Un portable IBM prend feu dans un aéroport

Le par  |  2 commentaire(s)
IBM laptop on fire (Small)

Panique à l'aéroportAlors que des passagers attendaient dans l’aire d’embarquement de l’aéroport de Los Angeles, l’ordinateur portable d’un des voyageurs prit subitement feu.

Ibm laptop on fire small

Panique à l'aéroport
Alors que des passagers attendaient dans l’aire d’embarquement de l’aéroport de Los Angeles, l’ordinateur portable d’un des voyageurs prit subitement feu. On imagine la panique que cela a dû créer en ces temps de « sécuritite » aiguë, voire de psychose générale, dans un aéroport, américain de surcroît, ce qui en ferait potentiellement une cible pour les terroristes… C’est d’ailleurs ce que relate le témoin de la scène : « commença alors un mélange de panique générale et de stupéfaction, j’ai entendu clairement quelques individus dire quelque chose à propos de terroristes. »


Ibm laptop on fire1 small

Encore la faute à la batterie '
Pour revenir à l’incident, le portable ignivome en question serait de la marque IBM. Le weblogger qui a donné sa version des faits a semble-t-il été vraiment très impressionné par le festival pyrotechnique offert par le portable : « en plein pendant l’embarquement, un type part en courant soudainement dans l’autre sens, poussant les autres passagers qui embarquaient pour se frayer un passage, puis, dans la foulée lance son ordinateur portable au sol, et l’appareil se met immédiatement à produire des étincelles comme un feu d’artifices géant pendant quinze secondes environ, avant de prendre feu. » Un employé de l’aéroport aurait éteint le feu avec un extincteur. Selon le témoin de la scène toujours, en discutant avec les propriétaire malheureux du portable, il aurait appris que la batterie du portable n’était pas concernée par la procédure de rappel qui a ciblé les portables Dell et Apple. Le propriétaire aurait pris soin de bien vérifier auparavant l’information.

On peut légitimement s’interroger sur les répercussions qu’aura ce genre d’incidents sur la politique à venir des constructeurs, des préposés à la sécurité des aéroports ainsi que les compagnies d'aviation. Car il ne faut pas oublier qu’un portable reste avant tout un outil mobile, fiable et plus ou moins démocratisé.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #131001
"...un outil mobile, fiable et ..." >>>ben, pour le coup, la fiabilité...

Surement un coup monté par Dell & Apple pour que les portables IBM soient aussi "interdits de vol"...
Le #131020
A mon avis les piles à combustible ont bien du plomb dans l'aile (sans jeu de mots) dans le domaine de l'aviation civile.
db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]