Quantum : un satellite révolutionnaire

Le par  |  6 commentaire(s) Source : ESA
Satellite-Quantum-logo

Dans le domaine des télécommunications, le satellite Quantum pourra être reprogrammé à distance pour de nouvelles missions.

Satellite-QuantumLa semaine dernière, l'ESA (Agence spatiale européenne), Eutelsat et Airbus Defence & Space ont signé un accord pour le développement du satellite Quantum. Ce satellite pour les télécommunications aura la particularité d'être entièrement reconfigurable par logiciel une fois dans l'espace.

Pour le domaine des télécommunications, le qualificatif de révolutionnaire est lâché. Le satellite Quantum sera le premier de son espèce à pouvoir s'adapter à distance à de nouvelles commandes en termes de configuration de couverture, de fréquences et jusqu'à modifier sa position orbitale.

Le premier satellite Quantum sera livré en 2018 et avec donc le potentiel une fois lancé de changer autant que souhaité de couverture géographique et de fréquences… avec toutefois une durée de vie de 15 ans.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1849990
Intéressant, mais avec une durée de vie si courte, je le vois mal accomplir un grand nombre de missions...
Le #1849993
Safirion a écrit :

Intéressant, mais avec une durée de vie si courte, je le vois mal accomplir un grand nombre de missions...



C'est plutôt une durée de vie "vers le haut".
La plupart des satellites ont une durée de vie de 5 à 15 ans suivant leurs missions / rôles.

On parle de satellites hein, pas de sondes destinés à voyager pendant des dizaines et dizaines d'années dans l'espace.

Le #1849994
Une bonne manière de réduire les coûts !!!
Et puis la vitesse a laquelle la technologie evolue, c'est de bonne augure !!!!
Le #1849998
Chitzitoune a écrit :

Safirion a écrit :

Intéressant, mais avec une durée de vie si courte, je le vois mal accomplir un grand nombre de missions...



C'est plutôt une durée de vie "vers le haut".
La plupart des satellites ont une durée de vie de 5 à 15 ans suivant leurs missions / rôles.

On parle de satellites hein, pas de sondes destinés à voyager pendant des dizaines et dizaines d'années dans l'espace.


Oui, c'est pas faux
Enfin, dans tous les cas, c'est une bonne chose
Le #1850002
Une bonne manière de réduire l'obsolescence rapide des satellites dont le nombre en panne ou abandonnés commence réellement à devenir inquiétant ; le syndrome de Kessler n'a jamais été aussi plausible.
Le #1850040
bonne nouvelle et puis c'est le premier de sa génération, les suivants seront forcement mieux en tout points donc pourvu que ça continue
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]