Prospection par email : plus de choix

Le par  |  6 commentaire(s)

La CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) vient de prendre une position assez inattendue vis à vis de la prospection marketing par email.

La CNIL (Commission Nationale Informatique et Libertés) vient de prendre une position assez inattendue vis à vis de la prospection marketing par email.

En effet, jusqu'à présent, la règle de l' "opt-in" s'appliquait, ce qui signifiait qu' une société devait avoir votre accord avant de pouvoir vous envoyer des emails à but commercial.

Or, la CNIL, en date du 2 Mars 2005, vient de changer sa position, et bascule , sous certaines conditions, sur l' "opt-out", qui va permettre aux entreprises de vous démarcher sans votre consentement, sympathique ;)

En fait, il s'agit de son interprétation d'un article de la fameuse LEN, la loi pour la confiance dans l’économie numérique.

En effet, l'article initial stipule qu'il est interdit de prospecter commercialement une personne physique si cette dernière n'a pas donné son consentement préalable.

ATTENTION, cette décision ne concerne que les emails professionnels des personnes physiques..mais bon, dans les faits, je ne vois pas trop comment ils vont bien pouvoir faire la différence entre un email privé et un email professionnel....la seule restriction de la CNIL étant de dire que ces mails commerciaux doivent être envoyés en fonction du titre de la fonction de la personne, par exemple à un administrateur réseau, ou à un responsable achat.

Ainsi, la CNIL explique "les personnes physiques peuvent être prospectées par le biais de leur e-mail professionnel sans leur consentement préalable ('opt-out')."

Responsables d'entreprises, attention, vous allez prochainement recevoir un "spam autorisé", bienvenue dans le monde capitaliste !


Pour sa défense, la CNIL explique que la LEN a pour but de "protéger la vie privée des consommateurs, non de freiner les échanges électroniques entre professionnels".
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #35279
on peut voir ca comme ca !!
et les virus c pour verifier la bonne mise a jour des antivirus des pc perso, les spy c pour verifier que tu rentre t coordonnees correctement, les spams pour verifier que ton fournisseur mail est bien equipe contre le spam ....

on va en trouver beaucoup de bonnes excuses comme ca ;-)))))
Le #35280
Heu, qq1 a t il un site où l'on peut râler trés fort sur le sujet SVP '''' Genre une pétition quoi!

Merci


On va finir par faire croire au lambdas que c'est tout à fait normal de recevoir du spam si ca continue!!
:-(
Anonyme
Le - Editer #35287
nemorensis ya le site ODEBI qui milite contre la LEN depuis un certains temps -> http://www.odebi.org/

je savais bien que c'était une belle connerie cette LEN! maintenant on en a la preuve... enfin malheureusement y'aura bien d'autres preuves... patientez, vous verrez. y'aurait pas un pays bien, qui soit entre la chine et la france/états-unis/europe/reste du monde occidental''' un pays où ça ne soit ni l'extrême communiste, ni l'extrême capitaliste'... le monde va mal bande de pourris

enfin bon, je vais étudier la ligue odebi pour voir si on peut faire qqch à notre niveau...

la cnil, faites gaffe ou je vous traite de vendus!! (quoi' je viens de le faire' ah...)
Le #35295
On ne nous parles plus que d'économie..Y'a vraiment plus que nous qui ne pouvons plus en faire (des économies)!
Le #35298
Et voila une petite prediction...

Ici, aux USA, le SPAM est un fleau, certains de mes utilisateurs recoivent plus de 450 spams par jours (sans Antispam), et entre 30 et 50 (avec antispam), cependant quand l'antispam est configure on perd aussi de vrai emails, les perfomances des serveurs tombent, les sauvegardes deviennent enormes car on sauvegarde aussi le spam, la bande passante est utilise pour rien.

