Qualcomm : premiers benchmarks d'un processeur SnapDragon S4

Le par  |  0 commentaire(s) Source : AnandTech
SnapDragon S4 SunSpider

La famille SnapDragon S4 constitue le haut du panier de la vaste gamme de processeurs mobiles chez Qualcomm. Un premier benchmark est publié par Anandtech sur une plate-forme MSM8960 / Adreno 225.

La famille SnapDragon S4 constitue le fleuron des processeurs mobiles de Qualcomm et pourra venir se frotter aux plates-formes ARM utilisant la dernière génération d'architecture ARM Cortex-A15. Outre une présence dans les smartphones et tablettes haut de gamme, elle pourra aussi équiper les tablettes ARM embarquant le futur Windows 8.

Les processeurs SnapDragon S4 font appel à une nouvelle microarchitecture Krait, distincte de la microarchitecture Scorpion utilisée dans les familles SnapDragon précédentes, et sont gravés en 28 nm, renforçant les performances et réduisant la consommation d'énergie.

La gamme est composée de trois membres principaux ( simple, dual et quadcore ) sur laquelle s'est greffée une série de processeurs dérivés destinés à différentes configurations spécifiques. Enfin, Qualcomm intègre dans ses solutions matérielles des processeurs graphiques Adreno conçus en interne.

Cet ensemble de caractéristiques promet des performances significativement améliorées par rapport aux générations actuelles de smartphones et tablettes. Le site AnandTech propose de s'en faire une idée avec le benchmark d'une plate-forme MSM8960 ( S4 dual core 1,5 GHz ) avec processeur graphique Adreno 225.

Cette configuration devrait se trouver rapidement dans les nouveaux smartphones ( sans doute même parmi ceux annoncés au salon MWC 2012 de Barcelone la semaine prochaine ).  AnandTech a appliqué plusieurs benchmarks sur une plate-forme de développement embarquant un tel processeur.

SnapDragon S4 SunSpider
MSM8960 sous BrowserMark

Les premières données semblent indiquer que ce processeur SnapDragon S4 apporte bien le gain de performance espéré du fait de sa nouvelle microarchitecture. Pour la partie graphique, le processeur Adreno 225 se défend bien mais peut être mis en défaut par rapport au PowerVR SFX543MP2 de l'iPhone 4S sur certains aspects, de même que par rapport au Mali-400 du Samsung Galaxy SII. Mais Qualcomm dispose aussi de solutions Adreno 3xx ( associées aux versions SnapDragon S4 quadcore ) qui offrent des niveaux de performances encore supérieures.

Selon les valeurs fournies par les benchmarks, AnandTech estime que le processeur MSM8960 apporte un gain de performance qui va plus loin qu'une simple augmentation de cadence des coeurs grâce aux optimisations internes. Cependant, il s'agit de tests réalisés sur une plate-forme épurée et non sur un système entier comme peut l'être un smartphone.

Si les améliorations constatées devraient fluidifier toujours plus l'expérience utilisateur, il reste à voir l'impact sur l'autonomie générale des appareils, alors que les premiers terminaux LTE se révèlent de vrais gouffres énergétiques.

Il sera également intéressant de comparer SnapDragon S4 aux premières solutions ARM Cortex-A15 comme la famille OMAP5 de Texas Instruments, qui a commencé à se montrer.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]