Qualcomm : une puce 3G CDMA2000 pas chère

Le par  |  0 commentaire(s)

Le fondeur Qualcomm continue d'occuper le marché des réseaux CDMA et n'oublie les marchés émergents porteurs de croissance.

Le fondeur Qualcomm continue d'occuper le marché des réseaux CDMA et n'oublie les marchés émergents porteurs de croissance. C'est pourquoi la société présente une puce CSC1100 réunissant tout le nécessaire afin de produire à bas coût des mobiles pour les réseaux 3G CDMA2000, et offrant un gain de place par rapport à des puces dédiées isolées

D'autres fondeurs, comme Infineon, Koninklijke Philips Electronics ou Texas Instruments ont aussi présenté des systèmes complets pour mobiles à très bas coût (ULC : Ultra Low Cost), mais du côté de la technologie rivale 3G, le WCDMA.
Le marché des ULC est prévu de passer de 19 millions de terminaux en 2006 à 150 millions en 2010. Un marché juteux, donc.

  • Infoworld
  • Complément d'information

    Vos commentaires

    Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
    Suivre les commentaires
    Poster un commentaire
    Anonyme
    :) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
    :andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]