Bref il serait temps que les gens qui prennent des decisions aussi importante pour les autres reflechissent un peu !
Le #38977
Et voilà, la Cnil l'a fait :
Communiqué de presse du 31-03-2005 : La CNIL s'apprêterait à parjurer sa mission en privatisant la police du Net

31/03/2005 - La Ligue Odebi vient d'apprendre que la CNIL aurait autorisé le Syndicat des Editeurs de Logiciels de Loisirs (Microsoft, Vivendi Universal...) à mettre en oeuvre un système informatique ayant pour fonctionnalité principale la détection sur Internet d'infractions_présumées au droit d'auteur.[*]

La Ligue s'étonne que depuis plusieurs jours et malgré des demandes répétées, la CNIL lui déclare ne pas pouvoir infirmer ou confirmer cette information, bien qu'admettant avoir pris une décision sur la demande du SELL. Cela est d'autant plus surprenant qu'un représentant de la CNIL a déclaré publiquement le 23 mars: « ne vous inquiétez pas nous communiquerons là-dessus car nous savons que c'est sensible.» [1]


La Ligue s'interroge donc sur ce comportement pour le moins opaque (qui n'est pas sans rappeler le blackout du conseil constitutionnel du 10 au 15 juin 2004) : la CNIL cherche-t-elle à cacher aux internautes français une décision juridiquement intenable et politiquement dérangeante ' Craint-elle d'être accusée d'avoir cédé aux pressions du pouvoir actuel qui fait, lui, clairement le jeu d'acteurs privés souhaitant faire leur propre loi (comme le démontre la récente décision du ministre Fillon d'autoriser la distribution dans les écoles d'un guide anticipant des décisions de justice et frappé du logo Vivendi Universal [2]) '

Une telle décision de la CNIL serait, il est vrai, un majestueux bras d'honneur au groupe Article 29 (la CNIL des CNIL, autorité indépendante travaillant au niveau européen) qui a clairement rappelé en janvier dernier que la recherche pro-active d'infractions est une activité réservée aux autorités judiciaires.[3] Elle démontrerait que la CNIL est désormais soumise aux multinationales et ne protège plus les citoyens.

Cela étant, qu'une autorité dirigée par le sénateur UMP Alex Turk prenne ce type de décision ne serait toutefois pas vraiment surprenant.

Après tout, c'est bien le même Alex Turk, qui - alors qu'il était déjà président de la CNIL - a organisé l'année dernière le détricotage de la loi Informatique et Libertés quand la France était à la plage. [4]

En tant que rapporteur pour le Sénat, il a ainsi soutenu l'amendement «e-milices» qui, comme son nom l'indique, avait pour but de permettre à la CNIL d'autoriser les milices.

Rédigé par le ministère de la Culture sous la dictée de l'industrie du disque et du film, cet amendement scélérat s'inspire directement d'un amendement du président-sénateur Turk (qui fut d'ailleurs plus tard censuré par le Conseil Constitutionnel). Et comme le monde est petit, cet amendement "e-milices" était porté par un autre élu-membre de la CNIL, le député Francis Delattre (UMP), qui était lui, ô magie, rapporteur pour l'Assemblée Nationale sur la réforme de la loi Informatique et Libertés !

Rien d'étonnant donc à ce que la CNIL semble désormais conspirer et être prête à ignorer les rappels à l'ordre du Groupe Article 29. Les chiens ne font pas des chats. [5]


Liens:

[1] [escape_l] « Bonjour, je suis de la CNIL et on vous protège .... »: http://listes.samizdat.net/wws/arc/escape_l/2005-03/msg00085.html

[2] [odebi] « La Ligue s'oppose à toute propagande phonographique au sein des établissements scolaires »: http://www.odebi.org/new/theme/accueil.php'a=256

[3] [eucd.info] « Le groupe Article 29 rappelle une évidence : pas de e-milices sur les réseaux publics d'échange »: http://eucd.info/pr-2005-03-07.fr.php

[4] [eucd.info] « Milices ! Ouvrez ! » (l'amendement dénoncé dans ce communiqué fut adopté le 15 juillet 2004): http://eucd.info/pr-2004-04-27.fr.php

[5] [le monde] « Il faut sauver la loi informatique et libertés » (Tribune signée notamment par d'anciens commissaires de la CNIL): http://www.vie-privee.org/news302 et [fil] «A qui profite la CNIL ' » :http://www.vie-privee.org/article.php3'id_article=301

[*] Pour un jeu vidéo, il n'existe pas réellement de notions de 'droits d'auteur' dans le sens où il n'y a pas d'auteurs. Il n'existe que des ayants-droit. Les éditeurs sont donc des ayants-droit.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]