La réalité virtuelle comme remède...

Le par  |  9 commentaire(s)
ptsd game (Small)

Une récente enquête menée par l'Associated Press (AP) s'est focalisée sur l'usage de la réalité virtuelle et des scénarii vidéoludiques écrits "sur mesure", afin de traiter les cas de trouble de stress post-traumatique (aussi désigné Syndrome de Stress Post-Traumatique, ou SSPT).

Ptsd game small

Une récente enquête menée par l'Associated Press (AP) s'est focalisée sur l'usage de la réalité virtuelle et des scénarii vidéoludiques écrits "sur mesure", afin de traiter les cas de trouble de stress post-traumatique (aussi désigné Syndrome de Stress Post-Traumatique, ou SSPT). Ce procédé, précédemment traité de façon exhaustive par nos confrères de Serious Games, implique faire "transiter" des patients dans un environnement virtuel balisé qui a pour but de mimer des "expériences ultra stressantes", comme celles que rencontrent les soldats en situation de guerre effective. Ainsi, parmi les patients qui ont essayé ce nouveau traitement, on compte des soldats à peine débarqués de la campagne d'Irak et d'Afghanistan.


Survivre à l'après-guerre

La finalité de ce traitement est d'aider ceux qui ont été affectés par ces expériences de gérer ce à quoi ils ont été exposés (scènes de destruction, cadavres déchiquetés...). Selon l'étude toujours, si ces cas ne sont pas vite traités, les patients pourraient souffrir de "flashbacks, d'autres troubles psychologiques ainsi que des problèmes d'ordre sociaux". Le chef-d'oeuvre de Somerset Maugham - The Razor's Edge - traite justement de ces "troubles". Plus près de nous, des films comme Apocalypse Now, Rambo (!!) Il faut sauver le Soldat Ryan et La Ligne rouge mettent en scène à degré divers le SSPT.

Ptsd1


Guerre et Paix
Ptsd game 1 small

"L'idée (derrière cette expérience) est de préparer le sujet habitué à des environnnements où il est psychologiquement très sollicité à maîtriser ses excès psycho-physiologiques", affirme le Dr Dennis Wood, chercheur au Centre Medical de la Marine, à San Diego en Californie où le traitement est actuellement en phase de test sur des sujets non-combattants. Il ajoute : "Le sujet peut donc transposer cet entraînement d'un environnement thérapeutique au monde réel pour ainsi l'appliquer à son quotidien". Dans un proche avenir, le projet compte intégrer des stimuli olfactifs et tactiles. On apprend aussi que la version actuelle, dédiée aux soldats, est en cours de distribution.


Au delà du virtuel

Ptsd gaming small

Une partie du traitement s'inspire de la technologie utilisée dans des jeux vidéo, comme Full Spectrum Warrior, célèbre simulation tactique développée avec l'armée américaine et dont une version fut effectivement utilisée pour l'entraînement des soldats. D'ailleurs, un des précurseurs du genre, le Commandant Russell Shilling de noter : "Se tourner vers l'univers du jeu vidéo en général comme source d'inspiration et d'innovation est un de mes objectifs premiers". Ce dernier, chef de programme au Bureau de Recherche de la Marine, a aussi travaillé en tant qu'illustrateur sonore (sound designer) au développement du jeu America's Army.

Alors que l'univers des jeux vidéo est actuellement victime de sévères critiques (violence gratuite, contenu adulte...), gageons que l'avènement de la réalité virtuelle comme notion thérapeutique redonnera du crédit à ce secteur.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #122324
Rien de ce genre ne remplacera jaamis le bon vieux endoctrinement...
Le #122327
Et les familles des victimes qui voit leur proche en petit bout à cause des ces militaitres, ont les traites comment eux '
Le #122330
Bah pour ceux qui revenaient du vietnam ils leur filaient bien un bout de terrain a Hawai pour faire pousser du cabannis

Sinon le jeu video comme therapie ca marche bien, Operation Flashpoint m'a immunisé de la guerre...

@fileg
Une médaille et une tappe dans le dos...
Le #122365
@groslezard
tu oublie le joli drapeau américan plié en triangle par la mère ou la veuve c'est cool
Le #122414
Et vous oubliez la jolie lettre pré-écrite envoyée par l'état major...
Le #122441
Pffff... Arrêtez les gars. Cet article concerne la réalité virtuelle. Jvois pas pourquoi à chaque référence à l'armée, on doit nous sortir des réflexions du genre "Ah ces méchants 'ricains pas bô. Ouuh les vils Yankees qui font la guerre..." Anti-américanisme primaire. Allez, jvous fais une fleur : anti-bellicisme primaire. D'accord c'est pas cool la guerre mais c'est une réalité. Et tant qu'on fabriquera des armes, on aura toujours un motif pour s'en servir. Sinon, il reste les dents et les griffes... Plus sérieusement, et pour revenir à la news, la réalité virtuelle peut en effet être utile à l'extérieur du cadre "militaire". C'est pas pour entraîner les troufions à tirer dans le tas. Loin de là, il s'agit de SOIGNER. Le jour où vous voudrez guérir ce tic nerveux qui vous rend momentanément aussi cool que Derrick, vous verrez, soit c'est l'hypnose, soit c'est la réalité virtuelle à laquelle vous aurez recours... Ou une bonne mandale tiens...
Le #122448
on traite l effet pas la cause... encore..
Le #122455
Qu'ils se fassent la guerre en virtuel sur battlefield ça évitera d'avoir à résoudre des problêmes de ce genre.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]