Pourquoi choisir une station de travail plutôt qu’un PC

Le par  |  14 commentaire(s)
Logo Dell

Ce qui sépare un PC de bureau et d’une station de travail n’est pas toujours très clair dans l’esprit des utilisateurs, voire même dans celui des DSI ou des acheteurs. Rares sont ceux qui comprennent et mesurent leurs différences.

Article rédigé en partenariat avec dell

Normal, sur le papier, les deux machines ont à peu près le même look et utilisent des composants qui semblent très similaires, à savoir : un processeur Intel, des barrettes mémoires, une carte graphique et un ou plusieurs disques durs.
Pourtant, il existe un incontestable écart entre le prix d’un PC et celui d’une station de travail. Car, malgré les similitudes, ces deux postes informatiques ont en réalité des objectifs, un public et des usages bien différents.
Une station de travail se démarque d’un PC sur un très grand nombre de points que l’on peut regrouper en huit thèmes principaux.

dell-Workstation-2-Fiabilite-_w_600

Une fiabilité extrême
Conçues pour des usages professionnels avancés, les stations de travail utilisent des composants plus performants, plus fiables et de meilleure qualité. Les tâches et Workloads qu’on leur confie les conduisent à fonctionner à plein régime, souvent 24H/24, 7j/7. Dès lors, leur conception s’apparente bien davantage aux serveurs qu’aux PC avec très souvent des redondances au niveau des alimentations et du stockage.
Car, c’est bien connu, les composants les plus fragiles d’un ordinateur sont essentiellement les disques durs, l’alimentation secteur et la mémoire.
Ainsi, les stations embarquent des contrôleurs RAID haute performance pour combiner vitesse d’accès aux données et résilience des informations. Par exemple, la station Dell Precision 7910 dispose d’un contrôleur RAID nouvelle génération 12 Gb/s, qui double la vitesse des entrées/sorties disque tout en offrant une excellente résistance aux pannes disques (Raid 1/6/10).
Les alimentations des stations Dell sont largement dimensionnées, basées sur des composants de haute qualité offrant une efficacité énergétique maximale (supérieure à 90%) et se remplacent en un seul geste sans le moindre outil.
C’est aussi pourquoi les stations Dell Precision supportent les mémoires ECC (Error Correcting Code) afin de détecter et signaler les incidents mémoire sans interrompre le travail de l’utilisateur et engendrer de plantage du système. En outre, les stations Dell Precision 5810, 7810 et 7910 bénéficient d’une technologie exclusive, dénommée RMT (Reliable Memory Technology) qui s’appuient sur les capacités des mémoires ECC pour rendre virtuellement inexistantes les erreurs de mémoire. RMT isole les mémoires défaillantes et les masque au système d’exploitation.


Conçues pour la productivité

Dans toute entreprise, certaines personnes ont des rôles clés. Ingénieurs, graphistes, designers, statisticiens, médecins, animateurs 3D… sont des employés aux salaires élevés qu’il faut garder opérationnels et productifs. Il est essentiel de leur offrir des conditions de travail qui leur permettent de rester productifs le plus longtemps possible. Chaque minute gagnée au démarrage de la machine, chaque seconde gagnée dans les calculs de simulation ou la génération d’images de synthèse, chaque panne ou indisponibilité évitée est essentielle et contribue à non seulement à offrir des conditions de travail optimales, mais également à rentabiliser le travail et donc le salaire de ces employés. Pour ces collaborateurs, l’ordinateur est le principal outil de travail, qu’il soit fixe ou mobile (Dell propose d’ailleurs toute une gamme de stations de travail mobiles).

Dell-Workstations-1-Productivite-_w_600

Le coût de leur inactivité, liée à une panne ou des traitements qui s’éternisent, dépasse allègrement les quelques centaines d’euros qui différencient un PC de bureau d’une authentique station de travail. Contrairement à un PC, la rentabilité d’une station de travail ne se mesure au prix d’acquisition, mais à toutes ces secondes, minutes et heures d’indisponibilité évitées.


