Projet de super-ordinateur en réseau européen

Le par  |  2 commentaire(s) Source : eWeek

Une start-up européenne envisage de créer un super-ordinateur à base de serveurs Apple.

Une start-up européenne envisage de créer un super-ordinateur à base de serveurs Apple.

Ce projet reprend le principe des "clusters" (amas), c'est-à-dire d'une juxtaposition de plusieurs (dans ce cas, milliers de) de processeurs installés en série, et auxquels on confie des tâches de calcul complexes ou particulièrement longue à éxécuter. Cette solution revient en général moins cher que l'utilisation de gros systèmes (mainframes, en anglais) classiques, dans la mesure où les processeurs et chipsets employés proviennent du commerce, et où leur délocalisation réduit les coûts de maintenance et les besoins en espace.

La mise au point de telles installations, cependant, ne s'improvise pas. C'est même un travail à long terme, car se posent des questions de maîtrise de la consommation d'énergie et de dissipation de la chaleur qui va avec.

Le projet dévoilé lors de l'Apple Expo emploie quant à lui plusieurs milliers de serveurs XServe conçus et fabriqués par Apple, et il trouve son origine dans une synergie entre le fabricant californien, le géant de l'Internet européen Interoute et la start-up britannique Omneta. Le but est de démontrer la faisabilité d'une telle entreprise, avant sa généralisation possible sur tout le territoire européen. L'intérêt de ce plan réside dans le fait qu'il deviendrait possible de créer une sorte de super-réseau de calcul, disséminé sur 150 centres répartis dans 60 villes européennes, à l'instar de ce qui existe déjà entre les universités et laboratoires américains qui travaillent sur de grands projets scientifiques.

Omneta, en tant que maître d'oeuvre, prévoit de mettre le réseau en place, d'en assumer la maintenance à distance, et de louer ses capacités de calcul, soit au forfait, soit au temps passé. Le choix d'Interoute s'explique par le fait que cette firme emploie des liaisons par fibre optique entre ses serveurs, avec des débits de l'ordre du péta-octet (dix millions de giga-octets).

Apple s'est dit intéressé par le projet dès son lancement, et l'a supporté, tant au plan matériel que logiciel, tirant de son expérience américaine, notamment auprès de l'Université Polytechnique d'Etat de Virginie, qui utilise depuis plusieurs années un "cluster" de 1.100 serveurs XServe sur base de processeurs PowerPC G5.

Pour mémoire, Omneta s'est déjà fait un nom en commercialisant deux logiciels: un outil de gestion baptisé Fetch!, et basé sur des solutions Sarbanes-Oxley; et une application de reconnaissance faciale dénommée Komo, dont une version particulière intéresse le Département de la Sécurité Intérieure américain.

Si les tests menés en Europe se révèlent concluants, le projet verra le jour dans les deux prochaines années. Un point d'interrogation, cependant: d'ici là, Apple aura vraisemblablement abandonné le processeur IBM/Motorola PowerPC.

En théorie...


Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #60708
--> avec des débits de l'ordre du perta-octet

Ca peteras tous les recods comme débit...
Le #60709
"disséminé sur 150 centres répartis dans 60 villes européennes"
On ne connait pas le nombre approximatif de serveurs qui seront deployé '
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]