Les poubelles intelligentes accusées de traquer les passants

Le par  |  4 commentaire(s)
Renew-poubelle-wifi

Arrêt d'une technologie autour de poubelles intelligentes mais peut-être aussi espionnes. En cause, le recueil de données d'utilisateurs de smartphones.

À vocation de stations de recyclage, les poubelles intelligentes de la société Renew ont commencé à être déployées à Londres à l'occasion des Jeux Olympiques de 2012 pour leur capacité à résister à l'explosion d'une bombe. Avec leur conception en acier, elles peuvent réduire l'onde de choc, empêcher le dégagement de chaleur et les éclats produits par une explosion.

Ces poubelles WiFi sont également dotées de panneaux numériques pour afficher des messages d'urgence mais aussi de l'information locale en temps réel et pour vendre de la publicité. Depuis début juin, Renew a commencé à tester une technologie Renew ORB avec une douzaine de ses poubelles à Londres sur une centaine disséminées. Un test qui vient de s'arrêter brutalement.

Suite à la parution d'un article de Quartz et la polémique suscitée, les autorités ont mis le holà. Le bêta-test consistait à détecter les smartphones à proximité pour lequel le WiFi était activé. Via la collecte de l'adresse MAC, les poubelles recueillaient des données sur l'itinéraire du passant, son temps et sa vitesse de déplacement, le fabricant de l'appareil.

Renew-Orb

La technologie employée est présentée comme un cookie pour le monde réel par analogie avec le cookie du monde informatique, et ainsi un objectif sous-jacent de publicité ciblée.

Pour les autorités de la Cité de Londres qui a alerté la Cnil britannique, " tout ce qui se passe dans les rues doit être fait avec précaution, avec le soutien d'un public informé ". Le test " a été précipité et doit clairement être débattu - dans le même temps, la collecte de données, même anonymisées, doit cesser ".

Le PDG de Renew a confirmé que le test a été stoppé lundi. " À ce stade, nous étions simplement en cours d'exécution d'un programme pilote extrêmement limité, chiffré, avec des données recueillies anonymisées ".

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1439902
Et oui après le chiote qui nous crache dessus, voilà la poubelle qui nous décortique
Le #1440142
Il va aussi falloir fermer tous les hotspots d'Angleterre car j'imagine que les possibilités sont les mêmes...
Le #1441002
L'ennemi de l'humain, n'est pas forcément celui qu'on croit .... la preuve !
Le #1441142
De toute façon, toute personne qui a un smartphone dans les mains est déjà traquée dans ses moindres déplacement, et ce peut importe ce que vous avez bidouillé dedans, que vous croyez que votre wifi et votre bluetooth sont éteints et même si le mode avion est activé où encore pire que l'appareil est éteint, il reste possible pour quelqu'un qui le veut réellement une manière d'allumer l'appareil discrètement et sans que l'utilisateur s'en rende compte. Ce que Snowden a donné comme renseignements, ca n'a même pas la grosseur d'une rognure d'ongle sur ce qui se passe réellement et que les gens devraient savoir, évidemment, vous me traiterez de paranoïaque, on verra quand la vérité va sortir un jour...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]