Un maximum de puissance embarquée

Les stations de travail sont avant tout des monstres de puissance. Les applications de simulation, de modélisation et de rendu 3D, de calculs statistiques et financiers, nécessitent beaucoup de mémoire et une puissance de calcul massivement parallélisée.
C’est pourquoi les stations utilisent de préférence des processeurs Intel Xeon, comme sur les serveurs, et embarquent parfois jusqu’à deux processeurs sur la carte mère (système bi-socket).
Les Dell Precision 7910 peuvent ainsi accueillir deux processeurs Xeon E5-2600 v3 possédant jusqu’à 18 cœurs chacun (selon les modèles). Autrement dit, chaque station peut embarquer jusqu’à 36 cœurs CPU, sans compter les unités de calculs vectoriels des accélérateurs graphiques.
Grâce à l’utilisation de mémoire DDR4, la mémoire RAM de ces machines peut atteindre 1 To pour les applications d’analyses de données les plus exigeantes.
Ces stations sont aussi conçues pour optimiser les entrées/sorties et offrir des performances disque remarquables. On peut aussi y adjoindre des disques SSD en PCIe, plus rapide de 180% que les disques flash en SATA traditionnels. Un incroyable coup de boost aussi bien pour le démarrage du système que pour toutes les applications faisant un usage intensif du stockage.
Enfin, la présence de technologie logicielle comme Intel CAS-W permet désormais d’atteindre avec des disques durs classiques des vitesses de traitement proches de celles des SSD. Il en résulte, par exemple, un gain de 3,6x sur le taux d’images sous Adobe After Effects 2015 et un gain de 70% sur celui d’AutoCAD 2015.

Dell-Workstations-3-Performances_w_600


Des capacités graphiques hors pair

Les stations de travail sont aussi appelées stations graphiques non sans raison. Elles disposent de cartes graphiques professionnelles optimisées pour la précision au pixel près de leur rendu, là où les PC utilisent plutôt des cartes optimisées pour la fluidité des jeux sans se soucier des artéfacts et approximations qui en résultent.
Le GPU joue un rôle essentiel dans tous les traitements professionnels que l’on confie aux stations de travail (simulation, rendering en ray-tracing, imagerie médicale, traitements vidéos temps réel, etc.). Il est aujourd’hui aussi bien utilisé pour le rendu d’images virtuelles d’un réalisme saisissant que pour des calculs scientifiques car les GPU intègrent des centaines voire des milliers de cœurs conçus pour le calcul parallèle.
Ces cartes graphiques dédiées au monde des stations graphiques, à l’instar des Quadro de NVidia et FirePro de AMD, peuvent, par exemple, piloter jusqu’à 32 moniteurs et tirent le meilleur parti des écrans UHD 4K. Ils embarquent également des technologies avancées pour gérer des murs d’écran ou synchroniser à l’image près de multiples vidéoprojecteurs.


Une maintenance et une administration simplifiées

La fiabilité est un élément clé pour assurer la productivité optimale des stations. Mais ce n’est qu’une des facettes de la disponibilité. L’autre face est la facilité de maintenance des composants. Car les pannes sont toujours possibles.
Dell a spécifiquement conçu ses boîtiers Precision pour permettre des interventions rapides. Les disques sont accessibles en façade. L’alimentation est montée dans un bloc amovible. Ces composants vitaux peuvent être ainsi changés d’un seul geste sans faire appel au moindre outil et en quelques secondes seulement. Le design intérieur est lui aussi conçu pour un accès immédiat aux composants (mémoires, cartes graphiques, etc.) afin de faciliter toutes les opérations de maintenance ou d’amélioration/modernisation.
Parallèlement, il est essentiel que les administrateurs disposent de fonctionnalités avancées permettant une gestion optimale du matériel et une maintenance en condition opérationnelle permanente. Les stations Dell exploitent les extensions vPro d’Intel avec leurs fonctions de configuration des BIOS à distance et de mises à jour logicielles même lorsque les systèmes sont éteints. Les jeux de commandes Dell Client Command Suite permettent d’administrer les stations et les déploiements au travers de scripts automatisés tout en permettant d’intégrer complètement les stations de travail au cœur des outils d’administration centralisée du système tel que Microsoft System Center. Un bon moyen de simplifier la gestion des pilotes et de leurs mises à jour notamment.
Enfin, toutes les stations Dell sont équipées de QR Codes (les QRL, Quick Resource Locator) propres à chaque modèle afin d’accéder instantanément à des bases de connaissances et des aides au dépannage depuis un smartphone ou une tablette.

Dell-Workstation-5_w_600


Une grande adaptabilité

Les stations de travail sont construites pour la performance. Elles ont une architecture différente, pensée et réglée spécifiquement pour les logiciels et travaux particuliers qu’on leur confie. Contrairement aux PC de Bureau, il est souvent possible de configurer ou paramétrer cette architecture pour en optimiser spécifiquement le fonctionnement pour des tâches ou des logiciels donnés.
Car chaque application professionnelle a des spécifications, des minimums requis et des configurations optimales différentes. Les stations graphiques Dell Precisiondisposent d’un outil spécial, Dell Precision Optimizer qui ajuste automatiquement les paramètres matériels et Bios pour un fonctionnement optimal de votre applicatif principal : ajustement de l’Hyper-Threading, du nombre de CPUs actifs, des paramètres d’alimentation ainsi que des nombreux paramètres graphiques. Le logiciel embarque des profils créés pour chaque application certifiée par les experts Dell. L’outil fournit également des informations temps-réel et des rapports sur l’utilisation des processeurs, de la mémoire, des GPU et du stockage afin d’identifier facilement les améliorations matérielles envisageables pour gagner encore en performances.


