Efficacité éprouvée de la publicité en ligne

Le par  |  20 commentaire(s)
Arobase - Logo

De mi-juin à la fin du mois de juillet 2006, une étude baptisée NetImpact 3 bis à l'initiative de l' IAB France (Internet Advertising Bureau) en partenariat avec l'institut Marketing Scan, a été menée sur le marché français afin de déterminer l'impact d'une campagne publicitaire en ligne sur les ventes d'un produit en grandes surfaces, en l'occurrence les céréales Special K de Kellogg's.

De mi-juin à la fin du mois de juillet 2006, une étude baptisée NetImpact 3 bis à l'initiative de l' IAB France (Internet Advertising Bureau) en partenariat avec l'institut Marketing Scan, a été menée sur le marché français afin de déterminer l'impact d'une campagne publicitaire en ligne sur les ventes d'un produit en grandes surfaces, en l'occurrence les céréales Special K de Kellogg's.

La société ADTECH qui a participé à cette étude* en tant que prestataire de services ( ADTECH est notamment connue pour sa plate-forme de services publicitaires HELIOS ) en proposant des publicités en ligne pour Special K sur de nombreux sites Web français ( Alice,  Doctissimo, France Télévisions, Lycos, MSN / Windows Live, Orange, TF1 Publicité, Voyages SNCF, Yahoo!, ... ), communique aujourd'hui sur les résultats obtenus.


Impact positif sur les ventes avéré
ADTECH avance ainsi que ces publicités en ligne ont permis l'augmentation de 8% des achats de céréales effectués par les internautes en grandes surfaces par rapport aux utilisateurs qui ne les avaient pas vues. En outre, 36% des clients qui avaient vu la publicité en ligne et qui ont ensuite acheté le produit étaient de nouveaux clients (23% de nouveaux clients avaient acheté les céréales sans l'avoir vue).

Une étude qui tend à prouver une nouvelle fois toute l'importance que va prendre le média Internet auprès des annonceurs.

* Via un ciblage géographique, l'ad server d' ADTECH a ajusté les bannières de telle sorte que seuls les utilisateurs Internet de deux villes françaises ( Angers et Le Mans ) puissent les voir. Marketing Scan disposait de panels (9 000 foyers) dans ces deux villes et était en relation avec les supermarchés de la région (22). Pour comparer les chiffres des ventes, les données de contrôle sur 12 semaines avant le début de la campagne virtuelle et 6 semaines après ont été rassemblées.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #152139
Efficacité prouvé de la solution antipub Mozilla Firefox + AdBlock(plus) :

grâce à l'utilisation conjointe du fameux navigateur libre et de son extension tueuse de publicité, gardez du temps cerveau disponible pour réfléchir à vos prochain achats... et au passage, économisez de la bande passante et améliorez la sécurité de votre système informatique !
Le #152141
N'en tuez pas trop, vous ne pourrez même plus lire les critiques lapidaires contre la publicité
Le #152183
Trop de pub tue la pub
Le #152188
trop de bloquage incite à mettre plus de pub
Le #152189
@Luchy : je préfère trop de pubs bloquées, que peu de visibles
Le #152190
Chitzitoune >Le problème c'est que ça ira toujours plus loin et que ça sera de plus en plus contraignant..

Il suffit de faire l'historique :

popup >anti-popup ->"popup" en dhtml ->antipub du genre ad-block prochaine étape : de la pub dans le contenu même du site '
Le #152196
Voire dans les commentaires, hein xJCx'
Le #152203
Trop de pub tue la pub, c'est clair.

L'avantage de la pub sur Internet est que l'on peut facilement l'éviter. En revanche, on n'a pas encore inventé le Adblock(plus) pour le métro, la rue, la presse. Laissons les entreprises investir là où on peut la choucrouter

il est irritant de savoir que lorsque l'on achète un paquet de Special K, une partie non négligeable du prix passe dans le budget de la pub et de ce genre d'étude... Si on pousse le raisonnement plus loin, il faudrait regarder la pub pour choisir le produit ayant le meilleur qualité/prix, et non celui qui s'affiche le plus

Pour en revenir au sujet, Adtech est juge & partie sur le sujet, la société ne va pas se tirer une balle dans le pied.
Le #152204
@Luchy: certains sites ont déja testé la pub dans le contenu, en mettant des liens sur les mots compostant le site (me semble même generation-nt l'avait fait à une époque, mais ça fonctionnait pas sous opéra )

Y'avait aussi un hébergeur "gratuit" dont j'ai oublié le nom, qui faisait ça (rajout des liens automatiquement dans les texte des pages)

Bah j'ai pas l'impression que ça a percer ce genre de procédés au contraire, vu la gène que ça occasionnait, les gens fuyaient ces pages
Le #152208
je parle pas de ce genre de pub (bloquable via adblock & equivalents d'ailleur) mais des PayPerPost.com et equivalents. Il ne faut pas oublier que si les webmestres mettent de la pub ce n'est ni pour nous embetter ni pour s'enrichir mais remboursser les frais d'hebergements, de promotions et pourquoi pas fournir de nouveaux services.

Après, je sais qu'il y a eu des exeptions et c'est toujours navrant de voir des sites persos hebergés gratuitement avec plus de bannières que de contenus qui doivent leurs rapporter deux ou trois euros par mois.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]