Qualcomm : Android sur plate-forme SnapDragon

Le par  |  0 commentaire(s)
Qualcomm logo

Le fondeur américain Qualcomm met en avant sa plate-forme pour MID SnapDragon en la faisant tourner sous Google Android au salon CES 2009.

Qualcomm logoAlors que la question d'un positionnement de la plate-forme Google Android sur le secteur des netbooks fait rêver les observateurs depuis qu'un portage d' Android a été réalisé sur Eee PC, le fondeur américain Qualcomm entend rappeler que sa plate-forme SnapDragon pourrait faire un bon candidat pour ce type de développement.

SnapDragon est un ensemble constitué d'un processeur 1 GHz, d'un chipset DSP ( Digital Signal Processing ) et d'un modem 3G, l'ensemble étant conçu pour préserver l'autonomie des appareils. Cette architecture peut servir de base pour de petits appareils mobiles de type PDAPhone ( que Qualcomm nomment PCD ou Pocketable Computing Devices ) ou des matériels un peu plus conséquents, les MCD ( Mobile Computing Devices ), correspondant à des MID ou des netbooks, avec un vrai clavier,  un affichage de 7 à 12" et des modes de communication sans fil.

Voilà pour la théorie. Toutefois, il n'existe actuellement aucun produit commercial utilisant la plate-forme SnapDragon. Pour rappeler son existence et démontrer ses qualités, Qualcomm réalise actuellement une démonstration au salon CES 2009 de Las Vegas combinant SnapDragon et Google Android.


Rien ne vaut un exemple concret
Android logo proLe fondeur entend montrer " l'étroite intégration entre la plate-forme innovante Android et le mélange de performances, de faible consommation et de multiples connectivité apporté par les chipsets SnapDragon. " Comme l'explique Mark Frankel, vice-président de la gestion de produit au sein de Qualcomm CDMA Technologies :

" La vision de Qualcomm selon laquelle SnapDragon redéfinit la façon dont les gens accèdent à l'information coïncide avec les possibilités offertes par la plate-forme Android. Nous sommes heureux de présenter Android tournant sur des chipsets SnapDragon, dévoilant les possibilités avancées qui seront au coeur des produits mobile de prochaine génération. "


Déjà capable de tourner sur des systèmes Windows Mobile et Linux, comme l'ont montré plusieurs prototypes, SnapDragon serait en cours d'intégration dans une trentaine de produits, avec les premiers lancements commerciaux attendus au cours des six prochains mois.

Nul doute que cette démonstration impliquant Android saura intéresser les plus grandes marques impliquées dans la bataille des netbooks qui fait rage depuis mi-2008. La plate-forme de Goole pourrait trouver là de nouveaux débouchés.

 

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]