Poursuite du bras de fer CE vs Microsoft

Le par  |  24 commentaire(s) Source : Reuters
Bill Gates

La Commission Européenne ne semble guère convaincue par les efforts de Microsoft en matière de législation sur la concurrence.

La Commission Européenne ne semble guère convaincue par les efforts de Microsoft en matière de législation sur la concurrence.

Bill gates

Plus que quelques semaines pour Microsoft, avant que la Commission Européenne n'en vienne aux mesures radicales, si l'éditeur de Redmond ne se décide pas à vendre ses copies de Windows XP sans son lecteur Media Player.

Microsoft a déjà présenté une version édulcorée de son système d'exploitation, dépourvue du logciel de lecture de produits multi-média, mais n'en a guère fait la promotion auprès des fabricants de PC, au point que ceux-ci ont simplement fait l'impasse dessus, préférant continuer d'équiper leur production avec les versions complètes de l'OS.

Après avoir infligé une amende record de 497 millions d'euros à Microsoft en mars dernier, la Commission Européenne envisage maintenant d'obliger la firme américaine à payer une astreinte financière de 5 millions de dollars (un peu moins de 4 millions d'euros) par jour jusqu'à ce que le géant de Redmond daigne se plier aux injonctions communautaires.

La présence d'un logiciel multi-média n'est pas la seule cause de la colère des Commissaires européens: la question de la non-interopérabilité de certaines applications serveur de Microsoft avec des produits concurrents est également au centre de l'affaire. En ne faisant pas beaucoup d'effort pour rendre ses solutions compatibles avec certains logiciels concurrents, Microsoft décourage de fait ses clients d'adopter ces derniers, au profit de ses propres programmes.

Cette manière de procéder a valu dans le passé à Microsoft des démélés avec la justice américaine, et désormais avec les instances européennes.

La firme de Redmond était sensé proposer la candidature d'un médiateur afin de vérifier si sa bonne foi était en cause. Si la Commission Européenne estime que trop de temps s'est écoulé, elle pourrait recourir aux mesures d'astreinte financière mentionnées plus haut. Cela exigerait cependant le recours à une procédure habituellement plutôt longue et complexe, comprenant non seulement l'aval des chefs d'Etats et de gouvernements de tous les pays de l'Union, mais également des 25 Commissaires, à l'unanimité, comme c'est la règle en pareil cas.

La procédure pourrait être accélérée, cependant, car les preuves de la mauvaise volonté de Microsoft à se soumettre aux injonctions de la Commission Européenne sont manifestes. Il se pourrait même que Bill Gates doive sortir son chéquier avant l'été prochain...

Autre motif d'inquiétude pour Microsoft: le fait que la Cour Européenne de Justice ait accédé à la demande du Comité Européen pour l'Interopérabilité des Systèmes informatiques, qui demandait à prendre part de manière active aux discussions avec Microsoft.

Ce comité comprend entre autres IBM, Oracle, Nokia et Red Hat.

Une audience dans ce domaine devrait avoir lieu avant la fin de l'année.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #44917
Je trouve que la première chose à supprimer de Windows est Windows Messenger pour laisser une chance à d'autres messageries instantannées de se développer.

Au pire Windows Media Player c'est leur problème si les gens l'utilisent. Mais MSN est utilisé par la majorité de la population, et pour pouvoir dialoguer on est obligé de se plier à cette majorité. A ce rythme là Jabber va pas évoluer très vite...
Anonyme
Le - Editer #44919
Tous les "utilitaires" de Windows devrait être proposés séparément à l'OS (IE, WMP, Windows Messenger, Outlock, etc...
Sinon c'est de la vente forcée car on le paye dans le prix élevé de Windows, et c'est anti-concurrentiel
Le #44921
deja quand tu achete un PC avec windows preinstallé dessus c'est de la vente forcée ... surtout si tu peux pas avoir le PC sans windows.

En tout cas j'espere que l'UE ne cedera pas !
Le #44922
C'est clair, surtout pour les PC portables...
Enfin, apparemment si tu n'acceptes pas le CLUF, Microsoft peut te racheter Windows
Le #44923
@phebus : sous Windows 95, l'installation de IE modifie entièrement l'OS. Il en fait donc partie intégrante, c'est malheureux mais c'est comme ça...
Le #44928
Si Windows est "offert" avec les portables, c'est pas un hasard mais
due aux partenariats juteux des entreprises avec Microsoft.
C'est vrai que c'est chiant car la majorité des logiciels "offerts" sont nuls.
Le #44929
Je ne vais pas parler de wmp...

Bravo la CE concernant le manque d'intéopérabilité de microsoft, il ne faut pas lacher !

Les mots dans la bouche de Bill et d'Akerone, interopérabilité, interopérabilité... c'est biens les mots !

PS : les faits et les actes ! C'est vrai, il y a un adapte du marketing... faire croire au père noël !
Le #44934
Sa ne gênait personne avant que la CE n'en parle... mais maintenant qu'elle en parle, sa gene tout le monde...
Bande d'hypocrites.
Le #44940
Ce n'est pas nouveau, cela génait..., depuis longtemps, mais que veux tu ...

Sei Fong

C'est vrai l'interopérabilité, c'est nouveau dans l'informatique et cela ne posait aucun problème le manque d'interopérabilité ! Tu viens découvrir l'informatique !
Le #44943
@phebus -> et dans les distrib linux (qui sont pour la plupart disponibles à la vente en coffret), on fait aussi de la vente forcée alors puisqu'elle sont accompagnées d'une floppée de softs en tout genre ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]