Processeurs : TI OMAP5 dual core vs ARM Cortex-A9 quadcore

Le par  |  0 commentaire(s)
OMAP5 logo

Le passage aux processeur mobiles dual core s'est fait dans une certaine homogénéité, la plupart des fondeurs exploitant l'architecture ARM Cortex-A9. Pour le palier suivant, il faut compter avec le quadcore ARM Cortex-A9 ou le dual core ARM Cortex-A15.

Après une année de processeurs dual core exploitant sensiblement la même architecture ARM Cortex-A9, exception faite de Qualcomm qui exploite sa propre architecture Scorpion, l'heure est maintenant au passage à la génération suivante.

Celui-ci peut prendre plusieurs formes : soit la migration vers des processeurs quadcore, toujours sous ARM Cortex-A9, soit l'évolution vers l'architecture suivante, ARM Cortex-A15, pour le moment sous forme de processeurs dual core (toujours exception faite de Qualcomm qui va passer une nouvelle architecture dédiée Krait pour sa famille SnapDragon S4, disponible en simple coeur, dual core ou quadcore ).

Ce bourgeonnement va inévitablement donner lieu à une bataille de communication. Les uns vont vanter les mérites de la présence de quatre coeurs ( voire de cinq, Nvidia parlant désormais de technologies 4-Plus-1 pour sa plate-forme Tegra 3 ) tandis que les autres mettront en avant le saut qualitatif représenté par le passage à l'ARM Cortex-A15, avec des performances aussi bonnes en dual core par rapport au quadcore de la génération précédente.

OMAP5 logoTexas Instruments, qui s'est déclaré très tôt en faveur de l'ARM Cortex-A15 via sa famille OMAP5 dévoilée au salon MWC 2011, propose un comparatif de chargement de pages Web HTML5, tout en jouant de la musique et en téléchargeant un fichier vidéo (montrant ainsi la gestion de la capacité multitâche), réalisé entre sa plate-forme dual core OMAP 5 et une plate-forme quadcore ARM Cortex-A9.

TI se contente de préciser qu'il s'agit d'une plate-forme quadcore de la concurrence. On peut logiquement penser au processeur Tegra 3 de Nvidia, même s'il existe d'autres possibilités ( par exemple un processeur i.MX6Quad sous ARM Cortex-A9 chez Freescale ).

Plus qu'une comparaison de performances brutes, il s'agit d'observer comment les deux plates-formes gèrent la charge en fonction de leurs particularités...et de leurs coeurs compagnons. Car si Tegra 3 dispose d'un cinquième coeur sous-cadencé par rapport aux quatre autres, OMAP5 peut compter sur deux processeurs ARM-Cortex M4 pour épauler ses deux coeurs principaux dans les tâches annexes.

TI précise en outre que la comparaison porte sur une plate-forme OMAP5 dual core 800 MHz face à un e plate-forme quadcore ARM Cortex-A9 cadencée à 1,3 GHz. Et encore une fois, la réalité dans un produit fini ( smartphone ou tablette ), pourrait bien être moins tranchée.

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]