Une certification approuvée

Comme nous l’avons déjà vu, l’architecture d’une station de travail, contrairement au PC classique, est pensée, optimisée, et surtout testée pour les logiciels auxquels elle est destinée afin de s’assurer d’obtenir les performances optimales et un fonctionnement parfaitement stable jour après jour.
Les stations de travail Dell sont ainsi certifiées par les principaux éditeurs de logiciels industriels pour l’ingénierie, la fabrication, la production multimédia, la santé, les sciences de la vie, les services économiques et financiers, l’imagerie 3D, l’animation 3D, etc.
Les stations sont notamment certifiées pour les logiciels Dassault Systèmes CATIA et SolidWorks, la suite logicielle AutoDesk (Inventor, AutoCAD, 3D CAD, Revit…), les outils de production multimédia Adobe Creative Cloud (Photoshop, Premiere, After Effects, …), les logiciels PTC Creo et Wildfire, les solutions Siemes Solid Edge, Tecnomatix et NX, etc.
Ces certifications sont une garantie pour l’utilisateur d’acquérir une machine optimisée et testée pour les applicatifs qu’il utilise au quotidien et qui sont au cœur de son métier.

dell-Workstation-7-Certification_w_600


Un support et une garantie étendus

Parce que les stations de travail sont des outils professionnels, elles s’accompagnent souvent d’un support spécifique adapté aux besoins de leurs utilisateurs.
Chez Dell par exemple, l’option ProSupport Plus combine la résolution proactive des événements, la prévention automatisée des défaillances (notamment au niveau d’un disque dur ou d’une batterie de station de travail mobile), la protection des machines et même l’intervention sur site lorsqu’elle s’avère nécessaire. L’objectif est de permettre aux utilisateurs de stations de travail de rester toujours productifs ou de retrouver une machine en état de fonctionnement dans les plus brefs délais, quoi qu’il arrive.

Les stations de travail ne sont donc pas des PC de bureau. Elles répondent à des besoins de performance et de fiabilité pour lesquels les PC ne sont pas conçus. Elles constituent un vrai atout de productivité et d’efficacité pour tous ceux pour qui l’ordinateur est un outil de travail totalement indispensable.

Dell-Workstation-8-Support_w_600

Karim Bousedra / Marketing Manager France : End-User Computing / Dell

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1849783
Lol, déjà que le patron met difficilement ça dans un serveur, alors dans une station de travail... Ils ont intérêt à être efficaces et grassement payés ces employés élus pour rentabiliser le gain offert par ce genre de matos
Enfin, merci Dell pour cette pub, elle était rigolote.
Le #1849785
C'est certes écrit en gros , rédigé avec dell, et l'article aurait pu être intéressant mais trop de Dell tue le Dell. Par exemple j'aurais pu ecrire ce commentaire avec une station de travail dell precision 12720 qui a un double clavier autocorreteur de fôtes.
Le #1849794
Tiens je crois bien avoir vu ce même article/pub sur un site concurrent la semaine dernière
Mea culpa, c'est aussi sur GNT, un article assez similaire.
http://www.generation-nt.com/station-travail-mobile-vraie-revolution-travail-actualite-1916953.html
Le #1849796
C'est certes un peu indigeste mais Dell a au moins cette qualité d'être un des rares soutiens financiers de GNT...
Le #1849798
Ou comment faire manger de la pub aux adeptes du Adblocker...
Le #1849806
Reconnaissons au moins le mérite à cet homme d'avoir tout essayé. D'accord, il a mixé du blabla général (plus de puissance donne plus de puissance, des cartes graphiques précises au pixel près(*)), des contre-vérités (un ordinateur qui se dépanne vite n'est pas un ordinateur plus fiable qu'un autre. Je ne pense pas qu'il ait accès à des disques durs "spéciaux" plus fiables que ceux des voisins), des exagérations (on peut très bien mettre des cartes graphiques monstrueuses dans un PC, la "certification" logicielle qui n'est que des accords de promo mutuelle), et quelques bonnes idées: du SSD, des alims suffisantes, des profils d'utilisation...

Ce qui aurait été plus intéressant, c'est de garantir que l'ordi est rapide parceque libre de tout crapware. Mais visiblement, il est rempli de fabuleux logiciels spéciaux plus-plus mieux qui ralentissent à peine et font parfois gagner quelque chose.

