Popcorn Time ou le Netflix des pirates : le projet ferme ses portes mais...

Le par  |  2 commentaire(s)
popcorn-time

Rapidement taxée de Netflix des pirates, l'application de streaming de films directement depuis des fichiers torrents est presque tuée dans l'œuf par ses développeurs. Ils indiquent la fermeture de Popcorn Time parce qu'ils ont envie de poursuivre leurs vies. Le service refuse néanmoins de mourir.

Lancé en catimini à la fin du mois de février, le projet Popcorn Time a connu une forte médiatisation au cours de ces derniers jours. Proposée gratuitement pour Windows, OS X et Linux, l'application a séduit par sa simplicité et l'esthétique travaillée à la Netflix de son interface utilisateur pour pourvoir consulter des films récents.

popcorn-timeMais si Popcorn Time a été taxé de " Netflix des pirates " ou encore du pire " cauchemar d'Hollywood ", c'est parce que le projet open source s'approvisionne en contenu du côté du groupe YIFY connu pour proposer des films piratés dans une bonne qualité.

Popcorn Time n'héberge cependant pas lui-même de contenu et vante ainsi sa légalité en tant que projet. Les développeurs à l'origine de Popcorn Time ont en outre mis en avant l'absence d'une quelconque monétisation.

Il tire parti du protocole BitTorrent ainsi que des ses récentes possibilités de streaming. L'utilisateur peut regarder en streaming des films directement depuis des fichiers torrents après une courte période de chargement. En toile de fond, le fichier est téléchargé et partagé selon le mode P2P.

Ce mode P2P fait que dans l'absolu, les utilisateurs de Popcorn Time peuvent être repérés par les radars de la Hadopi en France.


Fermeture du projet par les instigateurs
Suite à la médiatisation de Popcorn Time, de premiers bâtons ont été mis dans les roues du projet. Les liens permettant le rapatriement de Popcorn Time (l'installeur) ont été retirés de Mega. Le service de cloud lancé par Kim Dotcom - qui n'a rien à voir dans le projet - a répondu à une notification de demande de retrait. Si Kim Dotcom a lancé un clin d'œil à la MPAA, il a malicieusement précisé que comme MegaUpload en son temps, Mega se conforme à de telles demandes.

Les développeurs de Popcorn Time ont manifestement également reçu quelques pressions puisqu'ils ont annoncé la fermeture du projet. Alors qu'ils affirmaient ne pas craindre d'éventuelles poursuites judiciaires, ils écrivent avoir envie de poursuivre leurs vies.

Popcorn-Time-finDans un message intitulé Goodbye, Pochoclín, le fondateur de Popcorn Time, déclare : " Popcorn Time est légal en tant que projet. Nous avons vérifié. Quatre fois. Mais comme vous le savez, c'est rarement assez. […] Popcorn Time ferme aujourd'hui. Non pas parce que nous nous n'avons plus d'énergie, de motivation ou alliés. Mais parce que nous devons aller de l'avant avec nos propres vies. "

A priori originaires d'Argentine, les développeurs de Popcorn Time ont une pensée pour les contributeurs au projet et se disent très fiers de leur création au rapide retentissement mondial. Ils présentent néanmoins Popcorn Time comme un défi et une expérience.

" Le piratage n'est pas un problème de personnes. C'est un problème de services. Un problème créé par une industrie qui décrit l'innovation comme une menace à leur recette antique pour créer de la valeur. "

Pour eux, Popcorn Time et sa popularité ont fait la démonstration que l'industrie du cinéma a établi " beaucoup trop de restrictions ridicules sur beaucoup trop de marchés. "


Une résurrection rapide mais chahutée
Une fermeture du projet ? Compte tenu de sa nature open source, annoncer la fermeture de Popcorn Time tient plus de la forme. Il n'y aura plus les développeurs à l'origine du projet mais sa disparition n'est pas vraiment à l'ordre du jour.

Ceux qui sont derrière le tracker BitTorrent YTS, et anciennement YIFY-Torrents, ont décidé de reprendre le flambeau avec un fork - projet créé à partir du code source existant - de Popcorn Time. Pour l'équipe de YTS, c'est comme si nous avions créé une autre interface pour notre site. Annoncé par TorrentFreak, le projet de YTS s'est retrouvé sur GitHub avec un installeur disponible prochainement. Le jeu du chat et de la souris n'est cependant pas terminé puisque le code est actuellement porté disparu sur le portail (MàJ : le code est de retour).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1686982
Nan mais le monde dans lequel on vit est complètement fou...
Le projet en lui-même n'est pas illégal (en tout cas en France)... Mais avec de simples pressions économiques, les Majors américaines arrivent à faire retirer les sources du net...
J'hallucine, on est vraiment rentré à fond dans le monde que Lionel Maurel décrivait à IEUFI, où la justice est définie et rendue par ceux qui ont l'argent, complètement en dehors du circuit républicain !
http://linuxfr.org/news/ieufi-conference-de-philippe-aigrain-lionel-maurel-et-benjamin-sonntag
Le #1687122
LIAR a écrit :

Nan mais le monde dans lequel on vit est complètement fou...
Le projet en lui-même n'est pas illégal (en tout cas en France)... Mais avec de simples pressions économiques, les Majors américaines arrivent à faire retirer les sources du net...
J'hallucine, on est vraiment rentré à fond dans le monde que Lionel Maurel décrivait à IEUFI, où la justice est définie et rendue par ceux qui ont l'argent, complètement en dehors du circuit républicain !
http://linuxfr.org/news/ieufi-conference-de-philippe-aigrain-lionel-maurel-et-benjamin-sonntag


Bah voyons. Comme si ça venait juste d'arriver. Disons plutôt que ça commence à toucher directement aux privilèges qui sont (ou que tu croyais être) les tiens. Ton petit confort d'internaute, quoi. Pour trouver qu'il s'agit là de la victoire nouvelle des intérêts des plus puissants faut vraiment avoir des oeillères ou être terriblement égocentrique.

Dans un monde depuis très, très longtemps déjà gouvernés par les intérêts financiers, les ambitions politiques personnelles, les lobbys et les organisations dont la puissance surpasse parfois celle des états, les libertés individuelles et le respect de l'intégrité des individus est bafoué en permanence. La CIA, les lobbys des armes ou les laboratoires pharmaceutiques, la vente d'armes, la manipulation des médias, les magouilles financières, ça ne te dit rien ?

Franchement, n'en déplaise à ce mégalo de DotCom, l'impossibilité de télécharger gratuitement "Gravity", à côté, je m'en tape royalement....
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]