Donnons lui un poste à 80k$/an !!!

PS: pour infos les pcs hackés tournaient sous NT et n'avaient pas de mot de passe pour le compte admin, du coup c'est pas bien compliqué de "hacker" les bécanes
Le #163948
En conséquence de cette conduite, des dommages furent causés aux ordinateurs en altérant leur intégrité physique...
Bref d'après le juge: Il aurait fait cramé un ordinateur...
Soit ce type est balèze ou soit le juge est nul...
Reprenant les infos de Sigmatador on peut conclure
Le #163949
C'est moi ou un tel acharnement montre qu'il y a anguille sous roche'

Dreamer
Le #163964
Ya un truc qui colle pas... Vous pensez vraiment que la défense et la NASA stockeraient des documents ultra-secrets / inavouables sur des bécanes SANS mot de passe et accessibles depuis le net ' Moi je mettrai tout çà sur support crypté dans un coffre lui meme dans un bunker au milieu de la Zone 51! Non '
Le #163971
@wayan : je pense comme toi. D'où provient cette info des pc sous NT sans mot de passe '

Désolé mais pirater les serveurs de la Nasa ce n'est pas à la portée de n'importe qui, il ne faut peut-être pas être un génie mais certainement quelqu'un de très très très doué.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]