Financement de la TV publique : une solution plus juste ?

Le par  |  2 commentaire(s) Source : AFP
Sharp télévision haute définition 108 pouces

Pour compenser la disparition de la publicité sur les chaînes publiques, les opérateurs proposent une autre solution que celle évoquée par Nicolas Sarkozy et qui semble surtout plus juste.

Sharp télévision haute définition 108 poucesNicolas Sarkozy l'avait annoncé lors d'une conférence de presse en tout début d'année, il a l'intention de faire disparaître la publicité des chaînes de télévision publiques. Seul souci, il s'agit d'une source de financement en moins qu'il faudra bien compenser d'une manière ou d'une autre, par exemple par une taxe sur les chiffres d'affaires des fournisseurs d'accès à Internet et des opérateurs de téléphonies mobiles, ainsi que par l'augmentation de la taxe perçue sur les recettes publicitaires des chaînes de télévision privées.

Dans une récente lettre adressée à la Commission Copé pour la Nouvelle Télévision Publique, Frank Esser, PDG de SFR et président de la FFT ( Fédération Française des Télécoms ), a fait savoir que les opérateurs sont d'accord pour participer au financement de la télévision publique, mais d'une autre façon.

Frank Esser propose que la redevance soit plutôt prélevée sur les recettes publicitaires issues de leurs portails Internet, ces dernières étant vouées à croitre avec le temps du fait de la montée en puissance de l'Internet 3G et de la généralisation de l'accès à Internet dans les foyers français. Dans un souci d'équité, la taxe devra aussi être payée par les chaînes de télévision privées, les stations de radio ou encore les studios de cinéma.

La solution semble plus juste que celle proposée au départ par Nicolas Sarkozy. Reste à voir si elle sera envisagée par la Commission.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #235511
Essayer de faire comprendre ça au nabot ça va pas être coton
Le #235561
@phebus: Et de faire comprendre ça au parrain de son fils et accessoirement le témoin de son-ex mariage, j'ai nommé Martin Bouygues le patron de TF1, pour qui la suppression de la pub sur le service publique est du pain béni... (quoi? je n'ai parlé ni de copinage, ni d'utilisation des pouvoirs publiques au profit d'intérêts privés )
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]