Qualcomm : ce n'est pas le nombre de coeurs du processeur qui compte

Le par  |  11 commentaire(s) Source : Engadget
SnapDragon logo

Peut-être agacé par la montée en puissance de son concurrent MediaTek, le géant Qualcomm produit une vidéo pour rappeler que le nombre de coeurs dans un processeur mobile ne fait pas tout.

Avec tous ces vrais-faux processeurs octocore en circulation, le géant et leader Qualcomm a fort à faire pour communiquer sur la valeur de ses processeurs et rappeler que le nombre de coeurs n'est qu'un élément de l'équation.

Qualcomm SnapDragon En réponse à l'annonce du processeur octocore de MediaTek, concurrent de plus en plus envahissant qui sort de sa niche d'entrée de gamme pour fabricants chinois et vient titiller les grands fabricants, le groupe américain, qui veut rester pour le moment sur du quadcore, a produit une vidéo dans laquelle il souligne que le nombre de coeurs ne vaut pas grand-chose si l'on ne prend pas en compte leur valeur.

Accusant ses concurrents de simplement dupliquer des coeurs d'ancienne génération ( ARM Cortex-A7 ), il met en avant les avancées de ses micro-architectures Krait utilisées dans les coeurs de ses plates-formes SnapDragon.

Il rappelle une nouvelle fois que la plupart des applications mobiles n'exploitent au mieux que deux coeurs et qu'en ajouter n'améliorera pas les performances directes des applications. Qualcomm met au contraire en avant la puissance de ses coeurs et les optimisations au sein de la plate-forme matérielle SnapDragon, indiquant que les coeurs ne représentent que 15% que l'ensemble.

  

L'argument de la qualité par rapport à la quantité n'est pas nouveau et se posait déjà lors du passage du dual au quadcore. Et celui de la plate-forme intégrée avec tous ses composants, contrairement à d'autres fabricants de semiconducteurs qui se sont concentrés sur certains éléments seulement (le processeur d'applications, le GPU, le modem, les composants de connectivité...), est conforme à la stratégie qu'applique Qualcomm depuis plusieurs années maitnenant.

On sent malgré tout un certain besoin de justifier des choix techniques et de ne pas laisser la concurrence jouer seule avec l'argument facile et séduisant du nombre de coeurs.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1460302
Ils ont bien raison. Sur une machine où il est, de part l'interface, bien difficile de faire tourner plein de programmes en même temps, mieux vaut avoir moins de cores rapides (mais capables de peu consommer) que plus de cores lents... Le dual core est déjà bien souvent suffisant (je crois que les iPhones en sont d'ailleurs encore là ), le quad core apporte une garantie de confort quand une appli plante en dévorant un core, le temps de la fermer. La course aux cores ne se justifiera que le jour où on fera tourner le même genre de programmes que sur PC au quotidien (calculs scientifiques, reconnaissance vocale locale, etc), ce qui n'est sans doute pas pour demain...
Le #1460312
Ca s'appelle du marketing.
Le #1460332
Oui mais je préfère 8 coeurs moyens pas chers que 4 plus rapides mais très chers. Avec conso. contenue. Si la concurrence aide à diviser par 2 le prix des portables haut de gamme, j'applaudis. Car vraiment ils exagèrent (un tél. portable au prix d'un ordi. portable, il y a comme quelque chose qui lm'échappe).
Le #1460352
c'est pas la taille qui compte mais la façon dont on s'en sert
Le #1460382
cycnus a écrit :

Oui mais je préfère 8 coeurs moyens pas chers que 4 plus rapides mais très chers. Avec conso. contenue. Si la concurrence aide à diviser par 2 le prix des portables haut de gamme, j'applaudis. Car vraiment ils exagèrent (un tél. portable au prix d'un ordi. portable, il y a comme quelque chose qui lm'échappe).


Ouais enfin ça m'étonnerait que les octocores soient super moins chers que les quad sans de gros sacrifices en perf (genre 2 fois plus de cores 2 fois moins rapides). Pour jouer sur les prix, autant dans ce cas aller sur du quad un peu vieux, moins cher et modérément plus lent (genre le GS3).
Le #1460452
L'exemple le plus frappant est sans conteste BlackBerry 10. Cet OS tourne sur du Dual 1.2, 1.5 et 1.7, et les performances sont tout simplement bleuffantes. Même applications, même jeux sans la moindre difference sur les effets et la fluidité avec en plus un système multitaches inégalé chez les concurrents.
Comme quoi..

Le #1460462
L'exemple le plus frappant est sans conteste BlackBerry 10. Cet OS tourne sur du Dual 1.2, 1.5 et 1.7, et les performances sont tout simplement bleuffantes. Même applications, même jeux sans la moindre difference sur les effets et la fluidité avec en plus un système multitaches inégalé chez les concurrents.
Comme quoi..

Le #1460472
cycnus a écrit :

Oui mais je préfère 8 coeurs moyens pas chers que 4 plus rapides mais très chers. Avec conso. contenue. Si la concurrence aide à diviser par 2 le prix des portables haut de gamme, j'applaudis. Car vraiment ils exagèrent (un tél. portable au prix d'un ordi. portable, il y a comme quelque chose qui lm'échappe).


Tu oublies juste un détail:
Les Smartphones n'ont plus aucune comparaison avec un simple "téléphone"
Les Smartphones SONT des ordinateurs ultra miniaturisés ! (même si je suis d'accord que les marges des constructeurs sont parfois du "délire" aussi bien du coté des ordinateurs que des Smartphones... bienvenue dans le capitalisme rayon produits "haut de gamme"...)
Si tu veux juste téléphoner t'achètes un simple téléphone et là ça ne coute "rien" quel que soit le constructeur.
Le #1460492
Ce qui compte aussi énormément c'est le code.

Un logiciel conçu sur un seul thread ne gagnera aucune performance si on augmente le nombre de coeurs. Et sur mobile la RAM et le FSB sont généralement limités, donc on évite de multiplier les threads (quand ça n'est pas tout simplement dû à l'incompétence de certains développeurs qui ne voient pas à quoi peuvent servir des threads même dans de petits programmes, passons).

Du coup ça rejoint ce que dit Barium : sur un mobile mieux vaut avoir peu de coeurs rapides que beaucoup de coeurs lents.
Le #1460592
zozolebo a écrit :

Ce qui compte aussi énormément c'est le code.

Un logiciel conçu sur un seul thread ne gagnera aucune performance si on augmente le nombre de coeurs. Et sur mobile la RAM et le FSB sont généralement limités, donc on évite de multiplier les threads (quand ça n'est pas tout simplement dû à l'incompétence de certains développeurs qui ne voient pas à quoi peuvent servir des threads même dans de petits programmes, passons).

Du coup ça rejoint ce que dit Barium : sur un mobile mieux vaut avoir peu de coeurs rapides que beaucoup de coeurs lents.


"l'incompétence de certains développeurs qui ne voient pas à quoi peuvent servir des threads même dans de petits programmes"
=>Je pense que beaucoup voient à quoi ça peut servir, c'est plutôt qu'ils ne savent pas ou ont la flemme de l'utiliser (ou se disent que le gain n'en vaut pas la peine, ce qui n'est pas forcément faux dans certains cas)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]