SafeSwitch : Qualcomm intègre un kill switch dans les processeurs SnapDragon 810

Le par  |  5 commentaire(s)
Qualcomm SafeSwitch

Répondant à la législation de plusieurs pays imposant un mécanisme kill switch de désactivation des smartphones à distance en cas de perte ou de vol, Qualcomm intègre cette fonctionnalité directement au coeur de ses plates-formes SnapDragon.

Le mécanisme dit du kill switch, qui permet de désactiver à distance un smartphone perdu ou volé, est en passe d'être institutionnalisé, certains pays ayant décidé de l'imposer afin de réduire le nombre des vols de terminaux mobiles.

Certains éditeurs de plates-formes ont commencé à l'intégrer dans leur OS mobile mais les fabricants de processeurs s'y intéressent également. Le spécialiste des puces mobiles Qualcomm rappelle ainsi à l'occasion du salon CES 2015 de Las Vegas l'existence de sa fonction SafeSwitch qui permet de neutraliser un smartphone et de le restaurer une fois retrouvé.

  

La solution, intégrée aux plates-formes SnapDragon, comprend une protection hardware destinée à protéger le firmware d'éventuelles modifications et même le remplacement de composants critiques. SafeSwitch comprend également une protection logicielle, avec une interface permettant de bloquer à distance par mot de passe le smartphone, de le localiser ou encore de rendre inaccessibles les données.

Qualcomm SafeSwitch

Le système SafeSwitch est activé dès les premières étapes du boot du smartphone, avant même le lancement du système d'exploitation afin de réduire les possibilités de manipulation.

Avec le salon CES 2015, Qualcomm annonce que cette fonctionnalité SafeSwitch, qui fait partie d'un panel de technologies de sécurité réunies sous la dénomination Qualcomm SecureMSM, sera intégrée dans ses plates-formes matérielles haut de gamme SnapDragon 810, annoncées dans des smartphones comme le LG G Flex 2.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1827769
Combien de temps avant qu'un pirate se programme un outil pour tuer la plupart des smartphones équipés de ce processeur, cé bien de penser a une kill switch et ya d'excellentes raisons de le faire, par exemple un PDG de grande entreprise peut vouloir détruire son smartphone s'il le perds car il peut contenir des infos très sensibles, mais faut penser aussi que les pirates vont s'en donner a coeur joie s'ils trouvent comment activer la chose sur les smartphones de tout le monde, et croyez moi, ça va finir par arriver un jour.
Le #1827775
C'est pratique pour censurer des opposants.
Le #1827788
kerlutinoec a écrit :

C'est pratique pour censurer des opposants.


Tu est toujours a ralée mais ta .... Raison .
Le #1827830

avec une interface permettant de bloquer
à distance par mot de passe le smartphone



Personnellement, j'ai mis un mot de passe bien avant de me faire voler le smartphone ...
Le #1827831
J'aime bien le message tout en bas du site lorsqu'on lit cette actu ...


Ce site ne propose pas de crack, apk, hack
d'applications Android crackées, de sources,
de repository warez ou de tuto pour passer
root son téléphone Android.
Ni de moyens de contourner la protection
des smartphones et PDA Android avec des
tutoriels de jailbreak, apk installer et
désimlock, ou de moyens d'installer des
applications crackées .apk en root.




Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]