Ces produits high-tech qui nous font de plus en plus mal

Le par  |  0 commentaire(s) Source : AFP
SMS iPhone

Si les produits high-tech nous apportent très certainement beaucoup de confort au quotidien, ils s'accompagnent malheureusement aussi de nombreux maux, avec un corps humain qui n'est pas du tout adapté à certains usages.

SMS iPhoneAvec des téléphones portables et des tablettes tactiles qui ont envahi notre quotidien et des utilisateurs de plus en plus accrocs, de nouvelles pathologies touchant un grand nombre de personnes ont été détectées par les médecins.

Il y a tout d’abord celle que les Britanniques appellent " text neck ", qui se traduit par une douleur au cou et trouve son origine dans le désaxage de la tête lors de la lecture sur les écrans mobiles ( la tête qui pèse 4,5 à 5,5 kilogrammes donne alors l’impression de peser jusqu’à quatre fois plus lourd ). Il y a ensuite celle qu’ils ont baptisée " text thumb injury ", qui se caractérise par une douleur au pouce et résulte de l’utilisation des écrans tactiles ou des claviers des mobiles qui sont bien trop petits pour une utilisation naturelle ( les doigts sont ainsi contraints à des efforts soutenus pour rester précis lors de la navigation ou de la rédaction des messages ).

Et selon les spécialistes, ces douleurs peuvent être parfois invalidantes, avec par exemple " le cas d’une patiente qui souffrait d'une inflammation des tendons du pouce, du fait de l'usage des touches du téléphone, au point de ne plus pouvoir utiliser sa main pendant des semaines ".

OrdinateurC’est sans compter la grande informatisation du travail qui était déjà à l’origine de nombreux maux ( douleurs à la nuque, douleurs au dos, douleurs aux poignets, fatigue des yeux, mal de tête et même stress ), avec de nombreuses heures face à l’écran pour bon nombre de salariés.

S'il semble difficile de revenir en arrière et de supprimer tous ces produits high-tech de notre quotidien, on peut au moins limiter les dégâts. Il est en effet tout à fait envisageable de diminuer les durées d’utilisation ( réduire l’utilisation smartphone pour jouer ou surfer sur Internet dans le bus par exemple ), de s’octroyer quelques micro-pauses que ce soit pour s’étirer ou regarder ailleurs ( pour l’ordinateur à la maison, par exemple ) et de faire un peu plus attention à sa posture ( ligne droite entre les oreilles, les épaules et les hanches en position assise ; ligne droite entre les oreilles, les épaules, les hanches, les genoux et les chevilles en position debout ).

Ce serait en tout cas un assez bon début pour réduire le fossé de la SECU, en sachant que ces " troubles musculo-squelettiques " s'avèrent être la première cause d’arrêt maladie en France, avec 9,7 millions d’heures de travail perdues rien qu'en 2010.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]