SnapDragon 820 et coeurs Kryo custom : Qualcomm fournit enfin les premiers détails

Le par  |  0 commentaire(s)
SnapDragon 820

Avec la plate-forme SnapDragon 820, le groupe Qualcomm va utiliser pour la première fois des coeurs Kryo 64-Bit de son cru sur lesquels il fournit enfin les premières informations.

Face aux problématiques de surchauffe du SnapDragon 810, le groupe Qualcomm a très rapidement officialisé la plate-forme suivante, SnapDragon 820, dès le mois de mars 2015, en la présentant comme son premier processeur doté de coeurs 64-Bit Kryo développés en interne, au lieu des coeurs standard ARM Cortex-A53 et A57 utilisés jusqu'à présent.

Depuis, Qualcomm a beaucoup évoqué les fonctionnalités associées à SnapDragon 820 et son nouveau GPU Adreno 530 mais pas du tout la nature des coeurs Kryo. L'heure est cependant venue d'en savoir plus.

Avec SnapDragon 820, Qualcomm s'attaque un peu plus à l'heterogeneous computing, à savoir la possibilité de combiner les capacités des différents composants de la plate-forme (CPU, GPU et DSP) pour accroître les performances générales tout en préservant la consommation d'énergie en ne mobilisant pas forcément les coeurs énergivores pour réaliser certains types de calcul.

SnapDragon 820

Les coeurs Kryo offrent par ailleurs l'avantage d'être optimisés pour tirer parti au mieux de ces nouvelles capacités. Ils sont gravés en 14 nm FinFET, ce qui confirme que Qualcomm a changé de fournisseur, passant de TSMC à Samsung, comme nous l'avions suggéré il y a plusieurs mois, et cadencés à 2,2 GHz.

Avec SnapDragon 820 et ses coeurs Kryo, Qualcomm promet des performances multipliées par deux mais aussi une efficacité énergétique doublée par rapport à l'actuel SnapDragon 810. Pour assurer le partage des calculs annexes entre tous les composants, un superviseur Qualcomm Symphony s'occupe de jouer les chefs d'orchestre au niveau de la plate-forme entière, et non pas seulement au niveau des coeurs, comme la plupart de solutions concurrentes.

Symphony va donc travailler à activer les bons composants, à la bonne fréquence et durant le temps nécessaire pour assurer les meilleures performances avec la consommation d'énergie la plus basse possible.

A voir maintenant ce que la plate-forme SnapDragon 820 sera capable de délivrer, au-delà des concepts toujours séduisants sur le papier. Les premiers benchmarks supposés semblent cependant prometteurs...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]