Qualcomm : résultats en hausse malgré la pénurie sur le 28 nm

Le par  |  1 commentaire(s)
Qualcomm logo pro

Malgré la pénurie de ses composants gravés en 28 nm, Qualcomm continue de profiter de la forte demande en smartphones et tablettes et annonce une solide progression du bilan financier pour son troisième trimestre fiscal 2012, terminé fin juin.

Alors que les fabricants de microprocesseurs pour PC doivent faire avec la baisse de la demande et voient leurs résultats progresser mollement ou s'affaiblir, le spécialiste des processeurs et composants mobiles pour smartphones Qualcomm a un souci d'une autre nature : fournir suffisamment de puces pour répondre à la demande.

Il doit composer avec la pénurie de ses composants gravés en 28 nm ( gamme SnapDragon S4, notamment ), son partenaire principal TSMC n'étant pas en mesure de les produire en quantités suffisantes. Qualcomm a donc dû faire appel à d'autres fondeurs.

Cela n'empêche pas la société d'afficher sa bonne santé à l'occasion de la présentation des résultats financiers de son troisième trimestre fiscal 2012, terminé fin juin, pour lequel elle annonce un chiffre d'affaires ( en données GAAP ) de 4,63 milliards de dollars, en hausse de 28% par rapport à la même période l'an dernier, pour un bénéfice opérationnel qui grimpe à 1,38 milliard de dollars ( +24% sur un an ). Le bénéfice atteint 1,21 milliard de dollars, en hausse de 17%.


Une pénurie qui s'atténuera d'ici la fin de l'année
Qualcomm logo pro Paul Jacobs, CEO de Qualcomm, se félicite du rythme d'adoption de la 3G et de la 4G dans le monde, permettant de diffuser des appareils mobiles contenant ses processeurs, modems et solutions de connectivité sans fil mais se voit contraint de réduire sa prévision pour le trimestre en cours, toujours du fait du décalage entre demande et capacités de production.

Il confirme cependant une nouvelle fois que les accords avec d'autres fondeurs vont permettre d'assainir la situation d'ici la fin de l'année. Paul Jacobs a suggéré que des négociations sont en cours pour s'assurer de capacités de production et se prémunir d'un tel problème à l'avenir. Il a en revanche rejeté l'idée de sortir de son modèle fabless ( sans usines ) pour se doter de capacités de production directes, au moins à court et moyen terme.

Pour son dernier trimestre fiscal 2012, Qualcomm anticipe un chiffre d'affaires compris entre 4,45 milliards de dollars et 4,85 milliards de dollars, légèrement en-dessous des 4,9 milliards de dollars attendus par les analystes. Le cours en bourse a cependant pris plus de 5% à l'annonce des résultats.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #991291
C'est la rançon du succès des smartphones Samsung et autres. Il faut toujours avoir un surplus de fabrication dans la microélectronique.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]