Le monopole oublié de Microsoft

Le par  |  10 commentaire(s)

Comme le fait justement remarquer le responsable technique d'Opera Software, la partie la plus visible du Web moderne est aussi, par certains côtés, la plus archaïque, en ce sens qu'elle est l'héritière d'un projet initié en 1996 par Microsoft.

Comme le fait justement remarquer le responsable technique d'Opera Software, la partie la plus visible du Web moderne est aussi, par certains côtés, la plus archaïque, en ce sens qu'elle est l'héritière d'un projet initié en 1996 par Microsoft. Je veux bien sûr parler des polices de caractères.


Mais que fait la police '
Vous connaissez tous et toutes ces noms : Arial, Times New Roman, Verdana... Occasionnellement, vous les prononcez même à haute voix, mais le plus souvent vous les employez sans vraiment vous demandez qui les a inventés ou, à défaut, a contribué à les populariser. Sur ce dernier point, la réponse est simple, puisqu'il s'agit de Microsoft (what else, ou plutôt who else, comme dirait George).

En 1996, en effet, l'éditeur de Redmond mettait gratuitement à disposition de la communauté d'Internet une dizaines de familles de polices de caractères, dont les plus connues, mentionnées plus haut. Le geste était noble, mais on ignorait alors que Microsoft, six ans plus tard, cesserait de développer ces polices, et interdirait à qui que ce soit de le faire à sa place. Voilà pourquoi nous sommes, encore aujourd'hui, "coincés" avec des polices, certes nombreuses, mais parfois vieillottes, et figées dans le temps pour les siècles des siècles. Amen.


Duo de choc
Entrent en scène deux personnages qui pourraient bien, sinon révolutionner, du moins rafraîchir la forme du texte que nous lisons chaque jour sur notre navigateur Internet, quel qu'il soit. Le premier se nomme (accrochez-vous) Hakon Wium Lie. Il est norvégien, et travaille chez Opera Software, où il occupe les fonctions de Chief Technology Officer, autrement dit de responsable technique, même si la traduction française de son titre semble du coup moins ronflante. Accessoirement, c'est aussi à Hakon Wium Lie que l'on doit le test Acid2, par lequel le Web Standard Project juge des efforts que font les éditeurs de logiciels à se conformer aux standards d'affichage de pages Web. Il a également largement contribué à populariser le fameux format Cascades Style Sheets, adopté depuis par presque tous les navigateurs Internet.

L'autre homme-clé de notre histoire est Ray Larabie, canadien de naissance (il a vu le jour il y a à peine 36 ans à Ottawa), et on lui doit quelques polices True Type et OpenType, que nous avons appris à apprécier, et sans lesquelles l'affichage de nos PC (et surtout de nos Mac) serait bien triste. Ray Larabie est aussi le créateur de polices moins connues, comme Degrassi ou Electroharmonix, au dessin très futuriste, et surtout de la famille des polices Goodfish, qui sont en quelque sorte les précurseurs de ce qu'on en est venu à appeler les "Web fonts", ou polices d'Internet. Car notre ami Ray a eu la riche idée de mettre gracieusement à disposition de la communauté mondiale ses créations, avec cette fois le droit de les modifier à loisir. La famille des Goodfish en est un excellent exemple, puisqu'elle compte quatre membres (normal, italique, gras et italique/gras), mais elle présente un handicap : pour s'afficher sur l'espace de travail de votre navigateur, ces polices d'Internet doivent d'abord être reconnues de lui.


La fronde s'organise
Or cette application si précieuse a plutôt tendance à piocher dans ce qui se trouve déjà sur votre ordinateur. Les options de mise en forme qui vous sont proposées incluent donc les polices installées sur votre PC ou votre Mac, voire votre ordinateur sous Linux (eh oui, même les systèmes d'exploitation open-source ont aussi recours à des polices "Made in Redmond"...), et excluent tout le reste.

Heureusement, il existe une parade, et elle porte le nom de CSS2. Cette suite logique du CSS si cher à Hakon Wium Lie reconnaît les polices disponibles sur le Web, et peut, au démarrage de votre navigateur, les charger. Notre ami scandinave insiste d'ailleurs sur les bienfaits de tels choix, tant ils vont stimuler la créativité de celles et ceux qui conçoivent ces éléments si anodins, et pourtant si essentiels, de notre paysage informatique. Avec un bonus additionnel : en les affichant sous la forme ClearType, l'utilisateur sera assuré de ne pas enfreindre les lois sur la propriété intellectuelle qui pourraient protéger telle ou telle police. ClearType, en effet, ne se contente pas d'enrober gentiment les caractères. Il vérifie en amont si la police employée est ou non accompagnée de restrictions, et si la réponse est positive, il refuse simplement de l'afficher. Reste à convaincre les développeurs de navigateurs Internet d'adopter ces polices délocalisées.

