Qualcomm confirme le rachat de NXP pour 39 milliards de dollars, cap sur l'automotive

Le par  |  2 commentaire(s)
Qualcomm SnapDragon logo

Le groupe de San Diego Qualcomm, spécialiste des puces mobiles et des communications sans fil, annonce l'acquisition de NXP Semiconductors pour 39 milliards de dollars, le gros rachat

Qualcomm logoLe groupe Qualcomm, connu dans le monde des smartphones notamment pour ses SoC SnapDragon et ses modems mais aussi spécialiste des technologies mobiles et sans fil, se lance dans l'une des plus grosses acquisitions jamais tentées dans le secteur en annonçant le rachat du néerlandais NXP Semiconductors pour 39 milliards de dollars (pour une opération totale de 47 milliards de dollars).

Le groupe de San Diego a fait une offre à 110 dollars par action en cash (soit 34% de premium par rapport au cours), et il espère par cette opération se renforcer rapidement sur le segment de l'électronique automobile et de l'infotainment (les services des consoles de bord des véhicules), des secteurs en pleine expansion auxquels Qualcomm s'intéresse déjà par certains aspects mais dont il va pouvoir profiter pleinement grâce au savoir-faire de NXP en la matière.

Qualcomm met en avant la complémentarité des activités des deux groupes pour justifier l'acquisition de NXP, et les valeurs d'innovation portées par de solides investissements en R&D et des pratiques rigoureuses de gestion des affaires.

NXP logo proL'accès élargi au marché automobile doit permettre à Qualcomm de se positionner en amont du futur marché des véhicules connectés et autonomes qui seront commercialisés à partir de 2020.

Ces segments constitueront de solides débouchés pour y écouler ses composants, alors que le marché des smartphones arrive à un point de saturation qui rendra difficile les possibilités de croissance sur les segments haut de gamme (les plus lucratifs). NXP est également un

Le groupe pourra également compter sur les usines de production de Freescale, que NXP avait racheté en 2015, et sur plusieurs sites de test des composants de NXP. A voir ce que Qualcomm, entreprise sans usines (fabless), qui conçoit ses composants mais les fait fabriquer par des fondeurs tiers pour éviter d'avoir à gérer de coûteux sites de production, compte faire de cette ressource.

L'annonce du rachat est en tous les cas plutôt bien perçue par les marchés, le cours de Qualcomm gagnant 1,8% et celui de NXP 2%, l'acquisition étant pressentie et somme toute logique au regard des évolutions de l'industrie.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1929910
NXP , la branche morte dont Philips s'est délestée avec plaisir , et qui a licencié à tour de bras en France.
Bientôt la fermeture définitive des derniers centre de R&D chez nous
Le #1929912
"cap sur l'automotive" ?

Eh bien, s'ils veulent s'automotiver, tant mieux pour eux !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]