Test : jeux du lancement de la PS4

Le par  |  5 commentaire(s)

Fraichement débarqué sur consoles Next Gen, Battlefield 4 mérite-t-il d'endosser le rôle d’incontournable sur PS4 ? Réponse dans notre test réalisé avec la version PS4. Nous l'avons également testé sur Xbox One afin de voir s'il y a de réelles différences suivant la plate-forme (PS4 ou Xbox One donc).

Battlefield_4 

Les jeux de guerre en vues subjectives (FPS) occupent largement le devant de la scène à l'occasion de la sortie des PS4 et Xbox One. Electronic Arts a ainsi dégainé Battlefield 4 sur Xbox One et PS4 (ainsi que sur PS3, Xbox 360 et PC). Notre test se concentre sur cette dernière plate-forme (PS4) même si nous avons pu le tester moins longuement sur Xbox One afin de déceler d'éventuelles différences.

Battlefield_4_aLes joueurs étaient restés sur un excellent (pour le côté multi) Battlefield 3 sorti en 2011 et avaient du se contenter de DLC durant ces années de disette. Mais le Battlefield nouveau est enfin là. Bonne cuvée ou goût de bouchon ? Electronic Arts avait promis de mettre l'accent sur la campagne solo en plus du multijoueur avec BF4. Voyons voir ce qu'il en est réellement.

Campagne solo

C'est sur un air de Bonnie Tyler que tout commence. Mauvaise augure ou aspect décalé, à vous de voir.

Le début du jeu jette les bases du fond géopolitique dans lequel vous allez évoluer.

On se retrouve en pleine mer Caspienne à quelques encablures de l'Azerbaïdjan. Mais passé ces 20 premières minutes, la majeure partie du jeu se déroule en Chine et en Russie. Petit aparté pour préciser qu'Electronic Arts a récemment proposé le DLC "China Rising" de type Map Pack pour le multijoueur se déroulant également en Chine. Un théâtre d'opération qu'on retrouvera ensuite dans le multi.

Vous incarnez le sergent Recker (probablement amputé de la langue dans une mission précédente) à la tête d'un groupe d'élite baptisé Tombstone qui a pour mission de désamorcer un conflit en Chine sous peine de troisième guerre mondiale.

battlefield_4_-_paracel_storm_1 battlefield_4_-_paracel_storm_2 

Ce sempiternel conflit mêlant russes, chinois et américains sent évidemment le réchauffé. Mais finalement, si vous êtes passionné de géopolitique, c'est plutôt le coffret dvd Le dessous des Cartes qui vous conviendra que ce BF4.

Le gros problème de la campagne solo provient de son aspect très scripté avec de grosses arènes où il faudra éliminer tous les ennemis présents. Les ennemis justement bénéficient d'une IA plutôt moyenne avec des comportements prévisibles et systématiques.

Notons toutefois que les développeurs ont ajouté au gameplay la possibilité de shooter les ennemis tout en restant à couvert en se penchant. Une composante tactique vient avec la répartition des tâches, vos alliés pouvant ainsi se concentrer sur une vague spécifique d'ennemis.

Le jeu est sublime certes mais le mode solo n'est donc pas le point fort de BF4. Tout juste peut-on lui prêter le rôle d'amuse-gueule avant d'entrer dans le vif du sujet : le multi.

Plein les mirettes sur PS4

N'y allons pas par quatre chemins, c'est la claque visuelle qu'on attendait dès lors que la galette a été introduite dans la PS4. Textures, effets de particules (si chers aux développeurs pour les Next Gen) et animations démontrent que la PS4 est bien une console Next Gen. Notons tout de même la présence d'aliasing sur cette version PS4 à certains moments et quelques légères baisses de framerate. Mais, tout cela n'est en rien rédhibitoire et le spectacle de la guerre est bien dans votre salon grâce à la PS4.

battlefield_4_-_paracel_storm_3 battlefield_4_-_paracel_storm_4 

Bien entendu, les joueurs PC ont également droit à cette claque visuelle et même à légèrement mieux. D'aucuns remplaceront le "légèrement" par "largement". Mais la véritable différence se situe également entre versions Xbox One et PS4. C'est en enfournant la Blu-ray de BF4 dans une Xbox One que nous avons pu constater que la version de BF4 sur la Next Gen de Microsoft était un cran en dessous.

Le gap Next Gen est-il au rendez-vous ?

Sur PC, BF4 bénéficie d'une définition Full HD alors qu'il s'agit de 900p sur PS4 et de 720p sur Xbox One. La différence de définition n'est pas non plus si importante que cela entre 720p et 900p. Déjà entre 1080p et 720p, suivant la taille de votre écran (et la distance à laquelle vous vous placez), il est parfois difficile de faire la différence. En 1080p, ce sont un peu plus de 2 millions de pixels qui sont affichés, contre 1.44 million pour la 900p (1600 par 900 pixels) et 921 600 pour être précis pour la 720p (1280 par 720 pixels). Ceci étant dit, on note plus de flou à l'occasion de certaines textures et pour certains détails situés au fond sur Xbox One. On peut dire que la version PS4 de BF4 se situe donc à mi-chemin entre celle pour Xbox One et celle pour PC.

battlefield_4_-_paracel_storm_4 battlefield_4_-_paracel_storm_5 

Le compromis sur la définition est à mettre sur le compte du framerate. En les baissant par rapport à la version PC, les développeurs arrivent à maintenir un excellent framerate sur consoles Next Gen (proche de 60 ips de manière quasiment constante que ce soit sur PS4 et Xbox One). Dans un FPS, le framerate est probablement plus important que la définition car tout peut bouger très vite dans certaines actions et l'expérience de jeu est réellement gâchée lorsque le framerate chute. Ce n'est donc pas le cas ici.