(*) là, on va accuser la stagiaire marketing. Parce que des cartes graphiques précises à quelques pixels près, je crois qu'il n'y en a plus beaucoup, s'il y en a jamais eu.
Le #1849817
Au début je me suis dit : tiens, un artcile intéressant, original et qui tranche un peu avec les news habituelles, sans compter le travail rédactiionnel fourni.
Puis j'ai lu. J'ai vu les multiples références exclusives à Dell. Et j'ai vu "Article rédigé en partenariat avec dell" .


Rien de pire que la pub déguisée. Je crois que je préfère encore les popups flash...
Le #1849820
Sicyons a écrit :

Au début je me suis dit : tiens, un artcile intéressant, original et qui tranche un peu avec les news habituelles, sans compter le travail rédactiionnel fourni.
Puis j'ai lu. J'ai vu les multiples références exclusives à Dell. Et j'ai vu "Article rédigé en partenariat avec dell" .


Rien de pire que la pub déguisée. Je crois que je préfère encore les popups flash...


Ne confond pas tout svp, ce n'est pas de la pub déguisée vu qu'on affiche clairement dès la première ligne que c'est rédigé en partenariat avec dell C'est ce qu'on appelle un publi reportage assez classique.
On doit publier 3 fois par an ce type d'article, alors qu'on publie 40 news par jour via nos journalistes, je ne pense pas qu'on en abuse non ?
Le #1849861
Bruno a écrit :

Sicyons a écrit :

Au début je me suis dit : tiens, un artcile intéressant, original et qui tranche un peu avec les news habituelles, sans compter le travail rédactiionnel fourni.
Puis j'ai lu. J'ai vu les multiples références exclusives à Dell. Et j'ai vu "Article rédigé en partenariat avec dell" .


Rien de pire que la pub déguisée. Je crois que je préfère encore les popups flash...


Ne confond pas tout svp, ce n'est pas de la pub déguisée vu qu'on affiche clairement dès la première ligne que c'est rédigé en partenariat avec dell C'est ce qu'on appelle un publi reportage assez classique.
On doit publier 3 fois par an ce type d'article, alors qu'on publie 40 news par jour via nos journalistes, je ne pense pas qu'on en abuse non ?


Je n'ai même pas terminé de lire l'article que je pensais déjà pouvoir écrire qu'on sentait bien la publicité pour Dell la dedans.

A première vue, ça me donne envie de râler m'enfin, je me dis que ça doit permettre de mettre un peu de beurre dans les épinards ou même à GNT de pouvoir enfin d'en
acheter

La pub ou le reportage ( comme vs voulez ) est tellement visible qu'on ne peut pas tomber dans le panneau. Pour le coup, je préfère ça, à de la pub
Le #1849945
Bruno a écrit :

Sicyons a écrit :

Au début je me suis dit : tiens, un artcile intéressant, original et qui tranche un peu avec les news habituelles, sans compter le travail rédactiionnel fourni.
Puis j'ai lu. J'ai vu les multiples références exclusives à Dell. Et j'ai vu "Article rédigé en partenariat avec dell" .


Rien de pire que la pub déguisée. Je crois que je préfère encore les popups flash...


Ne confond pas tout svp, ce n'est pas de la pub déguisée vu qu'on affiche clairement dès la première ligne que c'est rédigé en partenariat avec dell C'est ce qu'on appelle un publi reportage assez classique.
On doit publier 3 fois par an ce type d'article, alors qu'on publie 40 news par jour via nos journalistes, je ne pense pas qu'on en abuse non ?


Je ne confonds rien. Ce n'est pas parce qu'on essaie de nous faire prendre des vessies pour des lanternes que ce sont des lanternes. Les fameux "publi-reportages" ont toujours été de la pub déguisée. Ça ne peut être considéré comme de l'info puisque c'est tout le contraire de l'objectivité, c'est même conçu pour être subjectif. Au moins avec la pub on sait à quoi s'en tenir. C'est fait pour vendre, donc c'est bien de la pub.
On a inventé les publi-reportages parce qu'on sait très bien que la pub a souvent mauvaise réputation et qu'elle n'est pas toujours bien reçue. Avec un joli emballage ça passerait soit-disant mieux. Pas pour moi.

Je n'ai jamais dit que vous en abusiez. Juste que ce n'est vraiment pas le genre "d'article" méritant des éloges. Que vous en fassiez un ou mille ne change rien au fait que je trouve cette pratique commerciale douteuse, ici comme ailleurs. Je suis ici pour donner mon avis. Beaucoup ne le partagent sans doute pas, mais ça reste le mien.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]