Qualcomm IPQ : les puces mobiles mènent à tout, même aux réseaux intelligents

Le par  |  0 commentaire(s)
Qualcomm logo

A l'heure où les équipements électroniques ne sont plus des réceptacles mais bien des objets interactifs communiquant dans les deux sens, Qualcomm s'attaque au domaine des réseaux intelligents pour applications domotiques et multimédia avec une gamme de produits Qualcomm IPQ.

Le groupe Qualcomm conçoit des plates-formes mobiles pour smartphones et processeurs et domine largement le secteur avec sa famille SnapDragon mais son activité le conduit à explorer également des domaines annexes de la connectivité sans fil et des problématiques de réseau.

Ayant racheté le spécialiste des composants WiFi Atheros (devenu Qualcomm Atheros), le groupe a acquis une expertise dans les composants sans fil mobiles mais aussi dans les questions plus générales de WiFi domestique et de gestion des flux dont il tente maintenant de trouver des débouchés.

Qualcomm logo Intéressé depuis quelque temps par le domaine de la domotique (via la gestion de capteurs) et des équipements réseau permettant de créer des réseaux intelligents dans la maison, Qualcomm passe à l'acte en annonçant Qualcomm IPQ (Qualcomm Internet Processor), une gamme de composants qui doivent transformer les routeurs et serveurs multimédia de la maison en passerelles pour la diffusion de contenus à valeur ajoutée que pourront proposer les fournisseurs de services : diffusion de contenus multimédia, d'applications, mais aussi contrôle domotique / automatisation, surveillance et sécurité vidéo distante, cloud personnel, etc.

La plate-forme Smarthome voulue par Qualcomm repose sur une unité comprenant un processeur d'application dual core 1,3 GHz sous micro-architecture Krait (utilisée dans les familles SnapDragon) associé à un puce dual core 730 MHz Qualcomm Atheros de gestion de flux et pouvant agréger jusqu'à 5 Gbps de bande passante en combinant 4G LTE, WiFi 802.11ac, HomePlug, Ethernet... (les lecteurs attentifs auront reconnu l'application du principe d'agrégation de flux du Hy-Fi évoqué l'an dernier lors du Qualcomm IQ 2012).

Les produits IPQ s'appuieront également sur le principe "always on, always connected" développé sur les composants mobiles et seront gravés en 28 nm, encore comme les dernières puces mobiles SnapDragon, pour limiter la consommation d'énergie, par ailleurs gérée dynamiquement en fonction des pics de charge de charge sur le réseau.

Qualcomm n'oublie pas non plus l'aspect sécurité avec chiffrement, secure boot, gestion des flux sensibles comme les données de monitoring médical (Qualcomm propose aussi des solutions dans ce domaine) ou authentification.

Le groupe indique ainsi appliquer son savoir-faire acquis dans les smartphones pour poser les bases d'une architecture Smarthome qui pourra englober des aspects très divers, dont les capteurs, l'Internet des objets et les terminaux connectés, mais aussi la fourniture de nouveaux services de façon standardisée.

Car c'est que ce que tente ici Qualcomm : proposer une approche uniformisée là où il existe déjà de multiples initiatives isolées et sans beaucoup de communication entre elles. Si l'industrie est réceptive, c'est un solide débouché qui s'ouvre et l'opportunité d'écouler de larges volumes de composants et de software.

Deux modules ouvrent la gamme Qualcomm IPQ : IPQ8062 et IPQ8064, pour routeurs et serveurs multimédia. La production a débuté et la commercialisation des premiers appareils les exploitant est prévue pour le premier semestre 2014, avec une arrivée de produits destinés aux entreprises après mi-2014.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]