Pokémon Go : Niantic envisage le déban pour récupérer des joueurs

Le par  |  5 commentaire(s)
Pokemon Go 1

Quelques mois après sa sortie sur mobile, le phénomène Pokémon Go retombe comme un soufflé, au point que Niantic envisage de revenir sur les bans opérés il y a quelques semaines.

Si Pokémon Go a profité d'un succès fulgurant, le titre a rapidement souffert de bugs entrainant la sortie d'outils permettant de tricher pour capturer plus facilement les petits monstres virtuels.

Presque en même temps que la sortie du titre sont ainsi apparues des cartes affichant les pokémons disponibles en direct et autres bots permettant de progresser dans le titre sans même y jouer. Il était même possible de jouer depuis un PC sans se déplacer en dupant un émulateur..

Autant de failles dans le titre qui ont dégradé l'expérience des joueurs qui souhaitaient profiter normalement du jeu mais qui s'inclinaient devant la puissance en arènes des tricheurs de très gros niveau.

PokemonGoRadar

Pour faire face à la situation, Ninantic a (très tardivement) opéré diverses vagues de bannissement des joueurs considérés comme tricheurs.

Aujourd'hui, ces vagues de bannissement ont contribué à diminuer grandement, trop sans doute, le parc d'utilisateurs de l'application, dont la population a chuté de façon drastique au cours des jours.

Ninantic envisage donc de revenir sur certains bans. L'éditeur a expliqué que l'utilisation de programmes tiers avait de sérieuses incidences sur ses serveurs, qui pouvaient parfois s'apparenter à des attaques DDOS dans leurs conséquences. Après avoir renforcé ses infrastructures, Niantic indique lever certains bannissements, mais pas tous. Les utilisateurs pris la main dans le sac ayant utilisé des outils qui violent les conditions d'utilisation de Niantic ne récupéreront pas leur compte. Ceux qui ont trop abusé des outils tolérés profiteront d'une grâce au cas par cas...

La nouvelle arrive alors que dans le même temps, Niantic a annoncé qu'une mise à jour apporterait prochainement une nouvelle salve de pokémons communs et rares. L'éditeur tente donc bel et bien de faire perdurer son titre avant de le voir plonger dans les oubliettes aussi rapidement qu'il a rencontré le succès.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1919831
Normal, avec la rentrée scolaire, on se doutait bien que ce serait la déban-dade de Pokemon Go.
Le #1919836
Pas con les gars ... Pas de tricheurs soit, mais on veut quand même notre pognon !
Le #1919848
Ahlala, en même temps, vu le nombre de ban abusif qu'il y a eu lors de la première grosse vague de ban, pas étonnant...
Le #1919861
En même temps, vue le nombre éffarants de promesses que Niantic à fait à propos de jeux, mais qu'ils n'ont JAMAIS tenu, pas même 1 milliardième d'entre elles, au bout d'un moment, les joueurs décompent et c'est tout à fait normal et compréhenssif.
En plus, au lieux de tenir SES promesses, Niantic s'amuse à enlever des options les plus utiles du jeux, le radar, ils avaient promit d'en mettre un mieux qu'on à JAMAIS vue, du coup, ça incite aussi les tricheurs, je dirais LA AUSSI normal, vue qu'on à plus AUCUN moyen de trouver les Pokémons, à part la Chance (quand ils s'enfuient pas, ce qui arrive environs 90 % du temps, normal, pognon quand tu nous tiens), de tomber sur un Pokémon par CHANCE EXTREME qui soit rare ou peu commun.
Le #1920071
" Il était même possible de jouer depuis un PC sans se déplacer en dupant un émulateur"

C'est toujours le cas
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]