Fondeurs : Qualcomm termine son exercice fiscal en fanfare

Le par  |  0 commentaire(s)
Qualcomm logo pro

Porté par une solide présence des plates-formes dans les smartphones et les tablettes, le fondeur fabless Qualcomm annonce une belle progression de ses résultats financiers pour son dernier trimestre fiscal 2011, terminé fin septembre.

Qualcomm logoSi certains fondeurs connaissent des difficultés durant le second semestre 2011, ce n'est pas le cas du groupe américain Qualcomm qui vient de présenter les résultats financiers de son dernier trimestre fiscal 2011, terminé fin septembre.

Avec un chiffre d'affaires en hausse de 39% sur un an, atteignant 4,12 milliards de dollars, un bénéfice opérationnel qui grimpe de 29% à 1,24 milliards de dollars et un bénéfice net amélioré de 22% et dépassant le milliard de dollars, la société profite du succès de l'ensemble de ses technologies mobiles, des processeurs d'applications et des modems largement présents dans les smartphones et tablettes du marché aux connectivités sans fil en passant par les nombreuses technologies mises en avant, comme la réalité augmentée.

Les plates-formes SnapDragon sont présentes chez la plupart des fabricants de smartphones, avec la possibilité de répondre aux besoins du haut et du milieu de gamme, et le fondeur peut s'appuyer sur le succès d' Android tout en ayant été jusqu'à présent le seul à proposer des processeurs optimisés pour Windows Phone ( ST-Ericsson vient d'entrer sur ce créneau, au moins chez Nokia, mais sans forcément être en concurrence frontale via des solutions qui permettront d'élargir l'offre du fabricant finlandais sur des segments plus bas en gamme ).

Si Qualcomm est dominant dans les smartphones, son arrivée sur les tablettes a été plus lente, avec quelques déconvenues comme l'abandon de WebOS par HP ou la lenteur du marché des tablettes Android. Cependant, la promesse de Windows 8 sur tablettes, pour lequel le fondeur a déjà annoncé des plates-formes compatibles, devrait permettre l'an prochain de prendre un nouveau départ.


Des opportunités qui annoncent un bon cru 2012
Au-delà de la forte visibilité des smartphones haut de gamme, Qualcomm n'a jamais perdu de vu les opportunités des marchés émergents et l'intérêt d'y proposer des plates-formes 3G à prix attractif. Sans oublier non plus qu'une part significative des revenus de Qualcomm provient de royalties générées sur l'utilisation des technologies 3G.

Sur l'ensemble de son exercice fiscal 2011, Qualcomm a généré un chiffre d'affaires de 14,96 milliards de dollars, en progression de 36% sur un an, et un bénéfice net de 4,26 milliards de dollars ( + 31% ). Et en anticipant des résultats supérieurs au consensus des analystes pour son premier trimestre fiscal 2012 et pour l'ensemble de l'exercice, le cours a connu une belle envolée de 9% à l'annonce des résultats.

Qualcomm, devenu au deuxième trimestre 2011, leader en revenus du marché des processeurs d'applications, devrait encore faire parler de lui l'an prochain, avec l'arrivée de ses première plates-formes sous micro-architecture Krait gravées en 28 nm.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]