A noter que le moteur graphique est maintenant le FrostBite 4 (il s'agissait du FrostBite 3 pour BF3) avec accent mis sur l'aspect destructions (nous le verrons plus loin).

Que ce soit pour la campagne ou bien le mulitjoueur, BF4 est donc superbe sur PS4.

Plat de résistance : le multijoueur

Mais la véritable révolution de BF4, c'est Levolution. Dice nous l'avait annoncé en fanfare et on attendait donc monts et merveilles avec cette nouvelle composante à visée stratégique qui vient changer la donne sur une map donnée en multi.

Grâce à Levolution, on peut modifier ostensiblement les maps (plus ou moins suivant les maps) grâce à la destruction d'infrastructures. Cette fonctionnalité peut être utilisée à bon escient et donner encore plus de profondeur tactique au jeu (on peut ainsi inonder une map dans laquelle l'infanterie est reine ou encore détruire un pont sur une map avec des chars). Voilà pour l'aspect intéressant et prometteur. Utilisée à mauvais escient par des joueurs qui ne connaissent par exemple par bien la map, elle s'avère contreproductive en venant rendre inaccessible certaines zones, ce qui peut avoir pour effet de ralentir l'équipe dans sa mission. Ceci étant dit, Levolution a un cachet visuel indéniable avec effet spectaculaire garanti.

Restons que l'aspect tactique y gagne grâce à des spécialisations pour chacune des 4 classes (Eclaireur, Assaut, Soutien et Ingénieur comme dans BF3). L'équipe se spécialise ainsi offrant des avantages tactiques qu'il faudra exploiter suivant les choix effectués. Cela donne plus de profondeur et "d'intelligence" au jeu.

mp_character_profiles_ch_large_wm mp_character_profiles_us_large_wm 

mp_character_profiles_ru_large_wm  

Une richesse qu'on retrouve dans la variété des cartes proposées (10 en tout). Elles sont extrêmement vastes (de vrais Battlefields) également et Levolution permet de les modifier. Les véhicules sont toujours présents : les classiques véhicules terrestres (chars, quad…) et aériens (hélicoptères, avions…) mais aussi navals (bateau, jet ski…).

Des maps sont tout spécialement destinées à ses joutes motorisées.

Petit bémol tout de même sur le nombre de cartes : si elles sont variées et très vastes, elles sont toutefois peu nombreuses avec une politique de DLC en filigrane.

Parmi les 7 modes (Conquête, Ruée, Team Deathmatch, Squad Deathmatch...), on notera tout particulièrement le nouveau mode baptisé Anéantissement où il va s'agir de s'emparer d'une bombe et de la placer à un endroit précis afin de le détruire. Commandant absent de BF3 fait également son grand retour pour 3 modes du multi : un joueur de l'équipe devient au gré de ce mode le grand manitou avec une vision plus stratégique des choses (ce joueur ne joue d'ailleurs pas en mode FPS).

Battlefield_4_a 

Conclusion

On aurait aimé encore plus pour ce BF4. Mais, le FPS de Dice mérite indéniablement sa place dans votre ludothèque PS4. Effets de destructions, ampleurs des combats : c'est Apocalypse Now dans votre salon. Dice a également tenté d'enrichir l'expérience de jeu en introduisant Levolution. La claque visuelle n'en est que renforcée avec forces destructions même si on ne peut pas dire que l'impact sur l'aspect tactique soit si flagrant.

+ Les plus
  • Claque visuelle
  • Levolution : effets visuels garantis
  • Juqu'à 64 joueurs en multi
- Les moins
  • Un goût de déjà vu pour les aficionados de BF3
  • Un peu d'aliasing sur Next Gen
  • Le solo n'est pas folichon
  • Impact de Levolution sur l'aspect tactique

Vidéos High-Tech et Jeu Vidéo
Questions / Réponses high-tech
Téléchargements
Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1597252
Ca me fait penser à raystorm je sais pas pourquoi
Le #1604032
Impact de Levolution sur le gameplay c'est plus un coté positif ça
Le #1604912
@marcoo92 : oui, Levolution apporte quelque chose. En revanche, son réel impact sur l'aspect tactique n'est, à mon avis, pas au rendez-vous. C'est à ce titre qu'il est également mis du côté des "aspects négatifs".
Le #1608222
c'est quoi une ps4 ?c'est la boite annoncée partout et que l 'on voit nul part ?
Le #1783832
Moi je l'ai déjà!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]