La puissance de l'ordinateur quantique d'IBM accessible depuis un simple navigateur Internet

Le par  |  18 commentaire(s)
IBM ordinateur quantique

Les ordinateurs quantiques ne sont pas encore nombreux et pourtant, IBM vient de lancer une initiative permettant de prendre facilement en main cette puissance de calcul phénoménale.

L'informatique quantique est à une époque charnière, et dans les années à venir, les modèles disponibles devraient se multiplier. Il faudra toutefois encore patienter longtemps avant de voir le premier modèle destiné au grand public, mais en attendant, IBM permet au commun des mortels de toucher du doigt cette formidable puissance de calcul.

IBM ordinateur quantique

IBM vient ainsi de donner le coup d'envoi d' IBM Quantum Computing, une initiative qui permet à chacun d'accéder à la puissance de l'ordinateur quantique de la marque, simplement depuis son navigateur Internet.

L'accès nécessite une inscription préalable accompagnée d'un questionnaire permettant de définir les connaissances du demandeur dans le domaine. De fait, l'accès est réservé aux professionnels de la recherche, aux scientifiques ou ingénieurs.

  

L'ordinateur quantique d'IBM propose une puissance de calcul de 5 qubits et est situé dans des locaux sécurisés de la société dans l'État de New York. IBM a publié une vidéo qui explique comment son ordinateur est capable de deviner instantanément et avec 100 % de réussite la bonne réponse au jeu de bonneteau. Si pour les ordinateurs standards, un bit peut être un 1 ou un 0 (fonctionnement binaire), pour l'ordinateur quantique, il peut être un 1, un 0 ou les deux à la fois.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1894742
5 Qubits, c'est mignon
Le #1894779
Hum, est-ce qu'on peut calculer des clés de décryptage de rançomwares avec ??? Ça pourrais être très très très utile, mais parions que c'est pas quelque chose qu'ils vont permettre, car ça permettrais a n'importe qui de casser n'importe quel cryptage en 2-3 secondes, si c'est un véritable ordinateur quantique.
Le #1894784
Dodge34 a écrit :

Hum, est-ce qu'on peut calculer des clés de décryptage de rançomwares avec ??? Ça pourrais être très très très utile, mais parions que c'est pas quelque chose qu'ils vont permettre, car ça permettrais a n'importe qui de casser n'importe quel cryptage en 2-3 secondes, si c'est un véritable ordinateur quantique.


Il faudrait donc générer les clés avec des ordinateur quantiques disposant d'une puissance supérieur et la guerre des qubits est en marche
Le #1894791
Rymix a écrit :

5 Qubits, c'est mignon


C'est peu mais tout dépend ce que tu veux faire avec
Certaines tâches sont visiblement plus simple à effectuer qu'avec nos GHz de puissance de calcule
Le #1894801

De fait, l'accès est réservé aux professionnels
de la recherche, aux scientifiques ou ingénieurs.



Ou au FBI pour craquer des mots de passes ...
Le #1894804
Safirion a écrit :

Rymix a écrit :

5 Qubits, c'est mignon


C'est peu mais tout dépend ce que tu veux faire avec
Certaines tâches sont visiblement plus simple à effectuer qu'avec nos GHz de puissance de calcule


Ouais c'est encore trop yolo pour moi x)
Le #1894858
markus a écrit :

Dodge34 a écrit :

Hum, est-ce qu'on peut calculer des clés de décryptage de rançomwares avec ??? Ça pourrais être très très très utile, mais parions que c'est pas quelque chose qu'ils vont permettre, car ça permettrais a n'importe qui de casser n'importe quel cryptage en 2-3 secondes, si c'est un véritable ordinateur quantique.


Il faudrait donc générer les clés avec des ordinateur quantiques disposant d'une puissance supérieur et la guerre des qubits est en marche


En fait mettre en place un jeu de clé asymétriques, même énorme, prend peu de temps.
C'est la force brute qui permet de tout tester qui pourrait bénéficier des qubits.
Le #1894897
Le #1894905
smalldick a écrit :

http://www.dwavesys.com/sites/default/files/D-Wave%202X%20Tech%20Collateral_0915F.pdf


1000 Qbits... l'IBM sent un peu le moisi


+1, 5 qbits c'est vraiment pas grand chose... mais c'est mieux que rien et ça reste bien sympa pour les chercheurs qui n'ont pas les moyens d'accéder à mieux : quand on est pas là pour casser de la clé mais juste pour tester les calculs quantiques, pas besoin de beaucoup de qbits.

Pour ce qui est de casser les ransomwares:
- Oui s'ils utilisent du chiffrement asymétrique avec des clés suffisamment courtes (je me rappelle plus exactement, mais de mémoire pour un algo vulnérable tel que RSA ou les courbes elliptiques il faut autant de qbits que la taille de la clé). Au passage, s'il était besoin de le répéter, les clés RSA de 1024 bits c'est mort.
- S'ils utilisent du chiffrement symétrique, non.
- Et s'ils utilisent de la crypto post-quantique, non plus.
Ca arrive plus rapidement qu'on le croit, en fait: https://www.whonix.org/wiki/PQCrypto
Le #1894912
bugmenot a écrit :

smalldick a écrit :

http://www.dwavesys.com/sites/default/files/D-Wave%202X%20Tech%20Collateral_0915F.pdf


1000 Qbits... l'IBM sent un peu le moisi


+1, 5 qbits c'est vraiment pas grand chose... mais c'est mieux que rien et ça reste bien sympa pour les chercheurs qui n'ont pas les moyens d'accéder à mieux : quand on est pas là pour casser de la clé mais juste pour tester les calculs quantiques, pas besoin de beaucoup de qbits.

Pour ce qui est de casser les ransomwares:
- Oui s'ils utilisent du chiffrement asymétrique avec des clés suffisamment courtes (je me rappelle plus exactement, mais de mémoire pour un algo vulnérable tel que RSA ou les courbes elliptiques il faut autant de qbits que la taille de la clé). Au passage, s'il était besoin de le répéter, les clés RSA de 1024 bits c'est mort.
- S'ils utilisent du chiffrement symétrique, non.
- Et s'ils utilisent de la crypto post-quantique, non plus.
Ca arrive plus rapidement qu'on le croit, en fait: https://www.whonix.org/wiki/PQCrypto


Merci pour ces précisions et pour le lien

" it uses different types of math problems known to be "quantum hard" meaning its just as difficult for a Quantum Computer to solve as it is for Classical ones."

On a pas d'infos sur ces nouveaux problèmes mathématiques ? Le type ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]