Ne dites plus podcasting mais diffusion pour baladeur

Le par  |  18 commentaire(s)
ipod

Elle a encore frappé.

Elle a encore frappé. La fameuse Commission générale de terminologie et de néologie a une nouvelle fois émis une recommandation ayant trait au domaine des nouvelles technologies si fortement empreint d'anglicisme. Après les DRM devenus GDN, c'est ainsi au tour du podcasting de connaître une adaptation à la française comme s'en sont aperçus nos confrères de Ratiatum.

Selon un avis publié au Journal Officiel en date du 15 décembre (texte 118 sur 135), ladite commission recommande comme équivalent français à podcasting ( permet une écoute en différé ), le terme diffusion pour baladeur et rappelle au passage que seuls les mots diffuser, diffusion correspondent à la notion exprimée en anglais par podcast et par ses dérivés tels to podcast, podcasting : " Le verbe franglais podcaster s'est répandu dans l'usage, employé abusivement, notamment par les chaînes de radio, avec le sens de télécharger. Cette dérive crée un amalgame entre deux notions pourtant bien distinctes, la diffusion et le téléchargement. "


Une sorte de victoire pour Apple
Une décision qui fera assurément un heureux en la personne de Steve Jobs, le grand gourou d' Apple qui s'est lancé dans une véritable croisade judiciaire à l'encontre de toute personne utilisant à tort et à travers et surtout sans autorisation préalable, le vocable Pod ou une de ses déclinaisons à l'instar de podcasting.
Complément d'information
  • Nokia Podcasting Application pour Symbian S60
    Nokia a présenté officiellement une nouvelle application gratuite baptisée Nokia Podcasting Application, disponible sur le Nokia N91 et les mobiles Nokia sous Symbian OS S60 (Nseries et Eseries).
  • Industrie musicale : au tour du podcasting
    Au Rouyaume-Uni, l'industrie de la musique se penche sur le cas des podcasts et échafaude un plan dans le but d'en tirer de substantiels revenus.

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #146589
Au Québec, il y a le mot balladodiffusion qui est utilisé.
Le #146590
Encore un mot qui ne sera jamais utilisé... simplement parce que l'anglicisme (malgré ses abus de langage et ses fautes de traductions) est bien installé chez chacun... Et c'est comme cela que les gens se comprennent, ce qui est le plus important.
Si quelqu'un me parle de diffusion pour baladeur... je ne pense pas le comprendre immediatement.

Si cette commission veut sauver la langue française il faudrait qu'elle emmigre au états unis pour être à la pointe des sorties technologique et placer les noms à la source... (vu qu'en europe on est toujours un peu en retard)...

3 ans après c'est débile.
Le #146591
jamais admis ' mais il me semble que le mot courriel, long rejeté par la starac des mots, a fini par l'admettre en lieu et place du mel. Alors vive la balladodiffusion... libre.
Le #146592
sais pas ils devraient modifier la loi, pour arrêter de payer des gens pour faire des conneries.
Le #146594
faut que la commission elle meme fasse des effort pour les mots qu elles veut imposer . faut que ca sonne bien. diffusion pour baladeur c est debile comme ca sonne mal. Texto ou ordinateur c est des mots qui on le merite de sonner francais et qui ne sonne pas ridicule vis a vis de leurs omologues anglais.
bon mais dans le debiles rien bat cederom (avec les accents aigus (j ai un clavier japonais donc j ai un peu du mal a ecrire les accents sorry))
Le #146596
@Logan : courriel admis à la place de mel'

Déja mél, n'est pas un synonyme de courriel, mais une abréviation qui devait etre l'équivalent de tél pour le téléphone (notamment dans les courriers administratif).

Mél n'a jamais eu pour role de remplacer email (ni même courriel)

Quand à courriel, c'est une débilité sans nom, vu qu'il existait depuis des années et des années une traduction d'email: courrier électronique, tout simplement, et ça c'est fait naturellement, pas besoin de l'académie pour ça.

Maintenant, courriel, a été sortie par nos amis canadiens que l'académie a repris plus de 10 ans après que le courrier électronique et les mails se soient installés dans la langue française. Non seulement c'est bien trop tard, mais en plus ce n'est qu'un "collage" de courrier électronique.. Quand on invente des mots / expressions, il faudrait peut etre qu'ils aient un rapport avec la langue si on veut que les gens l'utilisent plutot que de faire du bidouillage / recopiage.

A part chez quelques personnes pédantes légérement extrémistes, ou n'y connaissant rien et à qui ont a raconté ce genre de conneries, courriel n'est pas du tout employé. Les plus courants pour en parler sont (e)mail et courrier électronique.
Le #146598
moi je trouve ça de plus en plus ridicule toutes leurs traductions des termes IT, ça n'a plus aucun sens
Le #146608
Salut à tous !

Effectivement difficile de comprendre comment ces gens peuvent ne pas se rendre compte des inepties qu'ils sortent en permanence. Défendre la langue Française ne veut pourtant pas dire la ridiculiser...

Sinon, la course dite "PodRacer" de Star Wars I, c'est parcequ'Anakin écoute des MP3 en même temps ' C'est beau la Force...

Oui, je sais, je sors
Le #146613
bon je m'avoue vaincu... c'est vrai qu'il est facile de prononcer 'mél' (accent aigu) par rapport à courriel... les moutons et autres brebis seront méllll méllllll et le berger de répondre (car il est branché): y'a pas de mélllllll
Le #146615
fait gaffe, y a un berger teigneux qui sévit ici. Faut pas se moquer des moutons !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]