Qualcomm : croissance forte mais bridée par la production en 28 nm

Le par  |  0 commentaire(s)
Qualcomm logo pro

Le fondeur Qualcomm continue de profiter largement du succès des smartphones et des tablettes mais doit faire face au problème de capacités de production limitées pour fabriquer ses processeurs SnapDragon S4 gravés en 28 nm.

Le fondeur fabless Qualcomm a présenté les résultats financiers de son deuxième trimestre fiscal 2012 ( terminé fin mars ) et continue d'afficher une solide croissance grâce aux ventes de processeurs et autres composants mobiles dans les smartphones et les tablettes.

Le groupe a généré un chiffre d'affaires de 4,94 milliards de dollars, en progression de 28% sur un an et de 6% par rapport au trimestre précédent, pour un bénéfice opérationnel de 1,51 milliard de dollars ( +6% sur un an ) et un bénéfice net de 2,23 milliards de dollars, plus que doublé par rapport à la même période en 2011 grâce à la cession de ressources spectrales à l'opérateur AT&T.

Qualcomm logo proHors événements exceptionnels, le bénéfice net représente 1,76 milliard de dollars, soit une hausse de 21%. Paul Jacobs, CEO de Qualcomm, se félicite de la forte demande en produits mobiles 3G et 4G sur les marchés établis mais aussi dans les pays émergents.

Qualcomm dispose d'une vaste gamme de processeurs d'applications ( SnapDragon ), processeurs graphiques ( Adreno ), modems et composants sans fil ( via le rachat d'Atheros ) qui lui permettent de couvrir tous les aspects du marché. Fortement présent dans les smartphones et tablettes Android, récent fournisseur des modems des produits mobiles Apple, le fondeur poursuit sa phase ascendante.

Le seul vrai frein à sa croissance est celui du manque de moyens de production pour sa nouvelle gamme de processeurs SnapDragon S4 gravés en 28 nm, qui pourrait avoir un impact sur ses résultats du trimestre en cours.

Selon le Wall Street Journal, Paul Jacobs a indiqué que le principal fabricant de ses puces, le taiwanais TSMC, manquait de capacités 28 nm, ce qui va conduire Qualcomm à investir chez d'autres fondeurs pour compléter les volumes nécessaires demandés par ses clients fabricants de terminaux mobiles.

Il estime être en mesure de livrer de 144 à 152 millions de puces durant ce trimestre, un peu en-dessous des attentes de certains analystes, et indique que la solution ne s'améliorera pas vraiment avant le dernier trimestre 2012.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]