Finalement, comme le fait judicieusement remarquer Hakon Wium Lie, le seul qui ferait un peu la tête, si les polices d'Internet venaient à se généraliser, ce serait Microsoft.

Mais bon, on ne peut pas plaire à tout le monde, c'est bien connu...
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #114876
Mmmmm, on est pas tant coincés par Microsoft que par l'inertie du public qui se fiche de savoir pourquoi/comment tout ça fonctionne. Si les gens installaient d'eux-mêmes un pack générique de polices, et que les sites suivaient en forçant l'usage de ces polices (libres de droit, cela va de soi), MS serait bien obligé de lâcher du lest. Le problème c'est que comme d'hab' ils profitent d'une faille pour s'imposer
Mais légalement, ils n'ont pas plus le droit de faire un blocus sur les polices que d'imposer leus OS moisi aux vendeurs.
Le #114881
Je n'ai jamais installé de Pack de police. Dans mon esprit, ça faisait "pack de curseurs", "pack de smileys"... Et, hier, j'ai voulu développé un site Web à peu près portable, que ce soit pour des navigateurs ou des résolutions. Et j'ai découvert que je l'avais dans le *** avec les polices MS.

Donc je serais bien intéressé par un lien.

Et, forcer l'usage d'un police, ça fait SPAM, c'est franchement pas une bonne idée. Il faut le faire du côté des 'mods' Windows.
Le #114884
Justement c'ets ce qui est dit dans la News... il est tres difficile d'imposer tel ou tel police (ceci dit ton arguement ne tient pas trop CamaradeTux car dans une police il est infiniment plus délicat d'intégré un spyware ou un logiciel malvaillant que dans un pack de curseurs, qui sont des éxécutable, on fait donc ce qu'on veux avec celui-ci !).

C'est pour cette raison que les Webmaster dignes de ce nom qui veulent utiliser des police relative a un OS (georgia je crois n'est dispo que sur Mac et sous certains Linux) précisent une police alternative dans leurs pages Web (en CSS : font : police_princiaple,police alternative).

Et d'apres ce que j'ai compris avec le CSS2, on peux intégrer des polices originales directement liés a la page Web ! (un peu comme dans les PDF alors ') ! Cette technologie est prometteuse ! Elle va changer la face du Web ! Des qu'un browser la supporte, je l'essayerais, ca peux etre tres pratique (le jour ou cette techno passeras j'espere que M$ se dépecheras de l'intégrer a ses browser histoire qu'on puisse en profiter !!!) !
Le #114901
le flash et le svg aussi peuvent embarquer une police, c'est plus souple, que de devoir installer je ne sais combien de pack et ne pas surcharger sa machine.
Le #114903
Je vais vous apprendre un truc : vous n'etes pas sortis de l'auberge parce que ClearType, c'est une technologie 100% Microsoft.

En plus, Microsoft a deja developpé une technologie similaire (WEFT) en 1997 mais qui est tombé dans les oubliettes : http://www.microsoft.com/typography/web/embedding/default.htm
Ca permettait deja de faire tout ca. En 1997 merde !
Le #114931
tux>"le jour ou cette techno passeras j'espere que M$ se dépecheras de l'intégrer a ses browser histoire qu'on puisse en profiter"

Euuh, je crois que tu devrais relire la news, ils ne veulent justement PAS l'intégrer
Le #114956
@ CamaradeTux :
l'intérêt n'est pas de figer une police mais d'en proposer plusieurs afin que le navigateur utilise la première dispo ...

html,body {
margin: 0;
padding: 0;
font-family: Verdana , Arial , Geneva , Helvetica , sans-serif;
font-size: 1em;
}

h2, h3 {
font-family : "Trebuchet MS",Arial,Helvetica,sans-serif;
}

...
après à toi de tester avec différents systèmes et différents navigateurs
Le #114974
@nemO : C'est pas le bon raisonnement celui que tu tiens... Moi même ca me ferait chier d'integrer un pack de police generqiue...
Le #114984
john777 >tu m'en diras tant... et d'installer un pack de codecs, ça te fait chier aussi'
Le #115032
Au point où il en sont, je déposerai un brevet mondial sur les dictionnaires !

Après cela, quand tu écris ou prononce un mot du "dictionnaire Microsoft", tu payes !

Une taxes à l'expression plus une taxe à l'écriture selon les polices... Bien vu !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]