SnapDragon S4 28 nm : Qualcomm va se fournir chez UMC et Samsung

Le par  |  0 commentaire(s) Source : EE Times
Qualcomm logo pro

En proie à des difficultés pour assurer la fourniture de ses composants 28 nm avec TSMC, Qualcomm aurait signé des partenariats avec UMC et Samsung pour élargir sa liste de fournisseurs.

Qualcomm est une société qui conçoit ses composants électroniques mais qui ne les produit pas elle-même. Elle fait appel pour cela à des partenaires s'occupant de la production de masse. Pour sa dernière génération de processeurs SnapDragon S4 et modems gravés en 28 nm, elle s'est retrouvée avec une demande supérieure à ses prévisions, dépassant les volumes que doit lui fournir son principal partenaire TSMC.

Cette situation freine la croissance de Qualcomm en ne lui permettant pas d'écouler autant de composants qu'elle pourrait, ce qui risque par ailleurs de faire les affaires de ses concurrents, trop heureux de jouer les alternatives avec leurs propres composants.

Qualcomm logo pro La société a donc indiqué qu'elle cherchait activement des fournisseurs alternatifs pour accélérer la résolution d'une situation qui pourrait perdurer jusqu'en début d'année prochaine. Le site EE Times suggère que Qualcomm aurait trouvé des capacités de production auprès de United Microelectronics Corp. ( UMC ) et de...Samsung Electronics.


Samsung, fournisseur et concurrent
L'accord avec le taiwanais UMC devrait apporter de 3000 à 5000 wafers mensuels supplémentaires à partir du quatrième trimestre 2012 pour la production de composants 28 nm, selon des informations parues sur le Taiwan Economic News, les process ayant déjà été validés.

Les détails concernant le rapprochement avec Samsung ne sont en revanche pas connus. On notera que ce dernier va devenir à la fois fournisseur de Qualcomm et son concurrent avec sa gamme de processeurs Exynos et ses propres modems 4G, dont la conception visait justement à se défaire de l'emprise du groupe américain ( et de ses royalties ) dans ce domaine.

En attendant que Qualcomm dispose éventuellement de ses propres sites de production, qui le feraient sortir d'un modèle fabless mais lui permettrait d'adapter rapidement les capacités en fonction de la demande, le fabricant de semiconducteurs trouve là un moyen de sortir à moyen terme d'une situation bridant sa croissance, alors que l'arrivée des produits Windows RT / ARM constitue une nouvelle opportunité pour ses processeurs SnapDragon S4.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]