Ces robots qui ressentent les émotions humaines

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Daily Tech
robots affectifs (Small)

Le projet Feelix Growing ambitionne de programmer et de construire des robots qui ont la capacité d’interagir avec les humains.

Robots affectifs small
Le projet Feelix Growing ambitionne de programmer et de construire des robots qui ont la capacité d’interagir avec les humains. Interagir non seulement du point de vue physique, comme c’est actuellement le cas mais aussi sur le plan affectif. Ces machines devraient être capables d’adapter leur comportement par rapport à des signes émotionnels précis émis par les êtres humains.

Le but principal de ce programme est de mener « une recherche interdisciplinaire dans le domaine du développement intra-social (…) afin d’aboutir à des robots qui interagissent avec les humains dans un environnement naturel de façon variée, autonome et orientée vers l’utilisateur. » Pour ce faire, ce projet réunit plus d’une vingtaine de chercheurs en robotique, psychologie comportementale et en neuroscience qui proviennent de 6 pays européens. Un budget de 2,3 millions d’euros est à leur disposition.

Les robots qui sont utilisés sont très basiques, du moins d’un point de vue esthétique. Certains sont d’ailleurs des modèles récupérés du marché de jouets technologiques. La complexité repose dans le logiciel utilisé qui va bâtir de nombreux réseaux neuronaux artificiels destinés à enregistrer et analyser les émotions humaines révélées par des expressions faciales, l’intonation de la voix, le langage corporel etc.

Le chef de projet, Lola CANAMERO (voir photo ci-dessus), professeur au Département d’Informatique de l’Université de Hertfordshire en Angleterre affirme, dans un entretien donné à nos confrères de la BBC, que les premiers modèles de robots pourront détecter des émotions « primaires » comme la colère, la joie, la solitude ('!!). Une fois ces états détectés, le robot agira en conséquence : il sera tantôt source de réconfort, essaiera de calmer, de remonter le moral de ceux qui ont le bourdon ou qui ne se sentent pas très bien.

Enfin, ces travaux devraient aboutir à la construction de prototypes de robots qui cristalliseraient l’ensemble des travaux menés au sein des 8 sites partenaires du projet.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #159829
Quelle différence entre le titre et l'annonce ! En effet, le titre fait usage du présent de l'indicatif, revenant donc à définir que les robots ressentent, au jour d'aujourd'hui, les émotions humaines. Par contre, le texte parle d'un projet dont les travaux devraient aboutir à des robots prototypes ...

Bref ! Rien n'est déjà fait en la matière.

Ne vendons pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué, précise l'adage
Le #159830
Bonjour didi_bxl : le marketing agressif et le titre racoleur ont fonctionné

Dont acte : comme dit l'adage, "On prend plus de mouches avec une cuillerée de miel qu'avec un tonneau de vinaigre."
Le #159940
et qd est ce qu on la b**** chii '
Le #160297
Bon, on va y arriver à cette société à la Asimov.
Reste à savoir quand !
Et puis surtout, l'espèce humaine sera t-elle prête à accepter ces robots, qui seront un peu plus que des machines quand même.

Je ne parles évidemment pas de ceux qui sont sur la photo.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]